Un glacier antarctique sous surveillance

Publié par Echosciences Grenoble, le 6 juillet 2015   2.2k

Xl antarctique

La fonte des glaciers antarctiques pourrait faire monter le niveau de la mer de près d’un mètre d’ici à la fin du siècle. Le glacier de l’Astrolabe, situé dans le sud-est du continent, fait l’objet d’une surveillance continue depuis quatre ans grâce à un réseau de balises GPS qui mesure la vitesse de son écoulement vers l’océan.

Un réseau de neuf balises GPS a été mis en place sur le glacier de l’Astrolabe. Réparties sur 10 km² de façon régulière, elles subissent les rigueurs de l’hiver antarctique et ses vents violents. Les mouvements du glacier sont enregistrés en continu depuis quatre ans pour mieux comprendre les phénomènes physiques liés à son déplacement. À certains endroits, l’Astrolabe se déplace jusqu’à 600 mètres par an et avec lui le réseau de balises.

L’évolution des positions GPS de chaque balise en fonction du temps permet de déterminer la vitesse d’écoulement. Chaque été austral, les glaciologues parcourent l’Astrolabe pour repositionner et remettre en état ce réseau de balises. Le plus souvent, ils sont déposés et récupérés sur le glacier par un hélicoptère. Ils accèdent ainsi plus facilement au glacier et peuvent transporter davantage de matériel. En s’écoulant vers l’océan, l’Astrolabe épouse le relief sous-jacent, ce qui déforme intensément la glace qui forme d’immenses crevasses.

Découvrir le diaporama sur le site du Journal du CNRS

>> Crédits photos : CNRS Photothèque / IPEV / LGGE / Thibaut VERGOZ