« Paroles de jardiniers » au Jardin des Plantes jusqu'à l’automne 2019

Publié par Muséum De Grenoble, le 29 août 2019   460

Xl paroles de jardiniers.jpg

Mieux connaître le métier de jardinier et son évolution au cours des 50 dernières années, telle est l’ambition à laquelle répond l’exposition « Paroles de jardiniers ».

Installés depuis juillet à l’entrée des serres botaniques du Jardin des Plantes de Grenoble, des panneaux thématiques vous entraînent dans les spécificités de la création et de l’entretien des parcs et jardins façon grenobloise. De la gestion de l’arbre aux fleurs présentes sur notre sol, de l’usage des pesticides au « zéro phyto », 10 jardiniers de la Ville de Grenoble, dont certains aujourd’hui à la retraite, s’expriment sur leur métier, leur amour des plantes et des beaux jardins. Grâce à eux et à l’association Racines Communes qui a recueilli leurs témoignages, nous en savons plus sur la manière dont est pensé l’embellissement de la ville et comment notre environnement urbain maintient, préserve et valorise les espèces végétales.

Savez-vous par exemple qu’il est autorisé de marcher sur les pelouses à Grenoble seulement depuis 1970 ? L’exposition vous apprendra bien d’autres choses…

  • Pourquoi cette exposition ?

L’association Racines Communes s’est associée à la Ville pour réaliser un fond d'archives orales portant sur les témoignages d'agents du Service Espaces Verts. Recueillir cette mémoire de métiers en constante évolution permet d’améliorer la transmission de connaissances entre les générations de personnels des Espaces verts, et de faire connaître ces métiers auprès du public. Ce fonds d’archives orales sera accessible aux Archives municipales et métropolitaines.

  • Qui s’exprime ?

10 témoins ont été choisis pour la diversité de leurs profils :

André Borne (agent à la Ville puis Technicien de bureau d'études entre 1957 et 2004), Jean-Paul Faure (1960-2005, Responsable du Centre Horticole), Gilbert Auvergne (1968-2010, Chef d'équipe), Frédéric Maréchal (1972-2011, Technicien de secteur – site de la Bastille), Jean-Paul Cugno (1974-2012, Technicien de secteur – animations scolaires, gestion des cimetières), Claude Merle (1975-2018, Responsable du Centre Horticole), Christian Arnaud-Goddet (1978-2017, Technicien de l'arbre), Daniel Raffort (1980 – 2019, Technicien de secteur tout juste retraité), Christophe Huant (1998, aujourd’hui Chef d'équipe), et Jacques Ginet (2004-2017, Référent protection biologique intégrée et éco-pâturage) ont répondu aux questions de Racines Communes sur l’évolution du métier de jardinier et de leurs missions entre 1957 et 2017.


  • Que peut-on découvrir dans cette exposition ?

10 thèmes essentiels liés au métier de jardinier de la Ville de Grenoble :

-L’entretien des espaces verts et le travail de jardinier

-L’évolution historique des espaces verts en lien avec l’évolution de la ville

-L’espace vert en tant que « respiration urbaine »

-Les arbres dans la ville

-La Bastille : une spécificité Grenobloise, en lien avec l’éco-pâturage

-Le fleurissement des espaces verts, et la production du Centre Horticole

-Le jardinier, son travail, et l’évolution du Service Espaces Verts

-La nature à Grenoble, en lien avec les sciences participatives

-L’évolution du métier de jardinier « chimiste » au jardinier « naturaliste »

 

En savoir plus sur l’association Racines Communes (site en cours de construction) : http://racinescommunes.fr/ 


Cet article a été réalisé par Anne Maheu, journaliste à la Direction de la communication de la ville de Grenoble.


Visuel principal : photo de la Direction de la communication de la ville de Grenoble

Autres photos du Muséum de la ville de Grenoble sous la licence CC-BY-NC-ND