Retour sur les actions de formation 2022-2023 de la Maison pour la science en Alpes Dauphiné

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 24 juillet 2023   850

L'année 2022-2023 touche à sa fin et fut riche en formations !

Pour le premier degré

La Maison pour la science en Alpes Dauphiné a formé les enseignantes et enseignants du premier degré en Savoie dans un atelier Gravitrax pour explorer tous les aspects de la logique !

Pour le second degré

Pour finir l'année, de nombreuses formations ont eu lieu à destination des enseignantes et enseignants du second degré.

La formation "Microorganismes : amis ou ennemis ?" a permis aux professeur.e.s de se replonger dans le Parcours Éducatif de Santé en faisant du lien avec des enjeux de santé publique : hygiène, vaccination, prévention...

D'autres enseignantes et enseignants ont pu se former à la "Mécanique des jeux pour enseigner les sciences physiques". Cette formation devait permettre de répondre à la question : ludifier un contenu pédagogique peut-il être un véritable levier d’apprentissage ? Les stagiaires ont appris à repérer la pertinence pédagogique d’un jeu à contenu scientifique pour réinvestir ces outils en classe.

La Maison pour la science en Alpes Dauphiné a également pu former 14 stagiaires lors de la formation "Lumière : entre sciences et art". Les participantes et participants ont pu questionner les phénomènes physiques impliqués dans diverses œuvres artistiques pour réinvestir ces notions dans des projets interdisciplinaires en classe, notamment en lien avec l'enseignement de l'histoire des arts au collège.

En quoi la logique "du quotidien" se différencie parfois de la logique utilisée en mathématiques ? C'est la question à laquelle ont tenté de répondre les stagiaires lors de la formation "Raisonnement logique en mathématiques" qui s'est déroulée en partenariat avec l'IREM. Sur la base de situations concrètes, les enseignantes et enseignants ont cherché la différence entre causalité et nécessité, entre implication et équivalence, et questionné la notion de preuve en mathématiques.

Au cours de la formation "Nutrition en santé", soutenue par Agiradom, les participants ont revu le lien entre la nutrition et certaines maladies comme l'obésité, le diabète et les maladies cardio-vasculaires et notamment les moyens de prévention à destination des élèves, en prenant en compte les besoins et l’équilibre alimentaire au quotidien.

La formation "Changement climatique : connaître pour comprendre puis agir" a permis aux stagiaires de se replonger dans les enjeux environnementaux auxquels nous faisons face et d'actualiser leurs connaissances, notamment au regard des derniers rapports du GIEC. L'objectif est de réinvestir ces nouvelles connaissances en classe afin que les élèves puissent agir en citoyens éclairés et se faire une opinion étayée par des arguments valides sur les questions climatiques.


Créativité et innovation étaient au cœur de la formation "Démarche design et prototypage rapide". Les stagiaires se sont plongés dans la culture technologique en créant un objet intelligent. Les enseignantes et enseignants ont pu découvrir un FabLab et toutes les étapes de production d'un objet.

Les enseignantes et enseignants ont également pu se former sur la "Qualité de l'air" afin de comprendre les mécanismes physico-chimiques impliqués dans la qualité de l’air. En partenariat avec ATMO, les participantes et participants ont pu effectuer des mesures de l'air, directement dans leur classe entre les deux journées de formation afin d'étudier les caractéristiques de l'air et en discuter avec les élèves.

La Maison pour la science en Alpes Dauphiné a pu former 16 stagiaires sur le "Biomimétisme et innovation technologique". Les enseignantes et enseignants ont étudié les solutions techniques mises en place par la nature permettant l'adaptation des espèces à leur milieu et les innovations du vivant pour répondre à de nombreux défis.

Au cœur des rues piétonnes de Grenoble, les participants et participants ont pu découvrir l’histoire de la ville à travers sa construction et les catastrophes naturelles qu’elle a subi dans la formation "Géologie et histoire : de la ville à la classe". Les stagiaires ont étudié les différents types de roches et matériaux géologiques qui ont formé la capitale des Alpes.

Le jardin Dominique Villars a accueilli nos 12 stagiaires pour la formation "Plantes médicinales". Les professeur.e.s ont abordé la démarche qui permet, pour répondre à une problématique médicale donnée, d’identifier des molécules actives et d’évaluer leur efficacité ainsi que les risques toxicologiques qu’elles peuvent comporter. Les travaux se sont appuyés sur les collections du jardin !

En partenariat avec ST Microelectronic, les enseignantes et enseignants ont découvert les sites de Crolles et de Grenoble dans la formation "Microélectronique : de la recherche aux usages". Les intervenantes et intervenants ont permis de mieux comprendre les étapes de conception et de fabrication d’une puce et une meilleure connaissance des métiers de la microélectronique, des évolutions des usages et des objets liées aux avancées technologiques.

Les 22 stagiaires de la formation "Changement climatique et biodiversité alpine" ont été accueillis au jardin du Lautaret, en partenariat avec l'OSUG et le LECA. A plus de 2000 mètres d'altitude, les stagiaires ont étudié les liens étroits entre les êtres vivants et le climat mais aussi les clés pour répondre aux questions sur l’évolution, l’adaptation des êtres vivants et les enjeux pour la préservation des espèces.

Comment construire un code secret et son déchiffrement pour transmettre des données à protéger ? C'était la question posée aux stagiaires de la formation "Nombre et cryptographie". Au cours de celle-ci, les enseignantes et enseignants ont pu appréhender la cryptographie contemporaine et s'appuyer sur des exemples concrets et accessibles pour comprendre les concepts sous-jacents à la théorie du chiffrement.

Pour finir l'année, la formation "La terre pour expérimenter" a permis aux stagiaires de comprendre les voies de solutions durables ouvertes par l'architecture de terre face aux activités humaines de construction et d'habitat. Les enseignantes et enseignants vont pouvoir réinvestir en classe les notions d’exploitation de ressources, de comportement de la matière granulaire, de matériaux et d’architecture durable dans une approche interdisciplinaire.

Zoom sur les nouvelles formations

Cette année, la Maison pour la science en Alpes Dauphiné a ajouté plusieurs nouvelles formations à son catalogue : "chimie et fermentation" et "quand la chimie nous éclaire", soutenues par la Maison de la chimie, "chimie en milieu interstellaire", soutenue par le CNES, et "rétablir l'égalité des chances dans les matières scientifique". Ces formations seront reproposées l'an prochain.

Au total, 44 personnes ont pu profiter de ces nouvelles formations.