Raidlight, l’innovation collaborative made in Saint-Pierre-de-Chartreuse

Publié par Alexandre Foray, le 15 juillet 2013   3.3k

Xl trail2

C’est finalement en plein cœur du Parc naturel régional de Chartreuse à Saint Pierre de Chartreuse que Benoît Laval s’est installé. C’était en 2011. Raidlight, sa société créée dix ans avant, venait de racheter Vertical, spécialisée dans les sports de montagne.

Raidlight imagine, conçoit, fabrique et commercialise des accessoires textiles et chaussures techniques pour la pratique du trail appelé aussi course nature. Plus que développer sa petite affaire, Benoît Laval veut développer un territoire où nature, sport et bien-être prennent tous leur sens. A ce jour, aucun produit commercialisé par Raidlight n’entre sur le marché sans la consultation et l’adhésion des utilisateurs (ou « trailers »). Rencontre avec un passionné qui voit le sport en mode 2.0.

Au départ, il y a un homme qui en a sous le pied ! Benoît Laval. Ingénieur textile dans la Loire, il développe à ses heures perdues ses propres produits sous une marque encore inconnue : « Raidlight ». Bien que lui-même sportif de haut niveau, Benoît Laval ne se contente pas de travailler sur des produits qui lui conviennent. Il est convaincu que le design et la technicité d’un produit doivent être validés par les utilisateurs eux-mêmes avant d’être commercialisés. Benoît invite donc les coureurs qu’il croise sur les compétitions à essayer ses prototypes. Il écoute leurs remarques, leurs idées pour rendre ses produits encore plus proches des attentes de ces sportifs de nature.

Car c’est bien par l’innovation collaborative que Benoît Laval veut se démarquer de la concurrence. Depuis, sa marque s’est largement développée et dépasse les 4 millions d’euros de chiffre d’affaire en 2012 avec près de 30 salariés. Très vite, il ouvre un site de vente en ligne de ses produits où il recueille les impressions et les attentes des clients lui permettant de s'orienter vers des produits toujours plus innovants.

Mesure de l'imperméabilité des textiles en test

Prendre un peu d’avance…

En 2010, ce concepteur hors-pair se dit que son concept peut aller encore plus loin. Alors qu’il offre la possibilité aux trailers de tester ses produits, il imagine mettre à disposition de ces "testeurs" un parcours pour découvrir un territoire de montagne tout en pratiquant la discipline avec des produits Raidlight. Benoît Laval lance un appel à candidature aux parcs régionaux, aux sites naturels de la région pour développer son concept. Le Parc naturel régional de Chartreuse et la commune de St Pierre de Chartreuse ont misé sur le bon coureur et ont vu dans la proposition de Benoît l’occasion de développer le territoire.

La maison Raidlight, un bâtiment à St Pierre de Chartreuse à l'entrée de la station de trail

Il aura fallu seulement 8 mois pour que le conseil municipal du village de Chartreuse valide ce projet et fasse sortir de terre un bâti qui deviendra la maison Raidlight. Une boutique de vente des produits Raidlight, un laboratoire de conception, un atelier de confection, un site de cargaison pour livrer les clients… et enfin une station de trail. Ce domaine de 30km composé de 9 parcours de trail permet maintenant aux sportifs d’essayer les produits techniques en situation avant de terminer leur entrainement dans une salle de récupération. Le tout connecté à un site internet qui relève plus du réseau social puisque les coureurs créent leur profil et enrichissent les forums de leur expérience de coureurs testeurs ! Plus de 3 000 coureurs ont déjà parcouru les sentiers balisés de la station trail en 5 mois d’existence. Autant dire que ce type d’initiative était attendu par les pratiquants. "Cette activité est pour eux l’occasion de contribuer à l’émergence de produits nouveaux et donc plus adaptés à leurs attentes" conclue Benoît Laval.

Depuis, plus rien ne l’arrête. Il développe un large écosystème alliant sport, bien-être et détente en invitant d’autres enseignes à enrichir et compléter son offre. Seule contrainte pour les intéressés : le respect de l’homme et la nature qui l’entoure. Sauna, balnéothérapie en plein air, massages, restauration créative… tout a été pensé pour le sportif ou la sportive sans oublier sa famille ! Cette première « station trail » de France, Benoît Laval l’a déjà exportée dans le Vésubie-Mercantour, le Vercors et compte essaimer encore sur plus d’une dizaine de sites de basse montagne français. De nombreux promoteurs étrangers se précipitent également pour étudier l’implantation d’un tel concept dans leur pays.

Une initiative visant aussi à faire émerger de nouvelles vocations chez les jeunes

Difficile de séduire les plus jeunes par la course à pied surtout quand il y a du dénivelé… seule accroche possible : la découverte de métiers d’avenir. Designer, ergonome, marketeur, ingénieur en textiles, de nombreux enseignants font visiter le site Raidlight à leurs étudiants pour leur permettre de rencontrer des professionnels qui apportent un peu de rêve à cette discipline qui ne fait pas toujours l’unanimité… et pourtant !

3… 2… 1… Go !

Vous aussi lecteur, je vous sens piétiner d’impatience derrière votre écran. Vous ne vous sentez pas suffisamment l’âme sportive ? Rassurez-vous, Benoît Laval ne défend pas d'élitisme du sport, vous avez votre mot à dire. Essayez ces articles de sport et donnez votre avis ne serait-ce que pour donner raison à Andy Warhol lorsqu’il disait « Dans le futur, tout le monde aura ses 15 minutes de célébrité ». Le futur c’est maintenant et vous aussi vous aurez peut être votre nom imprimé sur la semelle d’une chaussure Raidlight ou d’une sangle du prochain sac à dos made in St Pierre de chartreuse tout comme la centaine de testeurs qui a contribué au succès de la marque !

>> Illustrations : Pablo Lancaster-Jones Photo (Flickr, licence CC), Benoît Duval, Alexandre Foray