Quand la technologie élargit le champ des possibles du textile

Publié par Chaymae Sellak, le 6 mai 2019   520

Xl pic 1

Toi la fashionista, oui toi ! Nous sentons déjà ton enthousiasme et tes yeux pétiller de curiosité. Mais avant tout, nous te proposons de faire un petit voyage dans le temps. Te rappelles-tu de ces jolies nappes au crochet que ta grand-mère faisait à la main dans son salon quand tu étais toute petite ? Maintenant essaie d’imaginer que ce motif élégant pourrait être fait en quelques minutes seulement avec une machine et un ordinateur. Tentant non ? Dans quelques instants, tu découvriras comment des machines assistées par ordinateur ont révolutionné le monde du textile, et plus important encore, comment toi aussi tu peux prendre part à cette aventure formidable. 

Tu l’auras compris, révolu est le temps des méthodes traditionnelles de couture (ou presque) ! Aujourd’hui, place aux machines à commande numérique qui te permettront à toi, passionnée de mode, de booster ta créativité et réaliser de superbes créations. 

As-tu déjà entendu parler des imprimantes 3D, des découpeuses laser ou encore des découpeuses vinyle ? Et bien si oui, les possibilités en textile que proposent ces machines-là vont certainement te surprendre ! 

L’Open Lab Textile de La Casemate 

Pour t’expliquer tout cela en détail, faisons un retour sur l’atelier « Open Lab Textile » organisé par La Casemate le 15 mars dernier dans le cadre de la seconde édition de la Biennale des Villes en Transition de Grenoble.

Durant cette deuxième édition de la Biennale des Villes en Transition de Grenoble, l’événement phare de la ville de Grenoble part à la conquête de belles initiatives au quotidien et rassemble des scientifiques, des chercheurs et des artistes autour d’ateliers, de conférences et d’animations pour partager, montrer qu’il a y toujours d’autres façons de faire et inciter le grand public au changement et à la transition. 


La Casemate a participé à cette deuxième édition et a relevé le défi avec son atelier tout public « Open Lab Textile » sous le thème « Numérique et Textile » en mettant à l’honneur son Fab Lab et les transitions qu’il permet dans l’industrie du textile. Pour cela, l’association a rassemblé une trentaine de passionnés de textile et de mode, afin d’échanger, d’inspirer et d’expérimenter. 

Zoom sur le concept de Fab Lab 

Grâce à l’initiative de Neil Gershenfeld, inventeur et scientifique de renom au prestigieux Massachussetts Institute of Technology (MIT), des milliers de Fab Labs sont aujourd’hui présents dans le monde dont près de 400 en France. Mais qu’est-ce que c’est qu’un Fab Lab ? Comme son nom l’indique, en anglais « Fabrication Laboratory », c’est un laboratoire de fabrication. Dans une tendance de Do It Yourself (DIY), le Fab Lab, espace de créativité par excellence, est un environnement qui a été conçu pour inspirer et inciter les particuliers et les professionnels à transformer leurs idées en créations. 

Retour d’expériences « Open Lab Textile » 

L’atelier « Open Lab Textile » de La Casemate a été une première dans son genre. Cet atelier a permis aux passionnés de mode et de textile de prendre conscience des nombreuses possibilités qu’offrent les machines à commande numérique au sein du Fab Lab de La Casemate dans l’industrie du textile.


Nous sommes parfaitement conscients que tu t’impatientes chère Fashionista, alors voici le moment que tu attendais depuis notre sacrée révélation du début. A présent, examinons de près les possibilités qu’offre chaque machine en matière de textile. 

Découpeuse Laser 

La découpe au laser est un procédé de fabrication qui utilise un laser pour découper un matériau. En effet, la découpeuse Laser est dotée d’un rayon laser qui dégage assez d’énergie qui va permettre de découper différents matériaux, à savoir le bois, le papier et le tissu. Cette machine permet aussi de graver. 


Il y a de nombreux avantages à cette méthode de création. Tout d’abord, cette technique offre une rapidité et une finesse extrême dans la découpe. Un autre avantage est que les coupes sont propres et que le traitement sans contact garantit la non déformation des matériaux. Enfin, cette méthode peut être utilisée pour découper de nombreux textiles différents tels que la soie, le cuir, le coton… 


Pour ce qui est de la gravure, les résultats sont artistiques et permanents. La gravure au laser permet également d’apporter beaucoup de précision sans altérer le matériau.

  


A cet instant précis, après les nombreux avantages que nous venons de détailler, si tu es toujours en train de chercher une excuse pour t’intéresser à cette méthode, garde à l’esprit que la découpeuse laser te permettra non seulement d’apporter de la précision à tes réalisations, mais également de personnaliser ton style et d’exprimer au mieux ta personnalité. Tu pourras ainsi libérer ta créativité ! Tu n’auras qu’à dessiner ton motif personnalisé sur ton logiciel de graphisme préféré et le résultat sera aussi précis et esthétique que tu ne l’as imaginé, tout comme ces jolis boutons en bois qui ont été découpés et gravés au laser ou encore ce joli bracelet en cuir découpé au laser. 

Découpe vinyle

La deuxième machine qui va te permettre de personnaliser ton style et à moindre coût, c’est la découpeuse vinyle. Grâce à cette machine, tu vas pouvoir faire du flocage. En d’autres termes, c’est une technique d’impression qui permet d’imprimer un dessin, un logo, une image ou des numéros sur du textile grâce à un visuel coupé, puis thermocollé via une presse à chaud. 


Cette méthode a de nombreux avantages, à savoir la rapidité et le très bon rendu d’impression, la résistance à la décoloration et les différents supports possibles (t-shirts, polos, blousons, jeans…). 

Oui, mais comment ça marche ? 

Si tu n’es toujours pas convaincue, la méthode est très simple. Il suffit juste de trois principaux outils (en plus de ton ordinateur bien entendu !) : le plotter de découpe vinyle, le flex et la presse. 


Commençons par le plotter : après avoir dessiné ton logo sur ton logiciel de graphisme, le logiciel pilote va demander à la machine, qui est dotée d’une lame fine, de réaliser ton dessin en faisant un mouvement de perçage de droite à gauche, sur une feuille autocollante qui va se glisser sous la lame. Cette feuille s’appelle le flex. Après la découpe, l’étape qui suit est l’échenillage. Et c’est là où tu vas devoir faire preuve de patience et de délicatesse. C’est un travail à la main qui consiste à l’aide d’une pince à retirer tout ce qu’il y a autour du logo de façon qu’il ne reste plus que le logo, sans rien autour. La dernière étape consiste à thermocoller le logo sur le textile via une presse qui, en chauffant, permet le transfert du logo sur le textile. 


Alors convaincue ? (Ou sinon pourquoi aurais-tu lu jusqu’ici ?) Parce que nous sommes convaincus que plein d’idées de projets de personnalisation tourbillonnent dans ta tête à présent ! 

Imprimante 3D 

Impression 3D ! Tu n’aurais jamais cru imaginer que ce procédé de fabrication additive, initialement conçu principalement pour le prototypage, ferait des ravages dans l’industrie de la mode. 

  


Dès 2013, la styliste hollandaise Iris Van Herpen a été la première à appliquer l’impression 3D dans le monde de la mode, en proposant plusieurs robes et bijoux aux formes originales. 


Deux ans après, c’est le célèbre couturier Karl Lagerfeld qui présente une collection tout à fait inattendue pour le défilé Chanel au Grand Palais à Paris, en proposant des vêtements dont les structures ont été imprimées en 3D. 


Maintenant que tu te sens inspirée, admire un peu ces jolis boutons qui ont été imprimés en 3D pendant notre atelier textile. Oui, pas besoin d’être une styliste de haute couture pour s’essayer à l’impression 3D ! Tu pourras dès maintenant commencer à fabriquer tes accessoires sur mesure et personnalisés. 

Bonus (parce que nous aussi nous ne voulons pas encore te quitter) 

Bien entendu, nous aurons toujours besoin des méthodes traditionnelles dans l’industrie du textile. Nous ne nous séparerons pas aussi facilement de notre machine à coudre préférée. Néanmoins, tu l’auras compris, en mélangeant toutes ces différentes technologies innovantes avec des méthodes plus traditionnelles, tu pourras avoir davantage de liberté dans tes conceptions, et donner vie à des créations et à des designs inspirants, plus complexes et plus personnalisés ! 


Le joli tote bag présenté plus haut, décoré d'un ananas est un bel exemple de comment toi aussi tu peux mêler technologie et méthodes traditionnelles dans tes futures créations. Pour te le prouver, nous te révélons notre petit secret pour que toi aussi tu puisses créer ton tote bag personnalisé. 

Pour créer ce joli tote bag, nous avons eu besoin d’une machine à coudre, d’une paire de ciseaux, d’une règle et d’un coupon de tissu, pour coudre le tissu ; et d’une découpeuse vinyle ainsi qu’une presse pour le flocage de ce joli dessin (ananas) sur le tote bag. 

A toi Fashionista ! 

Qu’attends-tu encore pour faire appel à la Coco Chanel qui est en toi ? Réveille la styliste qui est en toi et donne libre cours à ta créativité pour enfin réaliser tes créations personnalisées !