Qui se cache derrière la Maison pour la science en Alpes Dauphiné ?

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 20 février 2017   1.7k

Xl image article  chosciences

Article rédigé par Chloé Bayon (adjointe à la direction de la Maison pour la science en Alpes Dauphiné)

Les Maisons pour la science ont pour vocation de participer au développement professionnel en sciences des professeurs des écoles et des collèges (premier et second degré). Ces formations sont basées sur une pratique des sciences par la démarche d’investigation et en mettant « la main à la pâte ». Il existe un réseau national de neuf Maisons pour la science situées dans différentes régions de France. Inaugurée le 11 février 2016, la Maison pour la science en Alpes Dauphiné est implantée au sein de l’Université Grenoble Alpes et installée sur le site ESPE de Grenoble.

Découvrons les actions et l’équipe de la Maison pour la science en Alpes Dauphiné.

Un réseau national

Le projet des Maisons pour la science a été initié en 2012 par l’académie des sciences, dans le cadre d’un Programme d'Investissements d’Avenir (PIA). Celui-ci est piloté au niveau national par la Fondation La main à la pâte. Les Maisons pour la science, présentes dans neuf régions de France (depuis 2012 : Alsace, Auvergne, Lorraine et Midi-Pyrénées ; depuis 2014 : Bretagne, Centre-Val de Loire et Nord – Pas-de-Calais ; depuis 2015 : Aquitaine et Alpes Dauphiné) sont coordonnées par le centre national, situé à Paris, dans les locaux de la Fondation La main à la pâte.


Réseau national des Maisons pour la science

Les Maisons pour la science ont pour vocation de permettre aux professeurs des écoles et des collèges de tisser des liens avec une science vivante, par le biais d’actions de développement professionnel.

La Maison pour la science en Alpes-Dauphiné

La Maison pour la science en Alpes-Dauphiné (MPLS-AD), installée sur le site de l’ESPE à Grenoble, a ouvert officiellement ses portes en septembre 2015 et a été inaugurée le 11 février 2016. La MPLS est rattachée à l’UGA et supportée par Grenoble INP et le rectorat de l’académie de Grenoble. Son offre de formation concerne les cinq départements de l’académie (Isère, Drôme, Ardèche, Savoie et Haute-Savoie). La Maison pour la science est un lieu de rencontres et d’échanges entre deux mondes : celui de l’éducation et celui de la science et de la technologie vivantes. 350 enseignants ont pu bénéficier de cette offre de formation innovante au cours de l’année scolaire 2015-2016.

La transmission d'une science vivante

Les actions de développement professionnel sont co-animées par un binôme de formateurs dont un est issu du monde de la recherche scientifique et technologique ou industrielle et le second du monde éducatif. Toutes les actions sont gratuites pour les participants et durent d’une demi-journée à deux jours.


Au cœur d’une action intitulée « les fluides complexes »

Ces formations mettent l’accent sur la pratique d’une pédagogie d’investigation et s’appuient sur des sujets concrets de recherche pour permettre une transposition en classe. De nombreuses thématiques scientifiques sont abordées, voici quelques titres d’actions : la fée électricité, matière et couleur, nombres et cryptographie, les fluides complexes, informatique débranchée, etc.

Aider les enseignants à transmettre le goût des sciences à leurs élèves et faire évoluer durablement les pratiques d’enseignement des sciences à l’école et au collège sont des enjeux majeurs pour l’équipe de la Maison pour la science.

Une équipe dynamique et audacieuse !

La Maison pour la science en Alpes Dauphiné c’est une équipe de six personnes : le directeur (Michel Baribaud), l’assistante de direction (Caroline Borye), trois ingénieurs de formation (Alix Géronimi pour les mathématiques et la technologie ; Patrick Arnaud pour les sciences physiques et chimiques et Grégory Cornu pour les Sciences de la Vie et de la Terre) et enfin la dernière recrue stagiaire chargée de communication scientifique (Chloé Bayon).

L’équipe de la Maison pour la science (de gauche à droite : Caroline Borye, Alix Géronimi, Grégory Cornu, Michel Baribaud, Chloé Bayon et Patrick Arnaud)


Pour contacter la Maison pour la science en Alpes Dauphiné : alpes-dauphine@maisons-pour-la-science.org

Site internet : http://www.maisons-pour-la-science.org/alpes-dauph...

Compte Twitter : @MPSAlpesDauph