Genèse d'un biolab #6 [Modélisation 3D, paulownias et champignons]

Publié par Nemeton Le Biolab de Grenoble, le 24 mars 2021   390

Xl image couverture 032021

Pas encore de biolab ? Pas de problème. Les projets avancent malgré tout.



Spoiler, le chantier de la Capsule (et donc du biolab) n'est pas terminé... Mais malgré tout, tout le mobilier que nous avons récupéré/acheté grâce à Ecomat38 est arrivé sur place. Avec l'aide de nos bénévoles et membres d'équipe, notre paillasse, nos étagères, nos incubateurs sont arrivés sain et sauf dans le bâtiment.

Petit moment d'émotion quand-même lors d'un rapide (et tout dernier) passage dans nos anciens bureaux à Cap Berriat "Nord". Fin d'un chapitre, début d'un autre, ce bâtiment qui a vu naître notre projet associatif sera détruit dans le courant du mois qui vient. (En vrai, on troque un bâtiment bourré d'amiante pour un bâtiment tout refait à neuf avec un vrai biolab donc on devrait s'en remettre assez vite.)

Génération procédurale et jardinage

Alors que le printemps arrive, la relance du Jardin de Lug se prépare. Afin de réaliser les jeux de tuteurs qui guiderons la croissance des paulownias permettant de les faire pousser en forme de tabourets, nous avons modifier un logiciel prénommé Trussfab. Celui-ci génère désormais  automatiquement les pièces à imprimer en 3D qui reliront des tubes en PVC entre eux. Faisant économiser ainsi de nombreuses heures de modélisation 3D (mais pas d'impression par contre). Ce logiciel est la première brique d'une véritable méthode open-source de treeshaping qui sera facilement appropriable par n'importe qui.

La nouvelle génération de paulownias, de son côté, est prête à partir en germination. Dès que la température extérieure sera stable à +17°C et tous risques de gel passés, ils pourront sortir au soleil.


Pasteurisateur et champignons

Le prototypage du pasteurisateur de Champiloop (les premiers porteurs de projet que nous accompagnons) arrive à son terme ! Après avoir découpé et adapté une ancienne cuve de chauffe -eau, la voici équipée de sa résistance et de son thermostat. Ce pasteurisateur servira à traiter des ballots de pailles et ainsi à préparer des pains de substrats sur lesquels faire pousser des pleurotes.

L'une des prochaines étapes de ce prototypage sera de vérifier l’absence de contamination dans le substrat. Typiquement le genre de chose qui seront faisable dans le biolab d'ici un mois !

À bientôt pour la suite et surtout, n'hésitez pas à aller en voir plus sur notre site internet !

www.nemeton.bio