Soirée en mode "Coop", lancement de la fête de la science à la Casemate.

Publié par Chloé Ettouati, le 11 octobre 2022   380

Sur la planète “Chatou” une météorite s’est écrasée. "Luca", une bactérie, doit manger et grossir pour coloniser la planète. Pour la fête des sciences, Marie Treibert et Stéphane Bec ont incarné "Luca", une bactérie, dans le jeu Spore pour parler de l’évolution humaine.

Vendredi 7 octobre 2022, la Casemate de Grenoble a organisé une soirée jeux et sciences. Marie Treibert est une vulgarisatrice scientifique et une vidéaste de la chaîne youtube “la boite à curiosité”. Stéphane Bec est enseignant chercheur en sciences de la vie et de la terre spécialisé en écologie alpine et écologie animale. Quant au jeu Spore, il permet de parler de l’évolution humaine, de la première bactérie à nos jours, de manière ludique.

Stéphane explique dès le début du jeu que lorsque la première météorite s’est écrasée sur la Terre, le carbone présent à créé la vie. Dans Spore, le but est de manger pour débloquer des mutations génétiques afin d'évoluer (pic, jambes, bouche, nageoir...). De cette manière le jeu cherche à montrer de façon imagée l’évolution, et le fait que l'on s’adapte à ce qu’on mange.

Pourquoi on s’est dit qu’il fallait se lever ?

Jamais on ne se l’est dit. Dans une population, certains groupes passaient plus de temps debout. Cela permettait de voir plus loin, de courir plus vite pour chasser, cueillir … Ces avantages ont sélectionné les espèces qui marchaient le plus.

On lui met 1 œil ou 2 ? Sur le côté ou sur des antennes ?

On créé tout de notre petit personnage. Selon sa couleur, ses défenses, ce que vous décidez de lui faire manger etc. il sera prédaté ou prédateur. Par ailleurs, la sélection des partenaires sexuels n’est pas qu’une question d'esthétisme. Darwin ne l’avait pas encore intégré mais les critères exubérants n’ont plus de quoi se défendre. Par conséquent, sa vie dépend de vous et si son espèce n’est pas adaptée, elle n’est plus là aujourd’hui car elle n’a pas survécu. 

Stéphane précise qu’il existe 2 grands types de stratégies d'évolution (terme utilisé même si les animaux ne choisissent pas) : les animaux peuvent faire plein d’œufs mais qui ont une forte mortalité ou peu de petits qui ont une forte croissance.

Ami ou ennemi ?

Choisissez les relations de votre personnage afin d’étendre son espèce. Plus tard, on développe des villages, des outils et on part à la conquéte d'autres planètes. Le jeu Spore donne donc une dimension de société pour comprendre les relations et les besoins de la population.

Le parasitisme opposé au symbiosisme ?

Les anglais utilisent les 2 mots ensembles basés sur le concept que 2 organismes vivent ensemble. La différence entre les deux c’est le sens des échanges : un donneur et un receveur ou un échange mutuel.

"Comment tu fais pour aimer les insectes ? Moi ça me dégoute". 

“Les 20 espèces les plus charismatiques (beaucoup de mammifères) découlent de leur présence à l’écran (pubs, dessins animés, films…) qui fait, dans notre inconscient, une vision restreinte des espèces. Il y avait une cagnotte (lors des feux en Australie) pour les espèces et seulement les grands animaux ont été sauvé et pas les lézards ou autre” intervient Marie. Elle a d’ailleurs fait une vidéo sur les animaux les plus moches.

Durant toute la séance, un échange constant est créé avec les viewers « Donc si j'ai bien compris lors de la reproduction, il y a eu crossing over qui a fait apparaître de nouvelles mutations spontanément ? » (Demande Jetgreg, spectateur twitch). Spore est un très bon support pour les sciences qui attire facilement. “Les jeux vidéo vont être des supers supports éducatifs” précise Marie.

Si cet article vous a plu, Spore est un jeu payant à télécharger sur les plateformes.