Need'info : l'actu en bref #3

Publié par Sandy Aupetit, le 13 avril 2023   440

Augmentation du tourisme en montagne : entre opportunité et risque 

Par Louanne Gribac et Kylian Guilloud

En recouvrant 23% de la surface du territoire français, les montagnes représentent une destination privilégiée. À la suite des multiples confinements liés au covid, les territoires de montagne ont connu un regain touristique important, allant parfois jusqu’à une surfréquentation de certains sites naturels. Une opportunité économique pour les régions concernées, mais qui malheureusement n’est pas sans conséquence.

Déchets sauvages, dérangement de la faune, dégradation de la flore, chiens promenés dans des zones interdites ou encore feux mal éteints, les problématiques sont nombreuses. Autour de Grenoble, les sites les plus visités comme la Chartreuse ou Belledonne reçoivent plus de visiteurs chaque année depuis 2020, et sont couramment dégradés. Suite à des départs de feu, la pratique du bivouac a par exemple été interdite à la station de Chamrousse depuis 2021.  

Certains experts, dont le chef de secteur au parc national des Écrins notamment Christian Couloumy, estiment qu'une campagne de prévention accrue et un apprentissage des "codes de la montagne" aux usagers pourraient limiter ces problèmes.

Sources

Diagonale des fous

Par Noa Masson et Sirine Gougah

Benat Marmissolle, un français âgé de 41 ans, a remporté en octobre dernier la 30ème édition de la Diagonale des fous, avec un temps de 23h14. Organisé chaque année, ce raid de 165 km traversant l’Ile de la Réunion du nord au sud est l’un des plus difficiles du monde. Agriculteur de profession, le coureur a su marquer les esprits par sa ténacité. 

Natif des alpages franco espagnol, Benat Marmissolle passe une bonne partie de son enfance entouré par la nature. Passionné de randonnée, il glisse peu à peu vers la course trail et commence les compétitions. Ses capacités physiques et son esprit de compétiteur lui permettent de progresser au classement, passant du top 20 au top 10, jusqu’à atteindre le podium. 

Il ne réalise son premier ultra trail qu’en 2021, l'Aneto-Posets dans les Pyrénées espagnoles, avec à la clé une victoire sensationnelle grâce à ses 1h30 d’avance. Il poursuivra en 2022 avec une victoire en Corse à la Restonica, puis en Savoie lors de la 6000D, et décrochera enfin une 6ème place à l’UTMB avant de finir l’année en beauté avec sa victoire à la Diagonale des fous.

Sources

Loup dans les Alpes

Par Mahaut De Berranger et Florian Suescun

Les loups gris regagnent les Alpes !  Les loups ont conquis trois nouveaux secteurs dans le nord de l’Isère en 2020. On décompte à présent 22 meutes de loups dans le département, faisant de l’Isère l’un des départements le plus peuplé. 

En raison des mesures prises pour le chasser, le loup a disparu en France dans les années 30. Il est revenu naturellement dans nos massifs depuis les Alpes italiennes dans les années 90. Il progresse désormais naturellement dans les Alpes et se dirige vers le nord.

A l’échelle nationale, la population est aujourd’hui estimée à 921 individus. Le comptage est réalisé par l’Office français de la biodiversité, à partir d’indices récoltés sur le terrain comme des empreintes ou des déjections. Si un recensement précis du nombre d’individus reste difficile, l’introduction récente d’analyses génétiques a permis d’affiner la méthode de comptage.

Sources

L’Everest, oui mais à quel prix ?

Par Luka Giraud et Nayouma Keita

Près de 2 mois d’efforts et un budget compris entre 30.000 et 140.000 € : tel est le prix pour s’offrir le plus haut sommet du monde. Entre assurances, transport international, matériel personnel, visa et quelques dépenses de-ci de-là, le prix de l’ascension peut vite s’envoler et dépend notamment de votre niveau d’autonomie. Des opérateurs d’expédition proposent désormais des programmes couvrant toutes les facettes de l’aventure, intégrant le permis, la logistique, un camp de base opérationnel, des camps d’altitude équipés, du personnel d’accompagnement, l’oxygène, etc… mais ces formules “all inclusive” sont coûteuses. Nombreux sont ceux qui rêvent de gravir le plus haut toit du monde mais, vous l’aurez sans doute compris, un selfie sur les 8000 m du mont Everest n’est pas un privilège donné à tous !

Sources


Cet article a été rédigé par les étudiant·e·s suivant l'enseignement transversal "Vulgarisation scientifique et écriture journalistique" proposé à l'Université Grenoble Alpes (UGA). Cet enseignement est encadré par Sandy Aupetit, chargée de médiation scientifique à l'UGA et Laura Schlenker, professeure associée au Master CCST de l'UGA et co-fondatrice de La Fabrique Média.


Cet article vous a plu ? Retrouvez ici l'intégralité de
"Need'info : le webzine étudiant 100% sciences !"