Troubles du comportement : gènes, environnement ou société ?

Publié par Maryse Fournier, le 23 janvier 2017   700

Xl oing

Les médias annoncent régulièrement la découverte du « gène de la délinquance », du « gène de la violence » ou de celui de tel ou tel trouble du comportement. Par ailleurs on trouve des articles mettant l’accent sur la responsabilité de l’environnement familial dans la genèse de certains troubles du comportement comme l’autisme, par exemple. Afin d’améliorer la prise en charge des patients atteints, ou de protéger la société, il a même été proposé un dépistage systématique de certaines prédispositions…

Alors comment comprendre cette apparente opposition ? En réalité l’origine des troubles du comportement est souvent multifactorielle : prédisposition génétique, environnement familial, et même possible biais de la société : à quel moment un comportement s’écarte-t-il du “normal” pour devenir “pathologique“ ?

Quand parle t-on aujourd’hui de trouble du comportement ? Est-il possible de définir les facteurs de prédisposition de ces troubles ? D’en d’évaluer le poids respectif dans sa genèse ?

Intervenants :

  • Julien Thévenon, médecin généticien
  • Jérome Carraz, médecin psychiatre

Modérateur : Joël Lunardi (CSCAG)

Crédit image : Thierry Ehrmann et l'artiste Goin

  • Vous pouvez écouter ou ré-écouter le café via l'enregistrement audio

Accéder à ou télécharger l'enregistrement de ce café

S'abonner au podcast CSCAG (une bonne fois pour toutes): "via iTunes" ou " via RSS"

Nos enregistrements audio sont hébergés par le site de Podcasts de l'Université de Grenoble.

  • Vous pouvez trouver le prochain café et les sujets passés via les liens ci dessous:

Programme 2017

sujets passés

L'équipe du CSCAG