Les professeurs de collèges dans le pétrin !

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 27 mars 2018   1000

Xl p1000073

Article rédigé par Paul Savary, stagiaire en communication et valorisation audiovisuelles à la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné

La Maison pour la science en Alpes-Dauphiné propose une offre de développement professionnel en sciences pour les professeurs des écoles et de collèges de l’académie de Grenoble. Les actions de la Maison pour la science sont co-construites et co-animées par des formateurs pédagogiques et des chercheurs.

Ce lundi 26 mars 2018, la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné organisait une action de développement professionnel au lycée professionnel du Clos d'or.  Celle-ci faisait suite à une première journée d'apport de connaissances et de mises en investigation autour de la thématique de la cuisine.

Intitulée "Cuisine et changements d'état", cette action destinée à des professeurs de collèges en sciences visait à étudier l'influence des paramètres de départ dans l'élaboration du pain. Elle était orchestrée par Jean-Luc Merle, professeur de boulangerie au lycée du Clos d'or,  Anne Dortel et Eric Martinet, eux-même enseignants de physique-chimie et formateurs pédagogiques sur cet atelier.


Les formateurs de l'action "cuisine et changements d'état" de gauche à droite : Jean-Luc Merle, Anne Dortel, Thomas Podgorski et Eric Martinet

Durant la matinée, les participants ont donc pétri, façonné et cuit du pain en modifiant à chaque fois la température de l'eau mélangée à la farine, le type de farine utilisée ou encore le temps de pétrissage afin d'observer l'influence de la variation de ces paramètres sur la texture du pain à la sortie du four.

Les différentes étapes de l'atelier, de la pâte au pain

L'après-midi, ils ont pu approfondir leurs connaissances sur les changements d'état et les différents états de la matière grâce à l'intervention de Thomas Podgorski, chercheur CNRS au LiPhy, dont l'un des sujets de recherche est la mécanique des fluides sanguins.


La mini-conférence animée par Thomas Podgorski

L'objectif de cette action, proposée par la Maison pour la science dans l'esprit La main à la pâte, était de permettre aux enseignants de mieux appréhender les changements d'état de la matière et certaines de leurs origines. Des échanges entre participants et formateurs ont permis d'initier des trames d'activités pour des réinvestissements en classes.


Les participants à l'action qui s'improvisent boulangers d'un jour !

Pour consulter l’offre de formation et s’inscrire : site internet

Pour nous contacter : alpes-dauphine@maisons-pour-la-science.org

Compte twitter @MPSAlpesDauph