Rencontre avec des illustrateurs scientifiques - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 27 février 2020   620

Xl xl 3qa

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier !

Retrouvez la chronique du 27 février 2020, par Audrey Korczynska, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l’Echo des médias. Aujourd’hui, Audrey Korczynska revient dans le studio pour nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Audrey !

Bonjour Nicolas !

Alors Audrey, pour cette chronique, vous allez nous parler d’illustration scientifique ? 

Oui Nicolas. Il se trouve qu’un certain nombre de dessinateurs, d’illustrateurs, de graphistes et d’auteurs de bandes dessinées grenoblois travaillent sur des contenus scientifiques, réalistes ou fictionnels.  Nous avons rencontré certains d’entre eux pour mieux comprendre leur démarche et la documenter dans un dossier Echosciences dédié à l’illustration scientifique.

Vraiment, qui avez vous pu rencontrer  ? 

Ma collègue Marion Sabourdy a d’abord interviewé Jessica Cognard, illustratrice naturaliste connue pour son travail sur les affiches du festival du film nature et environnement. Elle a ensuite rencontré Mathieu Bablet, auteur et dessinateur des bandes dessinés de sciences fiction  La Belle Mort, Adrastée et Shangri-La. Puis, plus récemment, elle a rencontré Fanny Le Bagousse, illustratrice naturaliste. C’est de son témoignage dont je voudrais vous parler aujourd’hui. 

Très bien. Mais au fait, comment devient-on illustrateur naturaliste? 

Dans le cas de Fanny Le Bagousse, c’est une histoire de passion et d’opportunité. Tout a commencé pendant ses études en biodiversité, écologie et environnement à l’université de Grenoble. En parallèle de ses études, elle s’est impliquée en temps que bénévole écovolontaire à la LPO et à la Frapna Isère. Passionnée par la nature et particulièrement par l’anatomie des animaux, elle s’est mise à dessiner ses observations lors de ses sorties naturalistes. Puis, elle est passée du statut de bénévole à celui de professionnelle, comme elle le dit elle même dans son interview

“ Les gens que je croisais savaient que je dessinais et je « rendais service » en faisant des illustrations par-ci par-là. J’ai alors pris le statut d’auto-entrepreneuse, vers fin 2015. Après, c’est une histoire de réseau !”

C’est formidable comme parcours ! Où est-ce que nos auditeurs peuvent voir les illustrations de  Fanny Le Bagousse actuellement? 

Fanny a travaillé sur des panneaux d’informations que nous connaissons bien : ceux de la LPO et ceux des réserves naturelles des Isles du Drac et de la Haute Chaîne du Jura. On trouve également ses dessins dans les livrets et magazines de Pic Vert, du département de l’Isère « Alpes is Here»  et du Tichodrome. Elle a aussi travaillé sur un jeu de société « Défi Chamois, l’hiver arrive" avec le Parc naturel régional du Massif des Bauges et le Laboratoire d’écologie alpine. Si vous êtes curieux, elle propose également ses dessins humoristiques - dans ce cas, un mix entre du dessin de presse et de la bande dessinée - dans son blog BD

Est-ce que cette illustratrice a fait une formation en dessin ? 

Et non ! elle est autodidacte. Elle affirme que « quelqu’un qui dessine régulièrement peut atteindre un bon niveau. ». Ce qui est particulièrement encourageant pour celles et ceux qui veulent se lancer. Au niveau du dessin, elle a de nombreuses influences.  On reconnaît dans son trait le style du magazine des dessins de La Hulotte qui a inspiré ses animaux humoristiques. Elle est également inspirée par le travail d’illustrateurs naturalistes comme Jean Chevallier, Yves Fagniart ou bien encore Benoît Perrotin.

Merci Audrey, je vais aller découvrir ses dessins de ce pas… et pourquoi pas, retourner dessiner un peu dans la nature ! Mais dites-moi, du côté de l’agenda, vous avez un événement intéressant à nous proposer ?

Oui, comme toujours Nicolas ! La Casemate et les wikipédiens organisent la 4ème édition de l’ éditathon «Femme et Sciences » ce sera le 8 mars à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Pour rester dans le thème de l’environnement et dans le programme Une Saison pour la planète, les participants seront invités cette année à contribuer à Wikipédia sur le thème  « Des Femmes engagées pour la planète ».

Ca a l’air passionnant Audrey,  mais concrètement comment va se passer cet editathon? <

Tout d’abord il faut préciser que le mot éditathon vient de la contraction des mots «édition» et «marathon». C’est donc un événement pendant lequel un groupe de personnes va se retrouver pendant un temps court (ici, une journée) pour éditorialiser des contenus. Dans notre cas, il s’agira de contribuer à l’encyclopédie en ligne Wikipédia. La journée va démarrer avec une initiation à l’édition sur Wikipédia et une sensibilisation aux questions de parité. C’est important, car il faut savoir que seulement 14% des biographies sur Wikipédia France présentent des femmes. Ensuite, les participants pourront enrichir l’encyclopédie - créer un nouvel article, traduire ou compléter un article existant - pour mettre les femmes scientifiques à l’honneur.

C’est un beau programme : je vais peut-être bien m’inscrire à cet éditathon… En résumé, pouvez-vous me dire où nos auditeurs peuvent retrouver toutes ces informations ? 

Vous retrouverez les interviews des illustrateurs scientifiques ainsi qu’une sélection de posters, de cartes et d’illustrations scientifiques dans un dossier Echosciences, intitulé “Rencontres avec des illustrateurs”. Toutes les informations sur l’éditathon «Des Femmes engagées pour la planète » sont dans l’agenda d’Echosciences, à l’adresse www.echosciences-grenoble.fr/e... . Pensez bien à vous inscrire car les places sont limitées.

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)