Communauté

Humagora

[Podcast] Comment transformer un vécu en savoir partageable ?

Publié par Laboratoire Pacte, le 19 février 2024   340

L’épisode de cette semaine donne la parole à Gabriel Uribelarrea et à Julien Lévy, tous deux sociologues et co-porteurs de la Chaire PUBLICS des politiques sociales. Par leurs travaux sur l’hébergement et le « prêt à sortir », les deux chercheurs ont exploré les possibilités d’intégration des citoyens à une recherche de terrain.

Une recherche issue d’une rencontre

La recherche sur le « prêt à sortir » porte sur la capacité d’une personne logée dans un centre d’hébergement à quitter – ou non – ce centre pour accéder à un logement personnel. Cette recherche, pour les deux sociologues, nait d’un échange avec Yamina, une femme qui a vécu pendant 5 ans dans un centre et qui ne se sentait pas prête à le quitter pour un logement à elle. Une discussion qui a suscité leur intérêt, aboutissant par la suite à un projet construit dans le cadre du collectif « Soif de connaissance », réunissant chercheurs, travailleurs sociaux et « personnes ressources » directement concernées par les perspectives de recherche. Un contexte, de fait, tout à fait favorable à l’expérimentation en matière de recherche participative.

Un collectif qui a tout à apprendre

Le projet qui a suivi s’est donc construit collectivement afin que chacun·e puisse s’engager dans la démarche indépendamment de sa propre culture du fonctionnement de la recherche. Passée la première étape de présentation des méthodes possibles, le travail a principalement reposé sur un croisement d’expériences individuelles, allant du vécu de l’ancien hébergé à la travailleuse sociale, afin d’établir des grilles d’entretiens concrètes pour la phase d’enquête. Par la suite, le collectif a fonctionné en binôme avec un ou une travailleuse sociale afin de faciliter le contact et la collecte d’expérience. Un mode opératoire qui s’est consolidé au fil des entretiens pour favoriser le dialogue entre les anciens hébergés et les personnes encore en centre. Ainsi, les expériences singulières ont progressivement tissé un récit collectif au fil des entretiens.

Vers la création d’espaces de partage

Comme les travaux des deux chercheurs et de leur collectif s’inscrivent dans un cadre d’utilité sociale, une autre problématique s’est rapidement manifestée : un enjeu de traduction et d’échange avec les partenaires de cette recherche. Un aspect relativement courant et commun à l’intégration de la recherche dans des initiatives en relation directe avec des professionnels, formateurs ou militants. C’est pourquoi, pour Gabriel et Julien, il est essentiel de créer des espaces qui permettent de mettre en partage les résultats de leurs recherches, de leurs expérimentations et de voir si leurs analyses font sens pour leurs interlocuteurs. Ainsi, la recherche participative représente non seulement un univers des possibles en matière de « faire la recherche », mais elle se doit également d’incarner un véritable dialogue entre sciences et société.

Retrouvez tous les épisodes de InPacte sur :

Acast : https://shows.acast.com/in-pacte

Spotify : https://open.spotify.com/show/2PH1zBR9gHghtQrB8lxD55

Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/2336642

Apple Podcast  : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/in-pacte-le-podcast-qui-donne-la-p...

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCW4hfhliDqy_qytMKus6ktQ/

InPacte est une création du service communication de Pacte et d'Emilie Wadelle