Une bougie, 200 articles et 700 membres

Publié par Marion Sabourdy, le 18 mars 2013   2.1k

Xl gateau

Notre site vient de fêter sa première année. L’occasion de revenir sur ces derniers mois riches en rebondissements et d’envisager l’avenir avec vous.

Depuis son lancement en mars 2012, le site internet ECHOSCIENCES Grenoble a fait le pari de rassembler les amateurs et professionnels de culture scientifique, d'innovation, de patrimoine, etc. dans un même "lieu" avec succès. Entre mars 2012 et mars 2013, cet "espace" a même été beaucoup fréquenté : 43 500 visites et 115 700 pages vues soit une moyenne de près de 120 visites quotidiennes.

Côté membres, nous partîmes une vingtaine lors du lancement du site mais par un prompt renfort d’internautes, nous nous vîmes près de 700 en ce début d'année 2013 ! [A (re)lire : le point d'étape de Laurent Chicoineau en juillet dernier]. Qu'ont fait ces membres pendant l'année qui vient de s'écouler ?

Lancement du site au Musée de Grenoble le 12 mars 2012

Pour poursuivre l’aventure de VOTRE site, nous planchons déjà sur de nouvelles fonctionnalités :

  • un agenda optimisé
  • une cartographie contributive des acteurs locaux et des parcours de culture scientifique
  • une page d'accueil renouvellée et qui laissera plus de place aux membres
  • des évènements : deuxième Forum des projets le 28 mars (pour ne pas oublier, ajoutez l'évènement à votre agenda sur Facebook), comité éditorial en avril, plénière en juin ou juillet, sans doute un nouvel apéro Sciences et Web à la rentrée scolaire
  • de nouveaux blogs pour les communautés intéressées
  • des formations à l'utilisation du site et des réseaux sociaux...

De quoi innover ensemble en termes de numérique dans le monde de la culture scientifique ! Et vous savez quoi ? Nous ne sommes pas les seuls à expérimenter ! Des initiatives similaires fleurissent dans les centres de sciences de Toulouse, Bordeaux, Rennes, Caen et Paris, nos partenaires dans le cadre du programme Inmédiats. Si ce n'est déjà fait, vous allez entendre parler de réseaux sociaux territoriaux, FabLabs, Living Labs, mondes virtuels, etc.

Si vous souhaitez vous investir dans tel ou tel projet d'Inmédiats et, plus particulièrement sur Echosciences participer au comité éditorial ou lancer votre "blog", n'hésitez pas à nous contacter ! contact@echosciences-grenoble.fr

En attendant, voici quelques témoignages et tweets de lecteurs et contributeurs du site. Ajoutez le vôtre en commentaire !

Forum des projets au Stade des Alpes le 6 mars 2012

Témoignages

Alexandrine SADOUL, chargée de mission au CEA - DRT/Direction Grands Projets

Echosciences : Un moyen efficace de faire connaître nos actions pédagogiques et une possibilité de rester toujours au courant des actualités scientifiques locales, de découvrir des « pépites » dénichées par le réseau Echosciences sur Internet (innovations, vidéos, évènements...). Et le tout de manière ludique et collaborative ! Merci !

[Alexandrine a rédigé l’article « La recherche fait école : une opération dont le succès se confirme »]

Jean-Pierre CHARRE, président de l’association Territoires et patrimoine

La parturition d’Echosciences comporta un moment majeur, une matinée de travail dans un ancien bâtiment militaire de la Presqu’île (elle a encore des témoins de son rôle défensif), durant laquelle on nous fit écrire des mots, les coller sur des panneaux, les assembler par thèmes, et d’où sortit ce nom à double sens phonique, éco- étant le diminutif d’écologique et s’appliquant à tout, à des quartiers, à nous (éco-citoyen), et l’écriture avec un « h » évoquant une nymphe, Écho, personnification du phénomène acoustique auquel elle a donné son nom.

[Jean-Pierre est membre de notre comité éditorial. Il a également rédigé « Les multiples visages de la Rive Droite de l’Isère »]

Lors de la plénière à la MSH Alpes le 4 juillet 2012

Aleksandra BOGDANOVIC-GUILLON, journaliste scientifique indépendante

En mars 2012 un E turquoise sur fond anthracite entre dans ma vie. Je le vois partout : Twitter, Facebook... Il suscite ma curiosité et je pars à sa rencontre. Que vais-je découvrir ? Qu'il est comme un arc-en-ciel, tout en étant son opposé. Il permet de réaliser des miracles, mais quand on s'en approche il ne s'éloigne pas, au contraire, il vient à notre rencontre. Projet collaboratif à échelle locale, il a été le catalyseur d'une rencontre superbe avec la communauté grenobloise et nationale de culture scientifique et technique. A travers ses articles j'ai découvert plein de choses nouvelles (en texte, comme en photos, toujours très belles !). Il m'a aussi donné l'occasion de mettre mon savoir faire au service de cette même dynamique contributive de partage de connaissances. C'est décidément une TRES belle initiative !

[Aleksandra a rédigé des articles sur le SIDA, le Forum 4i, l'astrophysique, la chirurgie assistée par ordinateurl'Académie de pharmacie et les arts-sciences. Elle a également animé la journée Inmédiats du 6 décembre dernier]

Colette ALLIBERT, présidente de l'Association pour le Patrimoine et l'Histoire de l'Industrie en Dauphiné (APHID)

Echosciences, une des rares parois qui renvoie dans des oreilles jeunes un écho de l’histoire et le patrimoine des sciences et de l’industrie.

[Colette a rédigé l'article "APHID : 20 ans de belles histoires autour du patrimoine de l‘industrie""]

Marie-Christine BORDEAUX, Master de communication scientifique et technique de l'université Stednhal, Mission culture et CST du PRES Université de Grenoble

Echoscience, un vrai accélérateur de relations (et ce n'est pas de la langue de bois !) qui parfois me permet même de mieux savoir ce que font nos étudiants...

[Marie-Christine a participé au comité éditorial du site pendant l'année 2012. Elle soutient le projet, notamment en le présentant aux étudiants de son master]

Quelques tweets

>> Illustrations : Will Clayton (Flickr, licence cc), Ciel Studio, Ilan Ginzburg