Les Tribulations Savantes, un succès grandissant

Publié par Farouk Abdou, le 25 avril 2014   1.8k

Xl tribulations une

La 8ème édition des Tribulations Savantes, initiée par des doctorants Terre Univers Environnement, s'est tenue le 15 avril dernier à l’Université Joseph Fourier. Farouk a rencontré les organisateurs.

La 8ème édition des Tribulations Savantes, initiée et animée de main de maître par la LaiTUE, l'association inter-doctorants Terre Univers Environnement, a eu lieu le 15 avril dernier à l’Université Joseph Fourier. Entre conférences et stands pour présenter de manière ludique des notions et phénomènes scientifiques à l’aide d’expériences, cet évènement de vulgarisation a une nouvelle fois suscité l’engouement et attiré un large public, en particulier chez les jeunes.

D’abord la connaissance et le savoir ; le soleil printanier peut attendre ! Devant le stand sur la pollution, un parterre d’élèves de Première S écoute avec attention un doctorant expliquer comment on mesure la qualité de l’air, le danger des particules fines, et une caractérisation qualitative de l’ozone par une réaction d’oxydo-réduction avec l’iode.

A quelques encablures d’ici, Année internationale de la Cristallographie oblige, les cristaux sont mis à l’honneur sous deux aspects expérimentaux : la formation des cristaux (changement de température d’une molécule-exemple, le carbonate de sodium) et la visualisation de ces cristaux par microscope. Que ce soit pour l’ozone ou pour la cristallographie, les intervenants font le même constat : "suivant le public, il faut adapter le discours. On ne peut pas aborder les notions théoriques de la même façon suivant qu’on explique les choses à un collégien ou à un chercheur. Les expériences aident beaucoup pour la vulgarisation, on tente également d’aborder nos travaux de thèse dans les grandes lignes".

Les Tribulations Savantes, c’est un évènement-phare de la vulgarisation scientifique à Grenoble, aussi bien pour les jeunes que pour les doctorants dans leur cursus académique, comme l’explique Bertrand Potin, un des responsables de l’organisation : "Le projet a été initié par l’association LaiTUE, qui regroupe les doctorants de l'Université de Grenoble qui effectuent leurs recherches sur les thématiques de la Terre, de l'Univers et de l'Environnement. Une cinquantaine de thésards-encadrés par six organisateurs - qui choisissent d’effectuer une activité de vulgarisation dans le cadre de leur doctorat. Plusieurs partenaires soutiennent cette initiative, à l’instar de l’OSUG et de l’Université Joseph Fourier, qui nous ouvre ses portes pour les stands et pour les deux conférences (sur les minéraux et la complexité de la neige)".

Pour leur huitième année d’existence, les Tribulations ont suscité un fort intérêt et le succès populaire, de plus en plus conséquent au fil des années, a une nouvelle fois été confirmé : trois collèges et lycées ont organisé un déplacement de leurs classes pour assister à l’évènement, deux associations "Ecole à la maison" ont amené un groupe d’élèves, sans compter les étudiants et autres curieux qui se sont succédé tout au long de la journée.

"Nous avons réussi à fidéliser un public jeune et intéressé par les sciences et leurs applications. Le mérite revient à mes collègues doctorants, qui maîtrisent leurs sujets à la perfection et peaufinent depuis longtemps les expériences et animations (certaines ont déjà servi pour la dernière Fête de la Science). Volet communication : notre site internet et l’aide de l’Académie de Grenoble ont bien contribué à mettre un coup de projecteur sur l’évènement" déclare Bertrand.

Un tel succès est de très bon augure pour raviver la flamme des sciences chez les plus jeunes, et créer des vocations. Qui sait, par exemple, si dans le groupe de collégiens qui contemple avec des yeux ébahis la présentation sur les différents types d’avalanches ne se cacherait pas un futur doctorant au Centre d’Etude de la Neige ?

>> Photos : Diego Scharager (voir l'album sur Flickr)