Full image blog

Communauté

Le Master CST

Le carnaval des sciences : la biodiversité à l'honneur

Publié par Mathilde Chasseriaud, le 15 février 2017   560

Xl crea animal

Les oiseaux marins, les abeilles, les loups et même les espèces fossiles et disparues étaient les invités vedettes du Muséum de Grenoble le mercredi 8 Février 2017, le temps du Carnaval des Sciences. Pendant deux heures, les étudiants du Master Communication et Culture Scientifiques et Techniques (CCST) de l’Université Grenoble Alpes se sont essayés à l’art difficile de l’animation muséale. Retour sur cet après-midi riche en émotions et en notions !

Un exercice peu commun

Si le master CCST ne compte que 10 étudiants, ceux-ci sont pourtant bien différents. Pour certains, réaliser une animation n’était pas une mince affaire. Tout commence en Octobre 2016, avec un cours intitulé Animation et médiation avec Pascal DECORPS, responsable des publics au Muséum de Grenoble. L’objectif ? Choisir un thème et réaliser une animation sur ce sujet. Les fourmis auraient pu être l’un des 5 sujets proposés, mais elles servent ici à désigner ces étudiants. Sans relâche, ils ont recherché des sources d’inspiration et de documentation, ils ont coupé, collé et peint pour donner vie à leurs animations. Après plusieurs mois de travail, leurs projets étaient fin prêts.

Le carnaval des animaux

C’est ainsi que ces apprentis-médiateurs se sont lancés dans le périple de l’animation ce mercredi 8 Février. Répartis dans plusieurs salles du Muséum, ils ont proposé aux visiteurs d’écouter et de participer au fruit de leur travail. Il était ainsi possible de se mettre dans la peau d’un loup et de passer une journée au sein d’une meute, mais aussi d’aller barboter avec des oiseaux aquatiques et de découvrir le travail des abeilles.

"Loup y es-tu ? Qui es-tu ?" Une animation proposée par Mathilde Chasseriaud et Victoria Simonetta (Crédits photo : Pascal Decorps)

"Loup y es-tu ? Qui es-tu ?" Une animation proposée par Mathilde Chasseriaud et Victoria Simonetta (Crédits photo : Pascal Decorps)

"Aquoiseaux", par Débora Gallée et Ombeline Marodon (Crédits photo : Pascal Decorps)

"Aquoiseaux", par Débora Gallée et Ombeline Marodon (Crédits photo : Pascal Decorps)

"La vie d'une ouvrière. De la ruche au miel : les abeilles à l'ouvrage" par Manon Campos et Corentin Callon (Crédits photo : Pascal Decorps)

"La vie d'une ouvrière. De la ruche au miel : les abeilles à l'ouvrage" par Manon Campos et Corentin Callon (Crédits photo : Pascal Decorps)

Pour les plus aventureux, ils pouvaient se prendre pour Indiana Jones le temps d’une animation et partir à la découverte des fossiles et de leurs origines.

"Espèce de vieux fossile !" par Myriam Andurand et Julie Polge (Crédits photo : Pascal Decorps)

"Espèce de vieux fossile !" par Myriam Andurand et Julie Polge (Crédits photo : Pascal Decorps)

Enfin, passerelle entre le passé et le présent, une cinquième animation nous mettait en garde contre la disparition d’espèces sur Terre depuis plusieurs milliers d’années mais aussi plus récemment, avec notamment les espèces menacées et en voie de disparition.

"Disparitions : animaux sur la sellette" par Fabien Jhistarry et Esther Lauri (Crédits photo : Pascal Decorps)

"Disparitions : animaux sur la sellette" par Fabien Jhistarry et Esther Lauri (Crédits photo : Pascal Decorps)

Des animations très diverses donc mais porteuses de messages forts !

Une expérience unique

Bien que l’animation n’était pas le violon d’Ingres de tous ces étudiants, ceux-ci ont relevé le défi haut la main : plus de 250 entrées ont été comptabilisées pour le Carnaval des Sciences ! Mais plus important, ces apprentis-médiateurs ont surtout apprécié de « construire leur animation de A à Z », « de faire comprendre des concepts pas toujours très évidents à des publics très différents » et « d’avoir autant d’interactions avec les enfants et les plus grands ». Une belle expérience, que ces étudiants en culture scientifique et le public ne sont pas prêts d’oublier.

Mathilde Chasseriaud

>> Visuel principal : La biodiversité, Maroc en action