Enquête sociale : En quoi les usages en moyenne montagne conditionnent-ils les connaissances scientifiques ?

Publié par Célia Grandadam, le 16 novembre 2021   500

Xl 1

LA GÉNÈSE DU PROJET


Dans le cadre de nos études de Master en Communication et Culture Scientifique et Techniques, nous avions pour but de réaliser une enquête sur le terrain. Notre thème étant la moyenne montagne, notre enquête se rapporte au projet COMHUNENVIE, un bon moyen pour nous de prendre l’air ! Nous avons décidé d’axer l’étude sur les usages et les connaissances scientifiques.

Le plus dur était de trouver un angle d’attaque… L’influence des connaissances sur les pratiques ? L’influence des pratiques sur les connaissances ? Quel est l’état des connaissances des usagers ?

Nous avons finalement choisi de nous concentrer sur la problématique suivante : en quoi les usages vont-ils conditionner les connaissances scientifiques ?

       

UNE ENQUÊTE, ÇA SE PRÉPARE ! 


Une fois notre cadre posé, nous avons dû élaborer des outils de récolte de données quantitatives et qualitatives. Nous nous sommes alors tournés vers des guides d’entretiens, grilles d’observations et questionnaires. Une première version de ceux-ci a été utilisée lors d’une première sortie au Col de Porte, le 10 octobre 2021. Cette sortie avait pour but de nous familiariser avec les lieux et de tester nos outils.

Deuxième version du questionnaire proposé aux personnes interrogées.

En préparation de la deuxième sortie, nous avons perfectionné nos outils, formé des équipes et assigné à chacune d’elle un programme à suivre durant la journée. Nous nous sommes également entraînés à aborder un public ainsi qu'à mener des entretiens.

Organisation des équipes et répartition sur les différents sites.
Feuilles de dessins et planche d'identification pour varier nos outils et rendre l'enquête attractive.

   

      

SUR LE TERRAIN


Le public profite de notre enquête pour faire une petite pause dans la montée.

Le 28 octobre 2021, nous sommes donc retournés sur le terrain avec nos outils améliorés.

Le but de cette deuxième sortie ? Récolter un maximum de données. Nous étions plus que motivés ! Le public et le beau temps étaient au rendez-vous et les randonneurs ont su se prêter à l'exercice et répondre à nos questions. Ils ont également fait de beaux dessins !

Nous avons réussi à toucher un public familial, de tous âges, randonneurs du dimanche ou expérimentés… Toute la journée, en début ou en fin de randonnée, il est essentiel de diversifier notre panel.

   

 

CHANGEMENT DE CADRE, CHANGEMENT D'EXERCICE


Traitement des données et exploitation des résultats ont ensuite été de mise.

Après avoir bien profité des derniers rayons de soleil et températures douces, il est temps pour nous de passer à un tout autre type de travail. Retranscrire les entretiens, exploiter les grilles d’observation, entrer les résultats des questionnaires sur SPHINX, etc. L'exercice n'est pas si facile... Il faut être rigoureux, concentrés, et organisés ! 

Tous les membres de la promo sont réquisitionnés pour traiter les données récoltées. Cependant, il faudra attendre encore un peu pour connaître les résultats de notre enquête... 

Résultats à suivre !

Rédaction : Julien DANG, Célia GRANDADAM

Illustrations : Célia GRANDADAM, Anaïs LEFEBVRE