Saga GALAXIE - Bulletin météo galactique, secteur du bras orionique

Publié par Galaxie La Saga Transmédia, le 3 avril 2019   360

Xl 4445503399 f0623e8627 b

Dans le cadre de la Saga GALAXIE, une série de 10 ateliers de création transmédia autour de l'astrophysique, l'exogéologue Eric Lewin s'est prêté au jeu de la création d'un bulletin météo galactique ! Voici la retranscription de son bulletin de fiction.

Bulletin de la météo galactique pour le sol 37'issélion 107'illiard 430'dillion 165'ille 9cent octante-deux, bientôt trois…

Météo valable pour Z-shift = 1. à 1.02 : 

Secteur du bras orionique, galaxie Galactée

L'étoile Sol, une naine jaune de très moyenne importance, une type G2V, a repris son activité après une demi-douzaine de rotations pratiquement inerte. On peut s'attendre à quelques belles éruptations dans les années à venir, ce qui nous promet de superbes luminescences aurorales sur les planètes Sol-d, Sol-f et Sol-g. On sera aussi particulièrement attentif à Sol-e, pour traquer le mystère et la vérité des lumières bleues.

A contrario, à quelques distances de là, environ 197 AL, l'étoile Bételgeuse s'est calmée et ne semble pas vouloir super-énnovær. Ses enflements flatu-pas-si-lents ne l'ont pas menée à la finalisation terminale d'une irradiation ensemensatrice de l'espace, par dispersion de ses néozatomes. Tant pis pour le spectacle. Sa rivale proche, la petite bleue Rigel en est pour ses frais, et la belle 'tégeuse de se gausser : Rigelra bien qui rigelra la dernière.

Enfin pour terminer le tour du secteur, la star du coin, la trop brillante Sirius a décidé, si personne ne vient lui laver les pieds, de se mettre en grève en basculant sous 8 jours en mode veilleuse. Comme tous les laveurs de pieds de stars le savent bien, si on les cherche, si on les fait tourner mabouls comme des quasars, et bien basta ! Ils disparaissent, et les râleuses en sont pour leurs pieds plus très frais, enfer et pétrufaction. Faute de la révélation en dernière minute d'un mécène pas trop pauvre, la starlette Sirius ne fera sûrement pas exception.

Secteur du bras Persé(e)

Quadrangle Andromède galactodistal (Z-shift # 1.03) ; la population des jeunes trous noirs s'est rapprochée de la tribu des naines blanches. Les alertes leur demandant de scolairement et urgemment travailler à se préparer à la supposée grande interpénétration, je rappelle qu'elle est prévue dans même pas 4-6 Ga, et donc à des fusions gravitalement embrarassées, ces avertissements conseillant ne leur ont tiré que rodomontades cabotinières. À prévenu, prévenu et demi, ils seront vite effondrés. 

Prochain bulletin de la météo galactique, comme d'habitude, avec la prochaine syzygie, dans 7 gaïasols. ##

Crédit photo : NASA/GSFC/SOHO/ESA