Millennials / Atelier Réemploi IEP Grenoble

Publié par Zoé Edouard, le 10 février 2020   200

Xl photo de groupe

Le concept et l’équipe

Théodore Laugée, bricoleur amateur et scénariste, Morgane Schmitt Giordano, dessinatrice, 

Aurore Dermagne, vidéaste et Zoé Edouard, chargée de la documentation, avons élaboré et construit les objets présentés ci-après.

Étudiants du Master Transmédia à Sciences Po Grenoble, nous développons en collaboration avec The Neb Studio, le projet transmédia “Millennials” ayant pour base une BD numérique d’urban fantasy aux thématiques engagées. A cette fiction, s’ajoute des podcasts et des ateliers pour initier à des modes d’action alternatifs. 

Introduire l’univers de Millennials dans cet atelier de création sur le thème du réemploi nous a paru comme une évidence. Etant donné que dans l’histoire de la BD est dépeinte une version alternative des FabLabs : les AlterLabs, des lieux où des magiciens travaillent clandestinement sur l’Alteressence, la source de la magie du monde de Millennials.

Nous avons choisi de fabriquer plusieurs objets intradiégétiques, présents dans la BD Millennials dans le but de les exposer dans les établissements partenaires du projet. En montrant nos créations réalisées dans le FabLab de Grenoble, nous espérons par ailleurs inspirer nos lecteurs et les visiteurs des FabLabs pour qu’ils se joignent aux ateliers proposés.

Millennials / Atelier Réemploi IEP de Grenoble from ZOE EDOUARD on Vimeo.

Le Générateur de Portail Simplifié

Le premier objet que nous avons décidé de réaliser est le Générateur de Portail Simplifié (GPS), une machine magique permettant aux principaux protagonistes d’ouvrir un portail quantique vers n’importe quelle destination pour peu qu’ils en connaissent les coordonnées et qu’ils aient les capacités magiques de l’ouvrir. Ce dispositif magique étant hautement illégal, les magiciens appelés “Millennials”, l’ont fabriqué à partir de matériaux de récupération, ce qui explique son apparence rustique et brouillon. La fabrication de l’objet s’est faite, à partir d’un dessin d’un des dessinateurs de la BD.

Dessin d'origine


Etape 1. Choix des matériaux. Pour créer cet objet de la manière la plus fidèle au dessin d’origine, l’idée d’utiliser un multimètre comme matériau de récupération nous a été suggéré par un des membres du fablab. Nous avons choisit d’utiliser le bois pour construire la machine, et de dessiner les plans nous même et d'assembler les panneaux avec des clous pour des raisons esthétiques. Une ampoule LED sera placée sur la boîte pour révéler le symbole de la “machine quantique” peint à l’encre fluorescente sur un rectangle en ardoise fixé sur la boîte. Enfin, une charnière en plastique imprimée en 3D sera créée pour ouvrir la partie basse de la machine.


Premier prototype

Etape 2. 1er prototype. Nous avons dessiné les plans de la boîte en bois puis ont les a reproduit sur Illustrator pour les envoyer à la découpe laser. Après avoir assemblé les pièces découpées au laser pour former notre prototype, nous constatons des problèmes de calcul de dimensions on a donc décidé de changer de mode d’assemblage en générant une boîte avec un générateur de boîtes en ligne. Après avoir trouvé un modèle plan de charnière imprimable en 3D sur internet, nous avons lancé l’impression mais elle ne fonctionna pas correctement, nous avons lancé une nouvelle impression par la suite.

Etape 3. 2ème prototype. Lancement de la découpe laser d’un prototype miniature de la boîte générée par le logiciel en ligne. Celui-ci a parfaitement fonctionné, et la deuxième charnière imprimée en 3D aussi.

Ajout des LED

Etape 4. Prototype final. Lancement de la découpe de la boite en taille réelle, et découpage à la main de la plaque d’ardoise, sur laquelle un symbole magique a ensuite été peint. Après avoir fixé la charnière imprimée en 3D, la plaque d’ardoise et le multimètre de récupération, des ampoules LED ont été fixées sur les bords de de la boîte entourant la plaque d’ardoise, et des médaillons décoratifs avec des symboles magiques gravés sur du plexiglas ont été accroché sur le côté de la boîte contenant une gravure.


                                                                               Prototype final


Happy culture 

En parallèle, nous avons reproduit le panneau d’entrée d’un AlterLab de la BD Millennials, que les personnages fréquentent lors d’un atelier sur le thème de l’apiculture. Ce panneau est constitué d’un cadre de ruche d’abeille de récupération contenant aussi de la cire d’abeille. 

Etape 1. Sur une plaque en plexiglas, le nom de l’atelier de l’AlterLab, “Happy Culture” a été gravé en motif d’alvéoles avec la machine de découpe laser.


Étape 2. Nous avons recouvert les alvéoles avec de la peinture orange, avec le soucis de laisser un effet de transparence pour ne pas dénoter avec les tons de couleurs de la cire d’abeille et du bois du cadre.


Étape 3. Fixation de la plaque en plexiglas dans le cadre de ruche à l’aide de clous sur la partie haute et la partie basse du cadre.

Étape 4. Fixation d’un morceau de véritables alvéoles produites par des abeilles sur un bout  de bois rectangulaire, qui été ensuite cloué au cadre de ruche.

                                                          Objet final


Les ampoules d’Alabama

Dessin d'origine

Le troisième objet que nous voulions réaliser était des “ampoules d’Alabama”. L’Alabama est une drogue très populaire dans le monde de Millennials qui amplifie la puissance de la magie. En prenant des ampoules de vitamine D, l’objectif était de les customiser ensuite avec des autocollants produits avec la découpe laser, et de les colorer avec de la peinture ou des bombes de peinture. Cependant nous avons fait face à plusieurs difficultés, en premier lieux le matériau de récupération, les ampoules en verre de vitamines, étaient petites et donc difficiles à manipuler. De ce fait il était compliqué de réaliser les motifs voulus, et nous n’avions pas le type de peinture adéquat pour peindre sur du verre. Nous avons donc abandonné cette création, fort de nos apprentissages nous comptons essayer de nouveau plus tard.


Bonus : La charte des AlterLabs et Glyphes Simbolistes

Dans un style similaire à la charte des FabLabs présente à la Casemate, nous avons créé la charte des AlterLabs présents dans Millennials, en la gravant grâce à la machine de découpe laser sur une fine plaque en liège. Un clin d’oeil de notre part.





Le panneau de "Glyphes Symbolistes" a été créé selon le même procédé.


Bilan de l’expérience 

Cet atelier en nous donnant l’occasion de créer des objets de toute pièce par nous même, nous a fait découvrir le fonctionnement des machines du FabLab. Malgré quelques difficultés lors de la conception des plans sur Illustrator pour les envoyer sur les machines cela fut rapidement surmonté grâce à l’accompagnement des membres du FabLab qui encadraient l’atelier que nous remercions pour les idées qu’ils ont apporté sur notre projet et pour l’aide qu’ils nous ont apporté.