Survivre sur une île déserte : une expérience entre sciences et écriture pour les 6ème du collège Lucie Aubrac (1/2)

Publié par L'Ouvre-Boîte - Université Grenoble Alpes, le 8 juin 2021   320

Xl image00098

Dans le cadre du dispositif "Cordées de la réussite - Réussir en sciences" porté par l'Université Grenoble Alpes, une classe de 6ème du collège Lucie Aubrac a bénéficié cette année d'ateliers d'écriture en partenariat avec le Labo des histoires, à travers l'intervention de Marie Lorenzin et Dominique Osmont, conceptrices et animatrices d'ateliers d'écriture.

En lien avec les programmes d'enseignement scientifique, de technologie et de français, la classe a en effet travaillé tout au long de l'année sur le thème "Survivre sur île déserte" ! Les élèves ont ainsi abordé en classe de nombreux sujets liés à la survie tels que :

  • Se nourrir : trouver de l’eau potable, chasser, ramasser des coquillages, des insectes, trouver des fruits, des plantes comestibles, élever des animaux, cultiver des légumes...
  • Se protéger : construire un abri, se protéger des insectes, ne pas s’empoisonner, faire des pièges, trouver des plantes médicinales...
  • Se signaler/se repérer : connaître l’île (faire une carte), construire une boussole, appeler les secours, faire du feu...
  • S’échapper de l’île : construire un radeau

Afin de réinvestir leurs connaissances, mais aussi de développer leur imaginaire et leur confiance en eux,  Marie et Dominique ont rendu visite aux élèves à l'occasion de 6 ateliers, pour leur proposer de mettre en récit leur propre aventure sur une île déserte.



Au fil des séances, les collégiens ont travaillé sur le lexique associé à l'île et à la survie, ils ont appris à jouer avec les mots, à exprimer leurs sentiments et à se sentir plus à l'aise avec l'écriture. Ils ont par exemple dû trouver leur "phrase soutien" au début de leur aventure,  celle qu'ils se répéteraient pour tenir le coup sur l'île ; identifier ce qu'ils savaient ou ne savaient pas faire pour survivre (en s'appuyant sur les connaissances acquises en classe de sciences) ; exprimer ce qui leur manquerait le plus, ou encore faire le bilan de ce qu'ils ont retenu de cette aventure.

Pour ponctuer ce travail d'écriture, Marie et Dominique ont également proposé des temps de lecture partagée, pour faire découvrir aux élèves le livre "Le royaume de Kensuké" de Michael Morpurgo. Un moment privilégié ou chacun était très attentif (il faut dire que le suspens était à son comble !)

Afin de valoriser l'ensemble de textes produits par les élèves, une exposition est en cours de réalisation en partenariat avec le FabLab mobile de La Casemate ! Vous pourrez découvrir cette facette du projet dans un prochain article !



Cet article a été rédigé par Sandy Aupetit, chargée de médiation scientifique à la Direction de la culture et de la culture scientifique de l'Université Grenoble Alpes.