Crinoïdes

Publié par Laura Schlenker, le 6 juillet 2021   380

Xl img 2561

Ce texte a été composé lors d'un atelier d'écriture créative "Paroles de roches, pierres et fossiles"  animé par Laura Schlenker de la Fabrique média au Muséum de Grenoble, dans le cadre du projet "Minéraux et Fictions". Retrouvez tous les  textes des participants dans ce dossier.


Crinoïdes

Cette nuit, nous avons rêvé de l'eau dans laquelle nous vivions il y a si longtemps.

La douceur de ce monde sous-marin, nos effleurements dans la houle. Nos mouvements coordonnés ne souffraient alors d'aucune dispute. Nous n'étions que symbiose, danse ondoyante de tant de corps rapprochés.

C'était là, dans cette immense prairie faite de milliers de têtes, de branches, de rêves et d'émois que notre histoire se contait, depuis nos ancêtres jusqu'à - nous le croyions alors - nos descendants. C'était là que nous entendions la voix de la mer, qui se faisait symphonie à l'approche de la vague. C'était là que nous voyions les planctons roses et blancs qui apparaissaient parfois en explosion autour de nous.

C'était là que nos enfants sont nés, eux qui n'ont pas eu le temps de grandir.

C'était là, enfin, que la méduse du temps nous a, comme au même instant, arrachés, jetés au sol épars puis pétrifiés. Impossible de bouger depuis lors et pendant 400 millions d'années.

Ce rêve, aussi vivant que peut l'être un souvenir, nous a laissé un goût de sel, à nous qui sommes maintenant enfermés, immobilisés, exhibés si loin de notre littoral aux reflets d'or.

A toi, visiteur, jette-nous quelques gouttes en offrande !


Texte et photographie Marion Sabourdy
collection du muséum de Grenoble