Un "nano-versaire" à Grenoble

Publié par Sophie Prud'homme, le 2 septembre 2013   1.6k

Xl travaux pratiques salle blanche redim

Du 25 août au 14 septembre 2013 a lieu à Grenoble la 10ème session de l'Ecole européenne de nanosciences et nanotechnologies.

Durant les trois semaines intenses de l’ESONN (European School On Nanosciences and Nanotechnologies), 47 doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs internationaux ont l’occasion de se former aux nanosciences et à leurs technologies de pointe au sein des laboratoires grenoblois. Une demi-journée scientifique et festive s'est déroulée le mercredi 28 août 2013 au Château de Sassenage, pour marquer ce « nano-versaire ».

L'ESONN est une école d’été singulière qui fête cette année ses 10 ans. En effet, bien loin des sessions de séminaires habituellement proposées, elle développe durant trois semaines des séries de cours associés à des sessions pratiques reposant sur les savoir-faire et les infrastructures grenobloises. 

Conférence d’Albert Fert, prix Nobel de physique lors de l’ESONN 2009

Ouverte tous les ans à une cinquantaine de doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs, elle les forme aux principes impliqués dans l’élaboration et le fonctionnement des nano-structures, nano-matériaux et nano-dispositifs. Outre l’enrichissement scientifique, ces trois semaines intensives sont l’occasion pour les participants de nouer des liens solides, constitutifs de leur futur réseau professionnel. Ainsi, grâce à l’ESONN, une communauté scientifique internationale axée sur les nanosciences se développe un peu plus chaque année à Grenoble.

Séance de travaux pratiques en laboratoire

444 jeunes chercheurs du monde entier ont fait l’ESONN

Lorsque l’ESONN est créée en 2003, les nanosciences sont alors en plein développement sur Grenoble et dans le monde. Un collectif de chercheurs grenoblois, rassemblés par Bertrand Fourcade, Professeur de physique à l’Université Joseph Fourier, décide de créer une école dédiée aux nanosciences, avec pour objectif principal de faire connaître et reconnaître Grenoble comme pôle dynamique et compétitif dans le domaine des nanotechnologies. Directement inspirés par le modèle de l’Ecole européenne des grands instruments HERCULES [ndlr : elle aussi à Grenoble], les chercheurs conçoivent une école particulière associant cours et travaux pratiques, mettant l’accent sur l’aspect interdisciplinaire des nanosciences, associant la physique, la chimie et la biologie.

Séance de présentation de posters par les participants

De par son réseau de laboratoires multidisciplinaires dense et localisé, Grenoble est une ville privilégiée pour la mise en œuvre d’un tel projet mettant ainsi en avant l’enseignement pratique et la prise en compte de tous les différents aspects de la discipline. Dès sa création, l’ESONN a reçu le soutien financier et matériel de l’Université Joseph Fourier, de Grenoble INP, du CNRS et du CEA, offrant ainsi une base solide à l’école qui depuis 10 ans a accueilli 444 jeunes chercheurs du monde entier.

>> Références / contact : Herve.Courtois@grenoble.cnrs.fr et le site internet de l'ESONN