Full saisonplanete2

Communauté

Une Saison...

Dinosaure à bec de perroquet

Publié par Laura Schlenker, le 12 juillet 2021   360

Xl fossile dinausaure

Ce texte a été composé lors d'un atelier d'écriture créative "Paroles de roches, pierres et fossiles"  animé par Laura Schlenker de la Fabrique média au Muséum de Grenoble, dans le cadre du projet "Minéraux et Fictions". Retrouvez tous les  textes des participants dans ce dossier.


Dinosaure à bec de perroquet

Cette nuit, j'ai rêvé d'une forêt foisonnante sous un soleil doux et sec. Les rayons perçaient la canopée pour venir chauffer mes écailles, et je marchais avec mon bec quelques graines dures arrachées aux buissons. J'étais de retour dans mon temps natal, sous ces latitudes que les humains appellent aujourd'hui la Mongolie. Mais ce n'était qu'un rêve, bref et sans suite.

Cette forêt, je l'ai connue plus longtemps étant morte que vivante. Je me souviens du jour de ma mort. J'avais grimpé au sommet d'une falaise traître, et malgré ma peur de tomber, je me suis penchée dangereusement. En contrebas, de petits cônes de pierre rouge orangé émergeant en pics de la paroi. Leur éclat et leur texture fumée me fascinaient.

Et je me suis tant penché que j'ai perdu l'équilibre. J'ai cherché à me rétablir. J'ai cru un instant que j'y parviendrais. Car je suis souple, agile, tantôt bipède ou quadrupède. Ça n'a pas suffit. La chute a été longue pour mon petit corps de dinosaure à bec de perroquet, encore juvénile. L'impact a été douloureux, aigu, mais bref - mon cou s'est rompu net.

Et puis mon corps est resté figé. L'argile l'a recouvert, préservé. Il est devenu ce squelette torturé, au crâne renversé, que vous contemplez dans cette vitrine, 112 millions d'années plus tard.


Texte Diane Ranville
Photographie Laura Schlenker
collection du Muséum de Grenoble