Connaissez- vous vraiment les effets du café sur le corps humain ?

Publié par Justine Truffin, le 30 mars 2021   1.6k

Xl pasted image 0


Vous connaissez probablement le café. Cette boisson énergisante de couleur marron. Elle fait partie des boissons les plus bues dans le monde après l’eau et le thé. Ces grains, provenant du monde entier, ont connu un grand succès depuis sa découverte en Éthiopie. D’après une étude biologique, il semblerait même que les hommes préhistoriques en consommaient. Des préparations à base de café ont pu être retrouvées lors des fouilles en Éthiopie. Le premier écrit relatant les effets du café sur le corps humain date du IXème siècle par Avicenne (médecin et philosophe). Alors, quand est-il vraiment maintenant ? Que savons-nous sur le café et ses effets ? Quelle est la situation actuelle ?

Des baies de café
Les graines de café au moment de la pousse


D'après un sondage (31 personnes interrogés) que nous avons effectué en mars 2021, la consommation varie entre 1 à 3 tasses par jour et généralement, le matin (90,9% des interrogés).

Les personnes interrogées consomment principalement du café pour ses effets énergisants et son goût. Pour ce panel d'individus, peu ressentent des effets négatifs à consommer du café. Seuls quelques problèmes intestinaux ou cardiaques (augmentation du rythme cardiaque) ont été signalés. Ce faible échantillonnage ne permet pas de mettre en valeur les réels risques de boire du café. Mais, des tendances fortes sont marquées.


Dans cet article, nous allons vous expliquer précisément les effets du café sur le corps humain, qu’ils soient positifs ou négatifs. Installez-vous confortablement sur votre chaise ou votre canapé avec une tasse de café fumant à côté de vous ! Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Attention, c'est chaud !
Attention, c’est chaud !


 Des effets positifs ...

Boire du café dans des proportions raisonnables peut avoir de réels bénéfices sur votre santé. 

  • Lutte contre des maladies graves

Boire du café n’est pas la solution à toutes les maladies. Mais il peut avoir un effet préventif, et peut aider à lutter contre certaines maladies graves. Des études au début des années 2000, ont notamment montré que la consommation de café est associée à une diminution du risque de souffrir de certaines maladies chroniques, comme la maladie de Parkinson, ou certaines maladies du foie comme la cirrhose. Beaucoup de recherches ont aussi été menées sur les relations entre les cancers et le café. Les avis sont partagés, mais à ce jour, beaucoup de scientifiques sont d’accord pour dire que le café est une boisson anti-cancer. Il possède des antioxydants, qui protégeraient contre certains types de cancers (notamment le cancer colorectal et le cancer du foie). Le café n’est donc pas une solution miracle contre ces maladies. Il peut participer à protéger un peu contre leur apparition.


  • Une aide pour notre mental 

Quand nous demandons à quelqu'un pourquoi il boit du café, il y a beaucoup de chance pour que sa réponse soit : “parce que j’aime le goût", ou “pour me réveiller le matin”. Le café est donc premièrement vu comme une source de réconfort. C’est aussi un petit coup de "boost" pour beaucoup de personnes. Le café est connu pour son effet stimulant grâce à la caféine. Après un café, notre attention, notre vigilance et notre concentration augmentent. Il est possible d’en boire une tasse pour lutter contre la fatigue, somnolence et l’endormissement. C’est pourquoi beaucoup d’entre nous aiment boire cette boisson chaude le matin au réveil, dans la matinée, ou pour se relancer en début d'après-midi. La caféine augmente aussi le niveau d’adrénaline. Cela permet à chacun de se dépasser un peu plus. Certains remarquent parfois une amélioration de leurs performances physiques, après avoir bu un café. 


  • Un soutien pour le corps

Une des grandes qualités du café est qu’il est faible en calories. Il possède de nombreux nutriments, très utiles à la santé de chacun, en complément d’une alimentation équilibrée. Ces nutriments varient évidemment en fonction du café, et dépendent de nombreux facteurs : la variété de café, les méthodes de culture, les procédés de torréfaction ou encore le type de préparation du café. Dans une tasse de café, il y a tout des apports en minéraux comme du potassium, du calcium, du sodium, du fer et du zinc. Il fournit aussi des apports en glucides, lipides, vitamines, et même des protéines. Une consommation raisonnable de café peut aussi aider à la digestion (à l’élimination de certaines graisses).

Pour résumer sur les effets positifs : avec une consommation raisonnable, le café à beaucoup de bienfaits pour votre santé !

Un bon point pour le café
Un bon point pour le café

... et des effets négatifs !

Le café a aussi plusieurs effets négatifs. L’EFSA, l’Autorité Européenne de sécurité des aliments, recommande de ne pas dépasser plus de 4 cafés par jour. Au-delà, cette boisson peut entraîner des risques de maladies importantes.


  • Ne pas boire le café trop chaud

Le café contient de l'acrylamide. Cette substance chimique est un dérivé du processus de cuisson à très haute température. Elle est reconnue pour être cancérigène et accélère également le vieillissement des parois artérielles. Cette substance apparaît avec la “réaction de Maillard”, c'est-à-dire lors d’une trop forte cuisson des protéines et des glucides. C’est une réaction complexe se produisant dans presque tous les aliments. Nous pouvons reconnaître les molécules survenues par leur couleur dorée, roussie ou brunie : chips, pâte à pizza, viande, brûlé du caramel, doré des biscuits… Pour l’éviter,  vous devez chauffer votre café ou vos aliments en dessous de 110 °C.

  • Des troubles de l’œsophage

Il est possible de souffrir de sensations de brûlure au thorax ainsi que des reflux gastriques acides de l’estomac. Il est donc conseillé aux personnes souffrant de ces symptômes d’éviter de consommer les aliments riches en méthyle xanthines : le café, le chocolat, le thé et les sodas énergisants.


  • Des contractions musculaires

Le café a un effet laxatif. Il peut provoquer des contractions musculaires dans le tube digestif et accélérer l’activité du côlon, permettant la progression de la nourriture le long du système digestif. Il n’est pas surprenant que chez certaines personnes, à forte consommation de café, l’effet laxatif soit beaucoup plus important.


  • Une forte et fréquente envie d’uriner

La caféine est un fort stimulant sur la vessie. Nous avons tendance à nous rendre plus souvent aux toilettes. De plus, il a été constaté que chez les gros consommateurs de caféine, le risque de développer de l’incontinence est plus élevé, même pour les vessies en bonne santé.


Le café apporte aussi des effets psychologiques, il peut provoquer :

  • De l’anxiété

Le café est connu pour rendre les consommateurs plus alertes, car la caféine bloque l’adénosine, un produit chimique dans notre cerveau. Cela provoque la sensation de fatigue. Au contraire, il favorise notre production d’adrénaline. Cette augmentation provoque un sentiment d’anxiété ainsi que de la nervosité.


  • De l’hypertension artérielle

La caféine n’augmente pas le risque de maladie cardiaque, ni d’AVC. Plusieurs études supposent qu’elle augmente la tension artérielle (de façon temporaire) à cause de ses effets stimulants sur le système nerveux. Il est important de ne pas consommer de café lorsque votre tension artérielle est déjà élevée.


  • Une accélération du rythme cardiaque

La caféine entraîne une accélération du rythme cardiaque chez certains individus. Il revient à vous de faire attention à votre ressenti. Si vous sentez que votre rythme cardiaque s’accélère trop en consommant des boissons  caféinées, pensez à diminuer votre consommation.


  • Des insomnies

L’insomnie est l’un des effets les plus connus de la caféine. Le café permet de rester éveillé. Mais trop de caféine peut empêcher l’endormissement ou d’avoir un sommeil réparateur. Plus vous consommez de café, plus vous mettez de temps à vous endormir. Les effets de la caféine sur le sommeil dépendent aussi de facteurs génériques. Certains individus vont être plus ou moins sensibles. Il faut faire attention à l’heure où vous consommez du café. Sa consommation, le soir, peut influencer le sommeil, car ses effets ne se seront pas encore dissipés. La caféine reste en moyenne cinq heures dans notre corps. Cela varie entre les individus.


  • Une addiction

La forte et régulière consommation de caféine peut provoquer une dépendance physique ou mentale. La caféine déclenche les mêmes composés chimiques dans le cerveau que d’autres drogues. Elle n’a pas le même effet addictif. Si un consommateur s’arrête d'en boire, il risque de ressentir par exemple plus de maux de tête ainsi que de la fatigue.


  • Un risque d’overdose de caféine

Un adolescent américain en bonne santé, de 16 ans  du nom de Davis Allen Cripe décéda en avril 2017 à cause d’un excès de caféine dans son corps. Il avait perdu connaissance dans sa salle de classe après avoir bu un café au lait à McDonald’s, une grande canette de Mountain Dew (un soda caféiné) et une boisson énergisante en peu de temps. Le décès fut annoncé quelques heures plus tard à l'hôpital. Cette grosse consommation de café provoqua de l’arythmie (rythme cardiaque irrégulier) : la cause la mort. L’adolescent avait bu 472 mg de caféine. Le diagramme présent ci-dessous permet de montrer la quantité de caféine dans les boissons ou certains aliments.

Il existe également le cas de Logan J.  Stiner, un lycéen de 18 ans et catcheur professionnel. Il est mort en 2014 pour avoir bu une dose de caféine contenue dans une poudre à boire, très répandue dans le milieu sportif, en shaker. Une seule dose de la poudre contenait plusieurs douzaines de fois la dose de caféine contenue dans un soda caféiné.


Des solutions ?

Il n’y a pas de solutions miracle pour parer aux effets négatifs de la consommation du café. Il n’y en a pas non plus pour obtenir seulement les effets positifs sur le corps. Mais il est possible de les limiter en prenant des précautions. 


  • Des signes annonciateurs

Certains groupes sont plus vulnérables aux effets indésirables du café. Les personnes souffrant d'hypertension et des problèmes de cœur doivent éviter une forte consommation de caféine. Les enfants, les adolescents et les personnes âgées sont aussi des individus vulnérables aux effets du café. Par exemple, un enfant risque de ne pas dormir ou d’être énervé toute la journée si vous lui donnez une tasse de café. Les femmes enceintes doivent restreindre leur limitation de café dans le but d'éviter le retardement de développement du fœtus.


  • Une limitation de la consommation

Il faut éviter de dépasser la consommation de plus de 4 tasses de café par jour. Les risques augmentent au-delà de cette limite. Ce nombre varie selon les personnes : le poids, la taille et l’âge influencent cette limitation. Il faut faire attention à la dose de caféine recommandée. Attention de nombreux aliments et boissons contiennent de la caféine. Pensez à regarder la liste des ingrédients.


Cette liste n’est pas exhaustive. Elle représente seulement quelques avantages et inconvénients du café. En cas de problèmes graves en lien avec le café, il est important de consulter un professionnel de la santé. Évidemment, vous pouvez toujours partager des moments très agréables avec votre famille ou vos collègues autour d’un bon café. Il faut juste être raisonnable. 

Un moment conviviale entre amis autour d’une petite tasse de café


Article rédigé  par Pauline Rettien, Mélie Radufe-Blanc-Mathieu, Justine Truffin.


Les sources :