Les rêves lucides - Echosciences chez RCF Isère

Publié par La Casemate, le 11 avril 2022   430

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

La chronique du 7 avril, par Virginie Strohmeyer, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l'Écho des Médias avec Virginie Strohmeyer, stagiaire en communication scientifique à La Casemate. Vous allez nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. 

Bonjour Virginie !

Bonjour Nicolas !

Aujourd’hui, vous allez nous parler des rêves.

C’est exact. J’ai trouvé intéressant de parler de cet état difficile à étudier : le rêve ! Nous ne savons pas vraiment pourquoi ni comment nous rêvons. Et certains scientifiques se penchent sur la question pour comprendre la nature et la fonction du rêve.

Pour rappel, il existe 5 stades dans notre sommeil : l’endormissement, le sommeil lent ou réparateur, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. C’est dans le sommeil paradoxal que nos rêves affluent. Ils proviennent de notre mémoire auditive, visuelle, gustative, olfactive et de nos émotions.

Et puis figurez-vous que certaines personnes sont capables d’agir à leur guise dans leurs rêves. C’est ce qu’on appelle le rêve lucide ! 

Ces personnes sont-elles conscientes d’être dans un rêve ? 

Tout à fait ! Elles en sont conscientes et peuvent même interagir librement sur les personnages, les actions ou les lieux. Elles peuvent modifier, créer ou changer le cours de l’histoire comme si de rien n’était. Environ 20% des gens connaîtraient cet état de rêve lucide tous les mois et seulement 1% auraient plusieurs expériences de ce type toutes les semaines.

Tout le monde peut donc faire des rêves lucides ? 

Oui, et il existe des méthodes pour accéder aux rêves lucides. Il y a par exemple l’attitude réflexive-critique, qui consiste à prendre l’habitude de se demander si l’on rêve ou non. Une fois cette habitude prise, il est possible de se poser la question pendant son rêve. 

La méthode MILD, pour “Mnemonic Induction of Lucid Dreams”, consiste à se convaincre que l’on va faire un rêve lucide. Le but est de se persuader que cela va arriver pour augmenter les chances d’accéder à l’état de rêve lucide. Une autre méthode que je trouve intéressante est la méthode DILD, pour “dream initiated lucid dream”. Elle a pour objectif de remarquer des éléments irréels afin de prendre conscience que l’on est dans un rêve.

Mais pourquoi faire des rêves lucides ? 

Si vous êtes sujet aux cauchemars, cela pourrait être intéressant d’apprendre les techniques du rêve lucide pour choisir de vous réveiller ou de rendre votre cauchemar moins pénible en modifiant le récit. 

Des chercheurs se sont posés la question d’utiliser cet état pour  stimuler la créativité, l’apprentissage ou la résolution de problèmes. Par exemple, un comédien anglais du nom de Dave Green a, pendant la pandémie de Covid-19, recommencé à faire des rêves lucides pour… créer des œuvres d’art dans son sommeil et les redessiner à son réveil !

Est-ce qu’il devient possible de communiquer avec les rêveurs ? 

Et bien une expérience a été menée par des scientifiques avec des rêveurs lucides. En phase d’éveil, les chercheurs les ont entraînés en utilisant des signaux sonores et lumineux associés à une instruction de devenir lucide.

Ces sons et lumières ont été utilisés ensuite pendant leur sommeil pour les inciter à être conscients de leurs pensées et sensations dans leur rêve. Résultat : les chercheurs ont utilisé les mouvements oculaires des participants pour leur poser des questions mathématiques simples comme 8 - 6. Les participants ont répondu avec succès. 

Merci Virginie pour ces informations étonnantes sur le sommeil et nos rêves ! Avant de nous quitter, un événement à nous partager ?

Et bien, si vous voulez savoir si les robots rêvent aussi, vous pouvez venir à la Soirée Cult de la Casemate ce jeudi 7 avril, à partir de 20h30 ! On plongera au coeur de la matrice pour une soirée autour de l’intelligence artificielle et de la pop-culture !

Et bien le RDV est pris ! A bientôt Virginie !

A bientôt

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)