Projet Thinkrotron : Appel à poétiser la mémoire du Synchrotron

Publié par Kissia Ravanel, le 10 décembre 2012   2.3k

Xl im top agenda

Kissia Ravanel, chargée de projets européens au CCSTI Grenoble - La Casemate, assure le suivi de la résidence artistique de Laurent Mulot. Elle revient sur les points principaux du projet de l'artiste.

THINKROTRON est le nom du projet imaginé par le plasticien Laurent Mulot, actuellement en résidence au CCSTI La Casemate sur la saison 2012-2013. Cette résidence va donner lieu à une exposition qui sera présentée fin 2013 au Muséum de Grenoble, dans le cadre des  Rencontres i, Biennale Arts-Sciences.

Le projet THINKROTRON vise à insuffler de la poésie dans la mémoire informatique du Synchrotron (European Synchrotron Radiation Facility) et mettre en scène nos rapports à la recherche et aux scientifiques.

Tous les habitants de l’agglomération grenobloise peuvent participer à cette expérience en postant des mots, des photos ou du son pour "poétiser" cette machine qui est la mémoire informatique des expériences réalisées au Synchrotron. Envoyez vos médias par mail à thinkrotron@gmail.com


Dans le cadre de cette résidence des ateliers de création poétique avec l’artiste sont réalisés entre un groupe d’habitants de l’Union de Quartier Berriat Saint Bruno et des scientifiques du Synchrotron. Vous pouvez suivre cette aventure de co-construction sur le site web thinkrotron dédié au projet.


Le projet participatif Thinkrotron est une action pilote du projet européen PLACES entre le CCSTI Grenoble La Casemate et ses partenaires la Ville de Grenoble et Grenoble Alpes Metropole [ndlr : lire l'article PLACES : construire les villes européennes de culture scientifique].

>> Illustrations : Laurent Mulot