"Ondes et Flocons" : un projet éducatif au cœur des recherches sur les précipitations neigeuses en Antarctique

Publié par Pascaline Bourgain, le 16 mars 2016   2.1k

Xl ondesfloconsune

Vous aimez la neige ? Vous guettez les prévisions de précipitations neigeuses pour profiter pleinement de l'hiver ? Alors que diriez-vous d'interagir avec des chercheurs qui travaillent spécifiquement sur ce sujet, depuis les Alpes jusqu'en Antarctique ?

Depuis septembre 2015, une équipe franco-suisse regroupant des chercheurs de Grenoble (LGGE, LTHE), de Paris (LMD, LATMOS) et de Lausanne (LTE) mène un programme de recherche appelé "APRES3" pour "Antarctic Precipitation, Remote Sensing from Surface and Space". L'objectif de ce programme de recherche est de mettre en place un système permettant de mesurer précisèment les faibles précipitations neigeuses en Antarctique, à l'aide d'un ensemble de radars et de satellites. Si l'on peut déterminer quelle quantité de neige reçoit le grand continent blanc, alors les chercheurs pourront mieux analyser l'évolution de la calotte Antarctique et ainsi mieux prédire son devenir et donc son impact sur le niveau global de la mer... Un enjeu de taille, qui nous concerne tous !

Afin d'impliquer les jeunes sur ces thématiques, "Ondes et Flocons" est né peu de temps après le lancement d'"APRES3". Il s'agit d'un projet éducatif spécialement conçu pour les élèves de 3ème cycle de l'Isère. Depuis janvier 2016, les classes de l'Isère peuvent découvrir le déroulement d'une mission de terrain en Antarctique, comprendre le lien entre la neige, le climat, le niveau de la mer et l'Antarctique grâce à des fiches thématiques et surtout mener leur propre projet scientifique de A à Z, en réalisant en classe ou dans la cour d'école des observations et des expériences scientifiques simples.

Accompagnés par une équipe pédagogique issue de l'association des jeunes chercheurs polaires de France (APECS-France), les élèves peuvent interagir régulièrement avec les chercheurs et comparer leurs observations et analyses avec celles d'autres classes inscrites au dispositif dans toute l'Isère... Les premiers échanges ont commencé et laissent augurer des projets riches pour les classes d'Ondes et Flocons !

Où en sommes-nous ? Depuis janvier 2016, près de 200 élèves de Villard-Bonnot, St Martin d'Uriage ou St Nizier du Moucherotte ont commencé à travailler sur le projet. De jeunes chercheuses d'APECS-France sont allées à la rencontre des 8 classes pour parler de leur expérience dans les régions polaires et des recherches scientifiques qui y sont menées. Certaines classes ont déjà construit les pluviomètres et même réalisé les premiers graphiques, en attendant de pouvoir comparer leurs données à celles des autres écoles.

Le 6 avril prochain, ce projet pédagogique sera présenté lors du "Forum des Projets" à Grenoble. Il s'agira de brainstormer avec un public avisé sur les évolutions possibles du dispositif pour la seconde année du projet, en 2016-2017, pour susciter toujours davantage l'intérêt des jeunes pour la Recherche Scientifique ! Nous aimerions en effet élargir le réseau des écoles "Ondes et Flocons" et proposer un volet artistique à ce projet...

D'ici là, n'hésitez pas à aller jeter un oeil sur le site web du projet éducatif "Ondes et Flocons" ou directement sur celui du programme de recherche APRES3.

Neigeusement vôtre,

L'équipe d'Ondes et Flocons

>> Crédits photos : blog "EPFL Out There", programme APRES3, programme Ondes et Flocons