Une centaine d'élèves des collèges pilotes La main à la pâte à la découverte des laboratoires du campus universitaire

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 19 juin 2018   340

Xl ev nement 24 mai   visite ige 2

Le 24 mai 2018, une centaine d’élèves provenant des 4 collèges pilotes La main à la pâte de l’académie de Grenoble ont été accueillis sur le campus universitaire de Saint Martin d’Hères. Cet événement, organisé par l’équipe de la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, a permis de réunir 4 classes de 5ème de ces collèges situés en Isère (Échirolles), dans la Drôme (Montélimar), en Savoie (Saint Michel de Maurienne) et Haute-Savoie (Ville-la-Grand). Les élèves ont constitué 8 équipes et sont partis à la découverte de laboratoires du campus. Chaque groupe a fait une visite différente et a ensuite préparé une restitution en 180 secondes. Les élèves ayant réalisé la meilleure présentation ont remporté un prix, la BD de Marion Montaigne « dans la combi de Thomas Pesquet ». Cette journée fut une belle réussite, et sera renouvelée l’année prochaine avec cette fois-ci 8 collèges participant !

Les collèges pilotes La main à la pâte

Avant de décrire plus en détail cette journée, voici quelques éléments qui permettent de situer son contexte. Depuis la rentrée 2016, la Fondation La main à la pâte et les Maisons pour la science ont mis en place le réseau des collèges pilotes La main à la pâte. Ce projet vise à favoriser au sein des classes une pratique des sciences et de la technologie, expérimentale, attrayante, créative et formatrice, en s’appuyant sur des relations privilégiées avec des chercheur·e·s, des ingénieur·e·s et des technicien·ne·s. 

Cette année ce sont 55 collèges de toute la France qui sont labellisés « collèges pilotes La main à la pâte ». Au niveau de l’académie de Grenoble c’est la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné qui pilote le projet. Depuis la rentrée 2017, 4 collèges ont été sélectionnés pour faire partie de cette belle aventure : le collège Jean Vilar à Echirolles, le collège Europa à Montélimar, le collège Paul Mougin à Saint Michel de Maurienne et le collège Paul Langevin à Ville-la-Grand. 

Pour plus d’informations sur les collèges pilotes dans l’académie de Grenoble : https://www.echosciences-greno...

Créer une dynamique de réseau

En plus de piloter le projet dans l’académie de Grenoble, la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné a pour objectif de créer une dynamique de réseau entre ces 4 collèges. Pour cela elle a organisé 2 journées académiques réunissant des enseignants des 4 collèges à Grenoble pour échanger et découvrir des lieux des sciences. Nous souhaitions que les élèves aussi aient l’opportunité de se rencontrer, c’est ainsi que nous avons choisi d’organiser un événement pour les collégiens le 24 mai 2018. Celui-ci a eu lieu sur le campus universitaire, à l’amphithéâtre Wilfrid Kilian (ISTerre).

 

Les collégiens dans l’amphi Kilian (ISTerre) lors des discours d’introduction

Les objectifs de cette rencontre sont multiples : créer une dynamique de réseau au sein des collèges pilotes de l’académie de Grenoble, faire découvrir le campus universitaire et ses laboratoires aux collégiens et ainsi leur permettre de rencontrer des chercheur·e·s, ingénieur·e·s et technicien·ne·s et d’échanger avec eux.

Les collégiens ont été accueillis à 10h par des discours d’introduction donnés par :

  • Michel Baribaud, directeur de la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné
  • Lhassen Belarouci, Correspondant Académique pour les Sciences et Technologies, rectorat de l’académie de Grenoble
  • René Moreau, académicien des sciences et des technologies, parrain scientifique du collège Europa
  • Bruno Dubost, académicien des technologies, parrain scientifique du collège Paul Mougin

Des laboratoires nous ouvrent leur porte

Les élèves ont ensuite été répartis en 8 groupes d’environ 12 collégiens pour visiter et expérimenter dans différents laboratoires du campus. Chaque groupe comprenait des élèves des 4 collèges pilotes ainsi qu’au moins deux accompagnateurs (membres de la Maison pour la science et professeurs de collège). 

Nous avons eu la chance d’être accueilli dans les 6 laboratoires et ateliers suivants :

Au cours de leur visite, les collégiens devaient remplir une petite fiche afin de les aider à préparer leur restitution de l’après-midi.

Les collégiens visitent les laboratoires du campus universitaire : à gauche l’IGE et à droite le LiPhy

Des restitutions en 180s !

Durant la pause déjeuner, les collégiens ont eu la chance de profiter d’un beau soleil et ont pu pique-niquer sur les espaces verts du campus. La pause n’a pas été de tout repos car ils ont dû préparer leur restitution de l’après-midi.

Les élèves très concentrés pour préparer leur restitution en 180s !

Chaque groupe disposait de 180 secondes pour nous expliquer la visite du matin en s’appuyant sur les éléments explicités dans la fiche de restitution (explication d’un des sujets de recherche du laboratoire, description simple d’une expérience, réalisation d’un dessin etc.). 

Les élèves se sont prêtés au jeu et les restitutions ont connu un véritable succès ! Celles-ci ont été jugées par un jury composé de Michel Baribaud (directeur de la Maison pour la science), Julien Delahaye (chercheur CNRS) et Nolwenn Bernier (professeure de Sciences Physiques et Chimiques au collège Paul Mougin) qui a choisi de primer l’équipe violette ! Chaque élève de cette équipe a remporté la BD de Marion Montaigne « dans la combi de Thomas Pesquet » et nous en avons aussi offert une à chaque collège. C’est avec des étoiles plein les yeux que les élèves sont repartis dans leurs contrées respectives !

Les élèves qui se prêtent au jeu des restitutions – L’équipe violette qui remporte le 1er prix

A l’année prochaine pour une nouvelle rencontre avec un réseau étendu à 8 collèges pilotes La main à la pâte !


Pour plus d’informations sur les collèges pilotes La main à la pâte : http://maisons-pour-la-science...

Pour nous contacter : alpes-dauphine@maisons-pour-la-science.org