Des méduses pour faire avancer la recherche ! - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 17 décembre 2020   330

Xl xl xl xl 3qa

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

Retrouvez la chronique du 17 décembre 2020, par Audrey Korczynska, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, l'Echo des médias est de retour après cette interruption confinée. Et aujourd’hui, nous recevons Audrey Korczynska, chargée de projets à La Casemate, qui va nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Audrey !

Bonjour Nicolas !

Audrey, vous nous apportez un peu de lumière à l’approche de Noël ! Est-ce que vous pouvez nous en dire plus ? 

Oui ! J’ai pensé à vous, chers auditeurs, et à la perspective de ce mois de décembre sans marché de Noël pour vous apporter en quelque sorte, une petite boule de Noël bleue et fluorescente réconfortante.

Merci Audrey, quelle belle attention ! Mais comme je vous connais, cette boule doit avoir quelque chose d’un peu scientifique… 

Vous me connaissez bien Nicolas ! J’avoue tout : cette petite boule est en fait une petite méduse mais elle est bien bleue et fluorescente ! Et c’est cette fluorescence qui est particulièrement intéressante car elle est donnée par des protéines qui ont un rôle essentiel dans les laboratoires.

Je suis très curieux d’en savoir plus : quel est ce rôle si essentiel ?

Ce genre de protéines, qui proviennent souvent d’invertébrés marins comme les méduses sont utilisées pour marquer des cellules qui peuvent ensuite être suivies dans un organisme grâce à leur fluorescence. Les chercheurs peuvent alors observer des processus qui étaient jusqu’alors invisibles, comme l'évolution de cellules chez des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou le développement de cellules cancéreuses. 

C’est donc une technologie qui a vraiment des applications majeures en sciences ! 

On peut le dire, oui. D’ailleurs les chercheurs qui l’ont découverte ont reçu le prix Nobel de Chimie en 2008.

Et depuis les découvertes à ce sujet, continuent…

Oui, c ‘est une technique finalement récente et en évolution. Pour la dernière découverte en date, tout à commencé  lors d’une expédition scientifique sur la Grande Barrière de corail en Australie, qui a permis de découvrir la fameuse petite méduse bleue dont je vous parlais. Les protéines de cette méduse ont été extraites et ce sont retrouvées cette année à Grenoble, à l’ESRF, l’un des grands instruments scientifiques internationaux présent sur le territoire grenoblois. Et à l’ESRF, les scientifiques ont identifié 5 nouvelles protéines fluorescentes dont la plus brillante jamais décrite...

Est-ce qu’on peut quelque part trouver la photo de notre petite méduse ?

Bien sur Nicolas, vous retrouverez l’article et la photo de la méduse sur Echosciences sous le titre “Méduse bleue et protéines fluorescentes”.

Merci Audrey pour cette histoire. Pour finir, vous avez quelques nouvelles à partager côté programmation ? 

Du côté de la programmation 2021, La Casemate et les partenaires culturels et scientifiques Grenoble-Alpes préparent tout une série d’événements pour tous les publics sur le thème des sciences de la Terre ! Des ateliers, des expositions, des conférences, ça s’appelle Une Saison aux Couleurs de la Terre et c’est à suivre à partir de début janvier sur Echosciences ou saisonterre.fr

Eh bien c’est noté de mon côté ! En tout cas Audrey, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et vous donne donc rendez-vous à la rentrée pour découvrir ce beau programme. Merci encore ! 

Merci Nicolas et bonnes fêtes de fin d’année également !

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)