Retour sur le MOOC "À la recherche d'autres planètes habitables"

Publié par Sandy Aupetit, le 5 septembre 2016   3.4k

Xl grenoblealpes92002session01.730x412 q85 crop scale

Le 1er Juin dernier, l'UGA (Université Grenoble Alpes) et l'OSUG (Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble) lançaient la première session du MOOC "À la recherche d'autres planètes habitables". Le sujet et le teaser du MOOC ayant l'air fort sympathiques, j'ai décidé de m'y inscrire ! Je partage aujourd'hui mes impressions !

Un MOOC : Késako ?

Pour les non initiés, l’acronyme MOOC signifie « Massive Open Online Course », autrement dit « cours en ligne ouvert et massif ». Le principe est simple, le cours se présente en général sous la forme de vidéos d'une dizaine de minutes, mises en ligne progressivement sur une durée déterminée, pouvant aller de 4 à 12 semaines. En complément, d'autres supports d'apprentissage peuvent être disponibles comme la retranscription des vidéos, des liens vers des articles, ou des références bibliographiques pour aller plus loin.

Pour tester ses connaissances au fur et à mesure, des quizz sont proposés sous chaque vidéo. Cela permet de faire le point et de voir si les éléments clés du cours ont été retenus. Pour certains MOOC il est même possible d'obtenir une certification, c'est-à-dire une attestation de suivi/réussite. Il faut alors avoir réalisé tous les quizz et exercices/devoirs demandés.

Qu'est-ce qu'un MOOC ? © S. Aupetit


Le MOOC "À la recherche d'autres planètes habitables"

Le format pour ce MOOC était le suivant :

  • Le cours s'est déroulé sur 6 semaines.
  • Il était divisé en 3 chapitres constitués de 5 à 6 vidéos chacun.
  • Des documents complémentaires, comme la retranscription des cours, des vidéos bonus pour approfondir certaines notions et des vidéos "tableaux noirs" étaient disponibles.
  • L'évaluation pour l'obtention de la certification reposait sur des quizz et un devoir évalué par les pairs.


Mon premier MOOC : l'heure du bilan !

Pour être honnête, je n'avais aucune idée de ce à quoi m'attendre lorsque je me suis inscrite. Mais une chose est sûre, c'est que je n'ai pas été déçue ! Je vous fais un petit récap des points "positifs" et "négatifs" que j'ai pu relever (bien-sûr c'est mon avis personnel, et si certains de mes camarades MOOCers passent par là, n'hésitez pas à commenter/compléter ! ;-))

Les points (très) positifs :

  • La liberté d'organisation. C'est sans aucun doute LE gros avantage de ces cours en ligne. Chacun peut suivre à son rythme et s'organiser comme il le souhaite, il n'y a aucune contrainte de temps (si ce n'est de terminer le MOOC avant la date limite, notamment si on veut obtenir la certification).

  • Un contenu adapté. Certains pourraient se poser la question des pré-requis nécessaires, hormis une bonne dose de motivation et de curiosité, ici il n'y en avait pas ! Le contenu était adapté pour que tout le monde puisse suivre, les vidéos étaient très pédagogiques, sans toutefois être trop simpliste. Les termes techniques étaient abordés, et les vidéos bonus facultatives permettaient à chacun de choisir jusqu'où approfondir.

  • Un investissement bien dosé. La question de l'investissement à fournir (notamment pour obtenir la certification) pourrait faire un peu peur au premier abord. Quand on a déjà des semaines chargées on ne se voit pas forcément passer des heures sur le MOOC ! Je pense qu'ici le temps moyen passé sur le cours (visionnage des vidéos principales + vidéos bonus + réponses aux quizz) ne devait pas excéder 2 ou 3h/semaine. Le devoir final a demandé un investissement supplémentaire d'environ 3h pour ma part.

    Pour obtenir la certification, il faut un taux de réussite au cours supérieur à 70%. Les quizz permettent déjà d'atteindre 60%, et le devoir évalué par les pairs permet d'obtenir les quelques % restants. Il n'y a pas de difficulté majeure de ce côté là !

  • Un forum actif et une équipe pédagogique disponible. On pourrait croire qu'avec tous ces outils en ligne, les interactions sociales sont un peu passées à la trappe. Mais détrompez-vous ! Car il existe un forum de discussion associé au MOOC, qui a été particulièrement actif ! Que ce soit pour poser des questions sur les vidéos, apporter des compléments ou discuter de sujets annexes, il y avait une véritable effervescence sur le forum ! Et l'équipe pédagogique s'est montrée très disponible pour répondre aux questions, malgré l'affluence. De quoi tisser des liens, même à distance !


Quelques regrets (personnels) et points en suspens :

Mon seul regret, qui est purement personnel, est de ne pas avoir eu suffisamment de temps pour exploiter les vidéos bonus et les tableaux noirs. Je pense que ces compléments apportaient vraiment un plus au MOOC, en tout cas mes camarades sur le forum avaient vraiment l'air satisfaits de pouvoir aller un peu plus loin et de faire quelques calculs !

Maintenant malgré tous les points positifs que j'ai énuméré précédemment, je m'interroge un peu sur la possibilité de suivre d'autres MOOC, et je dois avouer que ça me parait assez difficile sur l'année. En effet le MOOC de l'OSUG tombait plutôt à pic, il démarrait au mois de juin, période un peu moins chargée pour moi, et il ne durait que 6 semaines, ce qui était gérable en cette période estivale. Cependant je ne pense pas que je serai en mesure de suivre des MOOCs au cours de l'année qui est en général bien plus chargée. (Mais ça ne m'a pas empêchée de m'inscrire à un nouveau MOOC pour fin septembre sur "Les médiations culturelles et scientifiques à l'ère des réseaux sociaux" ;-))

Un beau succès pour la première édition

Pour conclure, je tenais tout de même à souligner la belle réussite pour cette première édition du MOOC "À la recherche d'autres planètes habitables", allant bien au delà de nos frontières avec près de 4568 apprenants venant de 94 pays différents ! Un grand merci à toute l'équipe pédagogique, vous avez fait un super boulot, on espère une conquête du Groenland pour la prochaine édition !



Message de l'équipe pédagogique sur le forum de discussion du MOOC.