Quelle culture scientifique dans l'agglomération grenobloise ?

Publié par Echosciences Grenoble, le 24 février 2014   2.2k

Xl metro

Après notre discussion sur les Alpes, zoomons un peu plus sur l’agglomération grenobloise et intéressons nous à sa politique de culture scientifique. Aux claviers citoyens !

Le 1er Janvier dernier, Grenoble Alpes Métropole s’est agrandie en accueillant les communes du balcon Sud de Chartreuse ainsi que celles du Sud Grenoblois, portant à 49 le nombre de communes constituant notre agglomération (contre 28 précédemment). Le 1er Janvier 2015, La Métro devrait poursuivre son évolution en devenant une communauté urbaine, prenant en charge de nouvelles compétences, dont la culture et le tourisme.

Ce pourrait être enfin l’occasion d’inscrire la culture scientifique technique et industrielle (CSTI), dans toutes ses dimensions (recherche scientifique mais aussi patrimoine, histoire des sciences, éducation populaire, médiation, création contemporaine, débats sciences-société, culture de l’innovation, etc.), au coeur des politiques culturelles et touristique de notre territoire, tant la CSTI est présente partout dans l’agglo, mais pourtant peu lisible passées ses frontières. Qu’en pensez-vous ? Quels seraient, d’après vous, les principaux enjeux d’une politique de CSTI de Grenoble Alpes Métropole ? Quels sont les besoins ? Avez-vous des propositions à faire ?

Cette discussion est ouverte sur Echosciences Grenoble jusqu’au 16 mars 2014. N'hésitez pas à partager vos impressions, idées, liens ou encore questions dans le module de commentaire ci-dessous. Pour vous mettre en appétit, des articles de notre plateforme sont à votre disposition également :

Ressources :

Participez au débat
en ajoutant un commentaire ci-dessous