La symétrie c'est ici !

Publié par Lab Junior Yannick Sonnefraud, le 2 juillet 2017   2.1k

Xl main

C’est vers la salle de Techno « Yannick Sonnefraud » du collège Lucie Aubrac que treize CM1-CM2 de la Villeneuve à Grenoble se dirigent ce mercredi après-midi. Il vont suivre le quatrième atelier proposé ce printemps par le Centre Pilote « La main à la pâte » de la Villeneuve, dans le cadre de l’École Ouverte. 

Jean-Louis Hodeau, chercheur à l’Institut Néel (CNRS), y est venu aider les enfants dans leur découverte de la symétrie, ainsi que Nelly Verrier professeur des écoles, co-animatrice.

Comme entrée en matière, Jean-Louis a disposé plusieurs puzzles sur les tables. Sans avoir sous les yeux l’image du puzzle complet, les enfants arrivent assez facilement à en assembler les pièces à motifs géométriques. Une fois le motif de base reconstitué, il suffit de le reproduire et de le placer au bon endroit… 


Il y a un « rythme », une répétition, un ordre, une harmonie dans chaque puzzle … ces puzzles sont symétriques.

Un miroir ne fait pas autre chose, il reflète un motif de manière identique et symétrique. Et dans notre quotidien, où trouve-t-on la symétrie ? Partout ! dans un papillon, une fleur, un flocon de neige, le corps humain,… la symétrie est pour quelque chose dans leur beauté. 



Il en est de même pour certaines architectures et pour les zelliges, ces mosaïques arabes d’un grand raffinement. C’est cette symétrie aussi qui permet aux scientifiques de décrire la structure des matériaux et de comprendre leur fonctionnement. 



Une série de diapositives en aborde les richesses et les subtilités.

  • Symétrie, objet d’harmonie et d’émerveillement dans les arts, les jeux, la nature, les sciences…
  • Symétrie, indiquant la conservation de la forme lors d’un déplacement : soit une symétrie par translation où l’ordre est conservé ; soit une symétrie miroir par rapport à un plan ; soit une symétrie de rotation autour d’un axe 2, d’un axe 3, d’un axe 4, ….

Puis est venu le temps des exercices pratiques, avec des mosaïques et des rosaces à colorier. Pleins d’ardeur les enfants créent de la symétrie, de la beauté haute en couleur, démultipliée encore  par le jeu des miroirs.


Puis ils auront un kaléidoscope à fabriquer. Petit objet, grand émerveillement… lorsqu’ils regardent leur dessin colorié (ou leurs copains) au travers de leur kaléidoscope.



La dernière partie de l’atelier se passe autour du  KaléïdoLab, un « amplificateur de symétrie », construit par Jean-Louis. Une caméra, un ordinateur, restituant une image projetée sur quatre grands miroirs… pour des variations infinies sur un même thème ! Ce sont les dessins des enfants présentés à la caméra puis les images produites par les petits kaléidoscopes de leur fabrication reflétant une image qui servent de matière première. Et aussi leurs doigts, leurs visages… tout est démultiplié en de grandes mosaïques, parfois très lumineuses, parfois un peu étranges, parfois humoristiques aussi.  Les enfants laissent libre cours à leur créativité. 

Suite à ce passionnant voyage au pays de la symétrie, gageons qu’ils auront plaisir à la déceler dans leur quotidien, pour à leur tour créer de la beauté !