Les Olympiades de Sciences de l’ingénieur prennent de l’ampleur

Publié par Marion Sabourdy, le 7 novembre 2014   1.1k

Xl olympiadesinge

Le lycée Argouges a remporté le premier prix des Olympiades de SI 2014. L’occasion de découvrir cette compétition qui encourage l’esprit d’initiative, la créativité et l’innovation des jeunes.

Une « raquinette », un « compress’canette », un moteur Stirling, une écopompe, un drone, un robot, quelques écrans et beaucoup d’électronique… Le mercredi 23 avril dernier, la Maison Minatec grouillait de lycéens enthousiastes venus présenter leurs projets expérimentaux ou technologiques menés tout au long de l’année avec l’appui de leurs enseignants.

La finale académique des Olympiades de Sciences de l’ingénieur 2014 rassemblait 40 équipes de lycéens des séries S, option Sciences de l’ingénieur (SSI) et de série STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable) issues des 5 départements de l’académie de Grenoble et représentant 25 lycées (contre 32 équipes de 17 lycées en 2013). « Les élèves choisissant les sciences de l’ingénieur ne représentent actuellement que 10% de la totalité des élèves en série scientifique » déplore Guy Chateigner, inspecteur d'académie - Inspecteur pédagogique régional. Raison de plus pour organiser un tel événement, qui met le focus sur ces formations d’avenir et de réussite et permet à des jeunes de se rencontrer et d’affiner leur projet professionnel et de poursuite d’études.

Tout au long d’une matinée réglée comme du papier à musique, un jury d’experts composé d’ingénieurs, de chercheurs, d’industriels, d’enseignants du supérieur, de chefs d’établissement et d’inspecteurs a observé les projets et questionné les lycéens. Sérieux, impliqués et très matures, les jeunes avaient tous envie d’égaler l’équipe du lycée Ferdinand Buisson de Voiron qui a gagné les Olympiades académiques l’an dernier et obtenu la 10ème place à la finale nationale avec le projet « Adaptation tout-terrain pour roller ».

Comme on pouvait s’y attendre, les filles étaient présentes en minorité au sein des équipes mais n’en prenaient pas moins la parole devant les membres du jury. Pour augmenter leur présence en 2015, on peut compter sur Vincent Riboulet, enseignant en classes préparatoires au lycée Vaucanson et membre de l’équipe d’organisation de ces Olympiades qui œuvre également sur le thème de la féminisation des métiers d’ingénieurs au niveau de son établissement [lire notamment : « Les Sciences de l’ingénieur au féminin au lycée Vaucanson »].

Après la matinée consacrée à la présentation des projets et plusieurs interventions dans l’amphithéâtre de la Maison Minatec en début d’après-midi, dont celle d’Olivier Sename du GIPSA-Lab sur la voiture automatique et celle de Lydie Frappier, marraine EDF pour Elles bougent en faveur de la mixité professionnelle, l’annonce des prix s’est faite dans une ambiance festive :

  • 1er prix : « Production d’électricité à partir d’une installation solaire thermique » au Lycée Argouges à Grenoble, remis par Mme Sylvie Gillet de Thorey, 1ère Vice-présidente de la région Rhone-Alpes
  • 2ème prix : « Compress’Canette » au Lycée Saint-Michel à Annecy
  • 3ème prix : « Tracker vidéo intelligent » au Lycée Algoud à Valence
  • Prix spécial du développement durable : « Pompage utilisant un moteur Stirling » au Lycée Galilée à Vienne
  • Prix spécial de la modélisation : « Microcentrale » au Lycée Saint-Ambroise à Chambéry
  • Prix spécial de la réalisation : « Stop gaspillage ! dans mon réfrigérateur » au Lycée L’Oiselet à Bourgoin-Jallieu
  • Prix spécial de l’innovation : « Poussette électrique à assistance électrique » au Lycée Ferdinand Buisson à Voiron
  • Prix spécial de la communication : « Automatisation d’un dérailleur de vélo » au Lycée Algoud à Valence

Les deux premières équipes (lycée Argouges de Grenoble et Saint-Michel d’Annecy) ont eu l’honneur de participer à la finale nationale le 21 mai au sein de la société Microsoft, en région parisienne, où ils se sont classés respectivement 38 et 34èmes sur 60. Dans cette finale, co-organisée (comme dans toutes les académies en France) par le corps de l’Inspection et l’UPSTI (Association des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles en classes préparatoires), les prix ont étés remis par Mme Najat Vallaud-Belkacem, actuelle ministre de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur

>> Pour aller plus loin :

>> Comment participer à l'aventure en 2015 ?

La finale aura lieu le 6 mai 2015 à Minatec. Plus d'informations sur le site des olympiades académiques ou en contactant Paul Bernardoni (paul.bernardoni@ac-grenoble.fr), Enseignant en classe prépa au lycée Vaugelas de Chambéry.