Full atoutcerveau

Communauté

Atout Cerveau

Vous allez sauter avant de savoir que vous allez sauter

Publié par Laurent Vercueil, le 30 janvier 2018   300

Xl 160112141908 12 base jumping landmarks restricted super 169

C'est une histoire en trois temps. Une histoire qui remonte aux années 60 pour le premier, aux années 80 pour le deuxième temps, et qui, d'un bond d'un seul, culmine en janvier 2018 dans un article à paraître (ou pas). 

Cette histoire dit la chose suivante : votre cerveau en sait plus long que vous sur ce qui va se passer.  Par exemple, à quel moment vous allez prendre la décision d'y aller : de sauter. 

Premier temps, au milieu des années 60. Kornhüber et Deecke (1) découvrent l'existence d'une onde cérébrale détectée sur l'EEG (electroencéphalogramme) précédant d'environ une demi-seconde l'initiation d'un simple mouvement (flexion d'un doigt). Ils appellent cette onde, le "Bereitschaftspotential" (ou BP qui sera traduit en anglais "readiness potential" et en français, le potentiel de préparation motrice). 

Ainsi, le mouvement volontaire, à la condition qu'il soit "autogénéré" (c'est à dire indépendant de toute stimulation de l'environnement) et non automatisé (un mouvement répétitif ou périodique n'est pas précédé par un BP) fait suite à une onde "de préparation" qui est comme la signature cérébrale que la décision autonome est prise et que le mouvement va avoir lieu (au niveau de la flèche bleue).

Deuxième temps, en 1983, lorsque Benjamin Libet (2) montre que le moment où le sujet signale sa décision consciente de bouger (flèche rouge) ne précède le mouvement que de 200ms environ, soit plus de 300ms après le début du BP.  En somme, lorsque l'on prend conscience de son intention de bouger le doigt, le cerveau a déjà pris sa décision. Cette expérience contredisait la prédiction du prix Nobel John Eccles qui affirmait que la décision consciente devait être à l'origine du BP. La chronologie "Décision consciente de l'acte" -> "Onde cérébrale de déclenchement de l'acte" -> "Acte volontaire", était remplacée par "Onde cérébrale de déclenchement de l'acte" -> "Décision consciente de l'acte" -> "Acte". Inutile de préciser que l'expérience de Libet fut un séisme neurophilosophique...

Troisième temps, en 2018 (1), lorsque deux intrépides sauteurs à l'élastique équipés d'un électroencéphalogramme se voient enregistrés lors d'un saut dans un abysse de 192 mètres (l'un des auteurs de l'étude est...Lüder Deecke, soi-même, le doctorant de Kornhuber dans l'article princeps). Pour faire bonne mesure, un deuxième saut d'une plateforme élevée d'un mètre est enregistré, à titre de comparaison. Dans les deux cas, chez les deux sauteurs ayant participé à l'étude, un BP (Bereitschaftspotential) est enregistré, débutant environ 1.5 seconde avant le saut, témoignant de la décision cérébrale autonome. Il n'y a pas plus "autogénéré" que le saut dans le vide : y aller ou pas. Le moment où l'on décide d'y aller finalement, les jeux sont faits depuis longtemps...

Et si on compare le saut dans l'abysse et celui d'un mètre de haut, les BP sont similaires en termes de latence (durée de l'onde avant le passage à l'acte) mais plus ample avant le grand saut. La motivation est un facteur bien connu de potentialisation de certains potentiels "endogènes" (c'est à dire qui sont indépendants de la nature physique de ce que les engendre), comme le P300, plus ample si on paye davantage les participants...

L'originalité de l'étude tient surtout à sa mise en place dans un contexte "écologique", hors du laboratoire de neurophysiologie. Si le paradigme est spectaculaire, le résultat est attendu.


(1) Kornhuber, Hans H.; Deecke, Lüder (1965). "Hirnpotentialänderungen bei Willkürbewegungen und passiven Bewegungen des Menschen: Bereitschaftspotential und reafferente Potentiale" . Pflügers Archiv für die Gesamte Physiologie des Menschen und der Tiere. 284: 1–17.

(2) Libet et al. Time of conscious intention to act in relation to onset of cerebral activity (readiness-potential). The unconscious initiation of a freely voluntary act. Brain. 1983 Sep;106 (Pt 3):623-42.

(3)janvier 2018, pour la parution en ligne de l'article soumis (et non encore publié), il va de soi que l'expérience a été faite auparavant.. (https://www.biorxiv.org/conten...)