Un jardin imaginaire créé par de jeunes pousses

Publié par Muséum De Grenoble, le 11 juin 2018   740

Xl dsc 0593

Une jolie exposition s’est installée lundi dernier dans le jardin des plantes à côté de l’orangerie.

Un jardin imaginaire, sensoriel, créé à partir de matériaux de récupération (plastiques, cartons, textiles, métaux...) par des enfants de 2 à 6 ans guidés par l’artiste Maud Bonnet.

Treize structures grenobloises de petite enfance ont participé au projet, notamment l’animatrice petite enfance du Muséum.

D’après Maud Bonnet, ce jardin imaginaire est une création collective, d'un espace jardin couleur. Un travail autour du recyclage artistique, un travail de composition plastique autour des objets de notre quotidien et de notre environnement.

Photo du jardin imaginaire, Muséum de Grenoble, CC-BY-NC-ND
Photo du jardin imaginaire, Muséum de la ville de Grenoble, CC-BY-NC-ND

Les objets et accessoires sont inspirés de lieux, d’instants, de couleurs, de matières, de rencontres, de sensations …

Chiner, récolter, agrémenter, coller, superposer, mélanger... les matières, les couleurs... et les chaussures, papiers, boutons ...deviennent tableaux, sculptures. 

Photo du jardin imaginaire, Muséum de la ville de Grenoble, CC-BY-NC-ND

Ce projet  de « jardin sensoriel», travaillé à la fois dans les structures petite enfance en croisant les groupes, les professionnels, les familles avec l’idée de parcours, de chemin entre les différents lieux, s’est terminé par un temps fort lundi 4 juin 2018, rassemblant tous les participants, leurs familles, au Jardin des plantes comme lieu d’exposition et de valorisation de l’œuvre collective.

Photo du jardin imaginaire, Muséum de la ville de Grenoble, CC-BY-NC-ND

Ce jardin imaginaire est à découvrir jusqu’au 15 juin.

Photo du jardin imaginaire, Muséum de la ville de Grenoble, CC-BY-NC-ND
Photo du jardin imaginaire, Muséum de la ville de Grenoble, CC-BY-NC-ND

On en parle aussi sur Place Gre’net https://www.placegrenet.fr/2018/06/08/jardin-extraordinaire-grenoble/195044

Et en vidéo :