Séminaire Maison pour la science 2017 : rencontres entre les mondes industriel & éducatif

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 13 juillet 2017   580

Xl julie p. 1

Article rédigé par Chloé Bayon (Dr en physique de la matière, étudiante en M2 CCST en stage à la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné) 

La Maison pour la science en Alpes-Dauphiné propose une offre de développement professionnel en sciences pour les professeur.e.s des écoles et des collèges de l’académie de Grenoble. Les formations proposées par la Maison pour la science sont co-construites et co-animées par un.e formateur.trice pédagogique et un.e scientifique universitaire. Il existe toutefois une réelle volonté d’ouverture vers le monde industriel. Ainsi, pour la première fois cette année, la Maison pour la science a organisé un séminaire de « rencontres entre les mondes industriel et éducatif ». Cet événement, qui a eu lieu le 30 mai 2017 au centre de congrès World Trade Center de Grenoble, a permis de réunir environ 70 actrices et acteurs des mondes scientifique, éducatif et industriel. Cet événement, fort de sa réussite et accompagné et soutenu par l’UDIMEC, sera renouvelé l’année prochaine. 

Engager les mondes éducatif, scientifique et industriel 

Les actions de développement professionnel sont co-animées par un binôme de formateurs.trices dont un.e est issu.e du monde de la recherche scientifique et technologique et le.la second.e du monde éducatif. Un des projets d’avenir de la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné est de réussir à impliquer des scientifiques industriel.le.s dans les actions de développement professionnel. Celles-ci pourraient alors être animées par un trinôme dans lequel l’industrie serait représentée. 

L’engagement pour le monde industriel peut prendre différentes formes et les trois types de collaboration envisageables avec la Maison pour la science sont les suivants :

  • Mécénat de compétence (participation aux actions de formation, visites d’entreprise, etc.) ;
  • Don de matériel et d’équipement ;
  • Mécénat financier (pour soutenir le fonctionnement de la Maison pour la science et pérenniser son action). 

En guise de préambule à cette démarche d’ouverture vers le monde de l’entreprise, l’équipe de la Maison pour la science a décidé d’organiser ce séminaire consacré aux partenariats industriels intitulé « Rencontres entre les mondes industriel et éducatif ». Cet événement a eu lieu le 30 mai 2017 au centre de congrès World Trade Center à Grenoble.

   

Carton d’invitation pour les rencontres entre les mondes industriel et éducatif 2017 

Une matinée riche en échanges

Le programme de la matinée était très riche avec une première partie consacrée aux témoignages, selon l’ordre suivant :

  • Introduction de Michel Baribaud (directeur de la Maison pour la science en Alpes Dauphiné) qui a tenté de répondre à l’ambitieuse question : pourquoi la science ?
  • Introduction de Marie-Christine Bordeaux (Vice-Présidente en charge de la Culture et de la Culture Scientifique à l’Université Grenoble Alpes)
  • Présentation des actions des ingénieur.e.s de formation de la Maison pour la science en Alpes Dauphiné par Grégory Cornu
  • Témoignage d’Elena Iuliani et Emmanuel Baroux (Maison pour la science en Alsace) sur leur expérience réussie des partenariats industriels (notamment avec EDF et le groupe ÉS : http://www.maisons-pour-la-science.org/node/7756). 

Après une pause-café la matinée s’est poursuivie par une conférence sur l’industrie 4.0 présentée par Nathalie Praizelin, Experte Digital Manufacturing chez Capgemini. 

La matinée s’est clôturée par une table ronde, sur les liens entre mondes  éducatif et industriel, animée d’une main de maître par Thierry Grange (Président du Conseil Stratégique – Grenoble Ecole de Management) et avec les intervenant.e.s suivants :

  • Nathalie Praizelin, Experte Digital Manufacturing (Capgemini) ;
  • Thierry Fensch, Directeur Innovation, Collaborations et Efficacité R&D (STMicroelectronics) ;
  • Joël Chevrier, Professeur à l’Université Grenoble Alpes ;
  • Yves Guyot, Délégué académique aux enseignements techniques (DAET) ;
  • Frédéric Barillier, Chargé de mission promotion des métiers de l’usinage et du décolletage (Cetim-Ctdec) ;
  • Audrey Poiseau, Ingénieure de formation (Maison pour la science en Centre-Val de Loire).

Cette table ronde a été l’occasion pour les intervenant.e.s de témoigner sur leur propre expérience mais aussi de répondre à des questions telles que :

  • Qu’apportent ces collaborations au monde académique et au monde industriel ?
  • Les relations avec le monde éducatif (enseignant.e.s/élèves) sont-elles importantes dans vos entreprises ?
  • Quel rôle peut jouer la Maison pour la science pour renforcer les liens entre éducation et industrie ? 

La table ronde a donné lieu à des échanges très denses et intéressants en mettant en avant les points de vue des différents acteurs de cette relation école-industrie. 


   Témoignage de la Maison pour la science en Alsace (à gauche) et table ronde sur les liens entre mondes éducatif et industriel (à droite) 

Un repas animé par Challenge The Room 

Après cette matinée intense et riche en échanges, un repas buffet a été proposé aux participant.e.s et intervenant.e.s du séminaire. Le repas n’a toutefois pas été de tout repos ! En effet les participant.e.s ont été invité.e.s, par groupe de 6, a résoudre l’escape game « challenge the table » proposé par Challenge The Room. L’objectif est simple : réussir à s’échapper en moins de 10 minutes ! Ce jeu a été une véritable réussite et tou.te.s les participant.e.s se sont prêté.e.s au jeu. En parallèle des énigmes étaient éparpillées un peu partout dans la salle du buffet afin que les participant.e.s se creusent la tête ! 

Mission accomplie en 8min45 pour la première équipe de participant.e.s ! 

Des ateliers immersifs et ludiques 

L’après-midi du séminaire était consacré à des ateliers de découverte de la démarche d’investigation dans l’esprit des actions proposées par la Maison pour la science. Les participant.e.s ont pu choisir l’atelier auquel ils.elles souhaitaient prendre part en début de journée, au total 3 ateliers leurs étaient proposés :

  • Défi robotique (animé par Elise Taillant et Grégory Cornu)
  • Lumière et couleurs (animé par Julien Delahaye et Patrick Arnaud)
  • Informatique sans ordinateur (animé par Jean-Marc Vincent, Benjamin Wack et Florence Perronnin)

Trois participantes qui tentent de relever le défi robotique : comment construire et programmer pour qu’une barrière s’ouvre quand le robot passe ? 

La Maison pour la science a une nouvelle fois fait appel à l’illustratrice scientifique Julie Polge afin qu’elle réalise du live sketching tout au long de la journée. 

 

 Julie Polge en plein live sketching (à gauche) – illustration de l’atelier « défi robotique » (à droite) 

La journée s’est terminée sur un mot de conclusion prononcé par Thierry Uring, délégué général de l’UDIMEC, qui a été d’une aide précieuse pour la mise en place de cet événement. Il a rappelé à quel point il était important de faire se rencontrer les acteurs et actrices de l’éducation et de l’entreprise pour donner lieu à des échanges aussi prolifiques. Ainsi nous souhaitons renouveler l’événement l’année prochaine, cela permettra à la Maison pour la science de rendre compte de ses premières collaborations avec l’industrie.


Vidéo de l’événement : http://www.maisons-pour-la-sci...

Pour consulter l’offre de formation et s’inscrire : http://www.maisons-pour-la-science.org/alpes-dauphine 

Pour nous contacter : alpes-dauphine@maisons-pour-la-science.org 

Compte twitter @MPSAlpesDauph 

Site de Julie Polge : https://juliepolge.wixsite.com...