Saga Galaxie #8 ANIMA - Le spot promo de la galaxie !

Publié par Galaxie La Saga Transmédia, le 2 mai 2019   460

Xl img 4993

C’est la dernière ligne droite pour la Saga GALAXIE ! Ce soir a lieu le 8ème atelier, intitulé ANIMA et animé par Laura Schlenker, vidéaste et animatrice d’ateliers d’écriture au sein du collectif “La Fabrique Média”. Une vraie “slasheuse”, comme elle se décrit elle-même… et une passionnée d’histoires : 

Quand j’étais petite, je voulais être océanographe, embarquer dans la Calypso pour filmer les poissons avec le Commandant Cousteau. Mais je n’étais pas “assez scientifique” à mon goût. A côté, grâce à mon oncle américain, animateur chez Disney, Pixar et Dreamworks, j’avais le droit, chaque année, de visiter ces studios d’animation. Ces visites me plaisaient énormément. Je me suis rendue compte qu’il s’agissait plus ou moins de la même chose : raconter des histoires. J’adore cela ! Et la façon la plus facile d’en raconter, c’est la vidéo. Aujourd’hui c’est ce que nous allons faire !” 

L’ambiance est posée et l’objectif de ce soir rapidement présenté : “Vous travaillez pour l’agence de communication “Still the star”, spécialisée dans la promotion intergalactique. Aujourd’hui, vous allez rencontrer deux nouveaux clients qui viennent de l’univers de Galaxie. Vous allez travailler ensemble pour leur proposer des concepts de spots publicitaires ou informatifs en animation graphique 2D (ou “motion design”). A la fin de la journée, vous présenterez vos spots aux clients afin qu’ils choisissent le concept à développer. Attention, ici la journée de travail dure 2h59 ! 

Les clients ne sont autre que notre marraine Cécile Renault, représentant la civilisation des Technocrates et notre parrain Eric Lewin, pour les Mystiques ! Après une phase d’immersion et de prise de connaissance de l’univers et des personnages, les participants écoutent les demandes de ces deux “clients” pas comme les autres. 

Cécile Renault joue le rôle d’une employée de la société ENEX, qui transforme l’énergie noire en électricité. En deux diapos, elle explique aux participants ses contraintes de communication : 


“L’énergie noire s’échappe de l’ADN dans lequel elle était emprisonnée à la mort des êtres vivants. ENEX est capable de transformer la force de répulsion qu’elle exerce en électricité. Problème : l’énergie noire s’échappe vers les grands vides de la toile cosmique de façon incontrôlable. Il faut essayer de la piéger dans des vides artificiels qu’elle “pousse” et transformer cette pression en chaleur puis en électricité. La voile qui récupérait cette pression est à présent remplacée par une sorte d’éponge géante, étanche à l’air, pour garder un vide de ultra-haute qualité, mais souple. La mise au point de cette chaîne de polymères extensibles et sa mise en forme ont nécessité 10 ans d’étude et un investissement de 42 milliards de sous. Comme la toile cosmique qui se dilate au niveau de l’univers, l’éponge gonfle au passage de l’énergie piégée momentanément. Ensuite l’éponge est envoyée en traitement, reprend sa forme initiale et l’énergie est récupérée”

Une discussion s’engage et la problématique soulevée par les Technocrates est ensuite résumée : comment faire pour promouvoir l’image de marque d’Enex grâce au lancement de cette nouvelle technologie (l’éponge) et donc gagner de nouveaux clients ? 

Vient ensuite Eric Lewin, à fond dans son rôle de représentant de la civilisation Mystique et plus particulièrement du rassemblement en une seule enveloppe corporelle de tous les Grands Prieurs : “TsaïBaïYou ! Je suis le 17ème Grand Prieur, le dernier de l’anneau des Grands Mystiques. Ils sont avec moi grâce à la télé-intrication. Nous sommes donc 17 devant vous, un présent de corps et les autres d’esprit. Permettez que je prenne contact avec chacun d’entre vous [dit-il en regardant chaque participant]. L’agence Still the star a été choisie sur ses lettres de motivation, car elle me semble être la plus proche de nos besoins. En particulier pour sa compréhension avec le monde des Technos. Vous savez que cette civilisation, par sa bêtise, est en train de détruire un patrimoine des âmes. Les dirigeants de cette civilisation sont des êtres très durs mais nous pensons qu’ils ne sont pas fondamentalement méchants. Nous vous commandons une action d’exo-propagande qui doit être relativement insidieuse en directement des gens les plus sensibles. Nos grands écoutants ont repéré un certain nombre d’individus essentiellement dans le bas peuple de cette civilisation. Il nous semble que ces gens là sont très proches de comprendre la vraie nature de l’énergie noire. Toutes les âmes étant égales entre elles, les plus infimes comme les plus grandes, il importe que le maximum de personnes se rendent compte que c’est de leur avenir propre qu’il s’agit. Vous devrez agir par les sens et la sentimentalité, plus que par l’intellect de façon à les imprégner de leur devoir vis-à-vis de l’espace mortuaire. Nous serons prêts à répondre à toutes vos questions à tout instant. Il vous suffira de nous évoquer

La problématique des Mystiques est résumée : comment sensibiliser un maximum de Technocrates à la vraie nature de l’énergie noire ? Les participants entrent ensuite en phase de créativité et tentent de trouver des mots-clés pour chaque commande. Les post-it fusent de toutes parts : 

Pour l’entreprise ENEX : écologique, biomimétisme, énergie = vie, épopée de la nouvelle technologie, travailler sur le nom du produit, buzz, fait en matière naturelle, “spongex lève le voile sur l’énergie”, “et le noir vous éclaire”, efficacité, coût de production plus faible, ceux qui ne l’utilisent pas sont des primitifs, ultra haute qualité, l’énergie noire devient verte, testé et approuvé par des gens sérieux avec une blouse, offre de lancement, donner des chiffres, révolutionnaire, côté familier de la société... 


Pour les Grands Prieurs, chez les Mystiques : devenir la pile de votre robot, tuer une deuxième fois les êtres vivants, images subliminales, patrimoine possible inexploré, ralentir, âmes qui souffrent, vous chauffez votre maison avec les feux de l’enfer, dimension spirituelle, préparez maintenant votre vie après votre mort, dimension sociale (gilets jaunes pour énergie noire…)...



Les participants votent ensuite pour les propositions qui leur plaisent le plus et constituent 4 équipes de travail, deux par civilisation : 

  • “Et le noir vous éclaire” (Malithévy et Julien) 
  • Biomimétisme et greenwashing (Marlène et Abderrahmane) 
  • Ralentir le rythme de vie, explorer de nouveaux possibles, un autre monde est possible (Diane et Bastien) 
  • Pathos, les âmes souffrent (Lorenzo et Hénéda) 


Chaque équipe doit ensuite trouver un et un seul mot-clé qui représente, selon elle, la qualité principale du thème choisi. Ce mot est décliné en 5 autres mots, en escalier, selon la méthode de l’association d’idées. Puis les participants remontent au premier mot et en créent 3 autres, construits sur les mêmes “briques sonores” que le mot-clé principal. Chaque équipe obtient ainsi 9 mots en tout et doit en utiliser 3 pour créer un slogan. 

Voici leurs propositions : 

  • Et le noir vous éclaire 
  • Une nouvelle aventure verte et vivante 
  • Face à la douceur, les cris et le leurre 
  • S’épanouir à la source de vie 


Les commandes sont passées, les slogans sont prêts : il est temps de créer les vidéos en animation 2D. Les groupes se répartissent sur les ordinateurs et utilisent le logiciel Powtoon, pour créer facilement des petits clips en motion design. Ils enregistrent également leur voix off ou leurs bruitages. 


Voici les spots promo de la galaxie : 

Et le noir vous éclaire 


Spongex 

Libérons l'énergie noire 


Les âmes souffrent

Après une présentation des vidéos, nos deux commanditaires font leur retour aux participants. La représentante d’Enex se dit satisfaite et souhaite utiliser les deux spots, qu’elle pourra sans problème associer. Le Grand Prieur, lui, se dit déchiré par un choix terrible. “Le débat fait rage entre les Prieurs entre le choix du pessimisme et de la peur, qui pourrait libérer les sensations internes et la vision optimiste, d’un futur très rieur”. Les participants, quant à eux, repartent ravis de cet atelier où ils ont dû “être créatifs en peu de temps”. Si l’outil utilisé montre parfois ses limites, ils l’ont pris rapidement en main et étaient intéressés d’avoir pu l’utiliser dans un cadre fictionnel.

>> Rendez-vous aux deux derniers ateliers de la Saga GALAXIE : GAMEPLAY le 7 mai (“Coder le successeur de Space Invaders !”) et DO IT YOURSELF le 14 mai (“Matérialiser des objets galactiques”)