La Fête de la Nature s'invite en prison

Publié par Égalité des Sciences, le 15 juin 2018   680

Xl photo

Dans le cadre de la Fête de la Nature, événement annuel ayant eu lieu du 23 au 27 mai 2018, l’association Égalité des Sciences a été une nouvelle fois sollicitée par la coordinatrice des activités culturelles du Centre Pénitentiaire de Valence pour proposer une action culturelle scientifique autour du thème « voir l’invisible ». Jérôme Lopez-Saez et Christophe Corona, deux spécialistes en dendrochronologie, ont répondu à notre invitation pour donner une conférence interactive le 23 mai 2018 à une quinzaine de détenus autour de la question suivante : « Comment les arbres racontent l’histoire du climat et des risques naturels ? »

Une collaboration fructueuse

Depuis plus d’un an, dans le cadre d’un partenariat avec le Centre Pénitentiaire de Valence, l’association Égalité des Sciences propose régulièrement des actions culturelles scientifiques sous diverses formes : ateliers de pratique expérimentale, conférences ou encore événements spéciaux pendant des manifestations nationales de culture scientifique comme la Fête de la Science ou la Fête de la Nature. Nous souhaitons que les détenus puissent eux aussi profiter de ces moments qui mettent les sciences à l’honneur.

Comment les arbres racontent l'histoire du climat et des risques naturels ?

Pour cette Fête de la Nature, nous avons invité deux spécialistes en dendrochronologie, la science qui traite de l’étude et de la datation des cernes de croissance des arbres : Jérôme Lopez-Saez (Collaborateur scientifique à l’Institut des Sciences de l’Environnement de Genève https://www.unige.ch/environnement/fr/) et Christophe Corona (Chargé de recherche au GeoLab de Clermont-Ferrand http://geolab.uca.fr/).

Dans un premier temps, Christophe Corona a expliqué que les arbres produisent un cerne chaque année lorsqu’ils sont soumis à un climat tempéré caractérisé par une saisonnalité. Il a ensuite révélé aux détenus comment l’étude de ces cernes permet de retracer l’histoire du climat sur des milliers d’années. Cette branche est appelée la dendroclimatologie.

Image d'une section d'un arbre "sain"

Jérôme Lopez-Saez a initié les détenus à la dendrogéomorphologie, discipline consacrée à la compréhension des risques naturels (avalanches, chutes de pierre, etc.), par l’analyse des cernes des arbres. Il s’intéresse tout particulièrement aux événements avalancheux des Alpes du sud.

Image d'une section d'un arbre qui a vécu une avalanche

Cette conférence à deux voix a suscité un intérêt manifeste chez les détenus qui ont posé de nombreuses questions aux chercheurs. Ils ont aussi eu l’opportunité de manipuler différents échantillons de bois (carottes et tronçons) pour observer les cernes et de s’initier à Coorecorder, un logiciel permettant d’effectuer la datation des cernes de croissance des arbres. 

La journée s’est terminée autour d’un moment convivial pendant lequel les intervenants ont pu échanger avec les détenus et recueillir leurs impressions. Les chercheurs nous ont confié avoir apprécié cet exercice inhabituel et n’hésiteront pas à renouveler l’expérience ! 

Toujours dans le cadre de la Fête de la Nature, la coordinatrice des activités culturelles du Centre Pénitentiaire de Valence a organisé une sortie sur le plateau du Vercors le 1er juin. 5 détenus ont eu l’opportunité de faire une randonnée avec un guide naturaliste qui leur a présenté les paysages, la faune et la flore ainsi qu’une visite du musée de la préhistoire.


Pour plus d’informations sur l’association Égalité des Sciences : https://www.echosciences-greno...

Pour nous contacter : egalitedessciences@gmail.com

Compte twitter @EgaliteSciences

Page facebook Égalité des Sciences