Le lycée Argouges : des Alpes au Groenland

Publié par Chantal Decarroz, le 30 avril 2012   2.7k

Xl groenland

Retour sur le projet pédagogique culturel et scientifique d’un échange entre des élèves du lycée Argouges de Grenoble et des élèves du lycée de Nuuk au Groenland.

Depuis 2008, Année polaire internationale, des élèves de Bac Professionnel du lycée Argouges de Grenoble étudient les conséquences des changements climatiques, dans les hautes altitudes des Alpes et dans les hautes latitudes de l’Arctique [ndlr : voir pdf de présentation du projet en bas de l'article]. Les élèves ont pu assister aux nombreuses manifestations autour de l’Année polaire (expositions, conférences…) afin de découvrir le rôle moteur des pôles dans le réchauffement climatique.

Ce projet est parrainé par le glaciologue Bernard Lefauconnier qui a travaillé dans l’Arctique pendant 20 ans et par la glaciologue Maurine Montagnat, du Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE) , qui a participé au projet NEEM de forage au Groenland.

Les élèves sur l'inlandsis une couche de glace de 2 à 3 km d'épaisseur qui recouvre plus de 80% du Groenland

Un échange Comenius en 2009 entre les lycéens Grenoblois et les lycéens de Nuuk au Groenland a permis une réflexion commune sur ce problème sociétal du changement climatique global. Les Alpes et le Groenland sont deux régions du monde avec des effets directement visibles à cause d’un réchauffement plus rapide que la moyenne. Pour les Alpes, il s’agit de la diminution de l’enneigement et du recul des glaciers et pour le Groenland, de la diminution de la banquise et de la fonte accélérée de la calotte polaire qui entraîne une montée des eaux des océans.

La visite des Groenlandais et le voyage au Groenland a permis aux élèves de découvrir et de faire découvrir des cultures différentes, de partager des points de vue sur les conséquences directes des changements climatiques sur leur mode de vie et de comprendre les interrelations entre différents phénomènes comme la pollution. Les élèves ont pu découvrir la globalité du problème environnemental. Des liens d’amitié durables ont été noués.

Avec la collaboration de scientifiques du Centre d’Etudes de la Neige de Météo France et des glaciologues du LGGE, les élèves ont pu acquérir différentes techniques d’études de la neige et mesurer les caractéristiques physico-chimiques de la neige des Alpes et du Groenland. Les élèves ont présenté leur projet à la Fête de la Science et ils ont participé à l’Exposciences Isère organisée par le CCSTI Grenoble pour présenter leurs résultats.

Différentes expositions autour du projet ont été organisées dans les vitrines du lycée Argouges, sur les recherches polaires en collaboration avec l’Institut Polaire français (IPEV), sur le Groenland grâce à la Maison du Groenland et sur la culture Inuit avec le prêt d’objets d’art par l’ethnologue Daniel Pouget. Les élèves ont préparé une exposition photo du voyage au Groenland qui a été présentée en 2010 à la Maison de l’International de Grenoble.

Les élèves dans les Ecrins pour étudier différents types de glaciers dont certains sont condamnés à brève échéance

Après l’Arctique, le projet a continué en 2010-2011 avec l’étude du recul des glaciers qui a un impact sur la ressource en eau des populations, avec des sorties sur le terrain dans les Ecrins et dans le massif du Mont-Blanc.

La semaine dernière, les élèves ont préparé un voyage au Danemark, pour rencontrer les chercheurs du « Centre for Ice and Climate » et visiter la carothèque du Groenland. Les Danois ont dirigé le forage NEEM du Groenland qui a pris fin en 2011 quand le socle rocheux a été atteint. Les élèves avaient rencontré l’équipe internationale du forage à Kangerlussuaq lors de leur voyage en 2009. lls avaient pu suivre le quotidien du travail des chercheurs sur le site de NEEM grâce au journal de bord de Maurine Montagnat.

Ce projet a été soutenu par la ville de Grenoble, les élus de l’Isère, la région Rhône-Alpes et des partenaires industriels.

>> Pour aller plus loin : lire l'article et voir les photos sur le site du Lycée Argouges

>> Illustrations : Ludovic Hirlimann (Flickr, licence CC), lycée Argouges