Et si on partait sur l’ISS pour les vacances ?

Publié par Manon Herranz, le 28 novembre 2019   280

Xl satellite 1030780 960 720

La semaine dernière, j’étais en vacances avec mon filleul de 5 ans. Monsieur voulait absolument jouer avec sa maquette de station spatiale. Un astronaute à la main, c’est donc parti pour un récit sur notre voyage dans l’espace, on traverse le système solaire entre les planètes, les satellites et les lunes. Puis, au milieu d’une pluie d'astéroïdes, il s'arrête et me dit : “ Marraine, tu crois qu’un jour on pourra partir en vacances dans l’espace tous les deux ?” 

J’ai donc fait mes petites recherches, et tenez-vous bien, la NASA a annoncé l'ouverture de l'ISS, dès l'an prochain pour des touristes de l'espace. On peut donc partir pour un petit séjour à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour la modique somme de 31.000 euros la nuit. 

Ces astronautes privés, comme la NASA préfère les appeler, seront transportés uniquement par des capsules conçues par deux sociétés américaines : SpaceX et Boeing. Un taxi sacrément pas donné, puisque l’aller-retour s’élèvera à environ 51 millions d’euros. Du coup, je commence une petite cagnotte, pour profiter avec mon filleul du confort aux millions d’étoiles de “l’hôtel” ISS.

Outre la somme d’argent astronomique pour ces vacances, on doit aussi passer une batterie de tests physiques prévus par la Nasa. Mais ce n’est pas tout, quand j’ai expliqué à mon filleul qu’on devait aussi comprendre le fonctionnement technique de l’ISS, apprendre le russe, et se familiariser avec les finesses diplomatiques puisque cette station est le fruit de 15 pays, là tout de suite, il était moins emballé. On a donc repris sa maquette et on est partis sur Mars c’était plus simple et puis Mars c’est sympa… Surtout le climat.

Herranz Manon