"Partager la science" : un projet scientifique, une aventure collective entre écoliers, lycéens et étudiants de l'agglomération de Grenoble

Publié par Partager la Science de la maternelle à l'université, le 30 avril 2023   840

PARTAGER LA SCIENCE est une "communauté scientifique scolaires" entre écoliers et collégiens du Réseau d'éducation Prioritaire Gérard Philipe (Fontaine-Vercors), lycéen.n.es du lycée Europole-Cité Internationale, et étudiant.e.s de l'Ecole d'Ingénieur Phelma-INP.

"Partager la science" est le projet de 1e année qu'un groupe de 7 étudiants ont choisi cette année 2021-2022, qui leur permet de développer des compétences pédagogiques et de management (2 "colloques des enfants" à organiser).

C'est aussi une forme d'engagement collectif citoyen pour partager leur passion de l'ingéniérie avec des publics scolaires qui peuvent en être éloignés, créer du collectif face aux défis climatiques et sociétaux devant nous, autoriser les écoliers à s'imaginer eux même dans des métiers en lien avec les sciences et techniques quand ils seront adultes ...

Les étudiants de l'édition 2022-2023 témoignent :

web

“Partager la science”, c’est quoi ?

Organisé depuis 2017 par Grenoble INP - Phelma, UGA, ce projet pédagogique de première année se propose de mettre en relation enseignants, élèves de classes primaires et étudiants en vue d’une collaboration éducative étalée sur près de sept mois. Le principe ? Les élèves ingénieurs, répartis en binômes sur plusieurs classes et plusieurs écoles, doivent accompagner professeur.e.s et élèves dans l’exploration d’un thème scientifique. Cette année, pas moins de 7 élèves : Adrien, Maëlle, Flavie, Aurélie, Nils, Mathieu et Alexandra ont décidé de participer à cette aventure enrichissante et peu conventionnelle.

Un projet scientifique…

Dès octobre, chaque binôme a été amené à définir avec l’enseignant.e un sujet scientifique à explorerLes participants ont ensuite passé plusieurs mois à documenter, vulgariser, et dimensionner des expériences afin de nourrir la curiosité des élèves et ainsi développer chez eux un intérêt pour une science ludique tout en les éveillant à la démarche scientifique. La diversité des projets proposés n’a pas manqué de renforcer une appétence scientifique déjà marquée : l’électricité, la pollution, la télécommunication, la musique…

web web

… mais avant tout humain !

La notion de partage reprise dans l’intitulé du projet n’est pas anodine : pédagogie, travail de vulgarisation et communication sont le terreau de cette aventure. Pour les étudiants, savoir adapter son propos, communiquer avec les élèves sur leur ressenti, appréhender la qualité de la transmission de savoir en évaluant le degré de compréhension de la classe sont autant de compétences acquises sur le terrain. Pour les écoliers, il s’agissait d’acquérir les codes de la communication scientifique : outre la rigueur scientifique, savoir présenter ses résultats de manière claire et synthétique à ses pairs de façon à les transmettre mais également les discuter.

Organisation de 2 colloques !

C’est à l’occasion de deux colloques scientifiques organisés le 12 mai au collège Gérard Philipe et le 19 mai à Phelma que les petits scientifiques en herbe ont eu l’opportunité de monter sur scène devant camarades, enseignants, parents d’élèves, inspecteurs d’académie afin de présenter les projets menés tout au long de l’année. Au programme : « La télégraphie » et « L’environnement en petit et en grand ». Mais ce n’est pas tout ! Les étudiants de Phelma ont également organisé un show scientifique sur « L’aventure des pyramides » et « Les messages codés ». L’après-midi s’est terminé par des petits ateliers ludiques : « les figures de Chladni, le smog, le bâton magique, la machine télégraphique, les rails de Laplace, le moteur homopolaire ».

La vidéo du colloque 2022 à l'école dingénieur Phelma-INP

La vidéo du colloque 2022 au collège Gérard Philipe de Fontaine

L'article original sur le site de l'école Phelma INP