Tous notés, tous tracés : progrès ou asservissement ?

Publié par Jacques Talbot, le 12 octobre 2020   260

Xl xl data2

Ce premier café "virtuel" a eu lieu avec l'outil Zoom* le mardi 6 octobre de 18h30 à 20h30.

Son enregistrement audio est disponible ici. 



Nul besoin d’une actualité troublée pour se rendre compte que nous sommes de plus en plus sollicités via nos diverses interactions qu'elles soient digitales ou non. Sollicitations pour donner nos avis, pour acheter, pour participer, … etc. Ces sollicitations se veulent de plus en plus pertinentes et pour cela, elles utilisent toutes les traces que nos vies digitales laissent de manière plus ou moins claire. 

Les motifs pour tracer sont multiples : savoir où est son enfant, connaître les habitudes de ses clients, faciliter la recherche de cas contacts, résoudre des enquêtes criminelles … mais est-ce que l’on sait vraiment quand ou pourquoi nos actions laissent des traces ? Est-ce que tous ces usages sont légitimes ? Est-ce que la récente réglementation sur la protection des données personnelles est vraiment protectrice ? Bref, est-ce que ces données qui notent, qui nous tracent sont un progrès pour le citoyen, le consommateur, le salarié ? 

Nos intervenants tenteront de répondre à ces interrogations et d’autres que vous aurez l’occasion d’exprimer pendant ce premier café science expérimental (pour nous) via Zoom.

Intervenants (merci à eux pour se prêter à cette expérience)

  • Patrick Guillot, Délégué à la protection des données (DPO) pour l’UGA

  • Cedric Lauradoux, Chercheur à l’Inria spécialiste en sécurité

Modérateur : Patrick Sztulzaft (CSCAG)


* A la suite de l'annonce de l’utilisation de Zoom pour notre premier café virtuel, un de nos abonnés nous a écrit :

Il est paradoxal d'utiliser "zoom" (dont les failles de sécurité sont nombreuses et véritable aspirateur de données personnelles) pour une conférence intitulée "tous notés, tous tracés : progrès ou asservissement".

Vous trouverez là un document "Pourquoi Zoom" expliquant les raisons de notre choix. Vous pouvez le commenter en ligne.