Synchrotron et street art

Publié par Esrf Synchrotron, le 18 juin 2019   2.6k

Xl  v1b0967

Dans le cadre du Grenoble Street Art festival, l'artiste canadien Aaron Li-Hill a souhaité rendre hommage à la science grenobloise, et au Synchrotron en particulier.

C'est donc au 8 chemin des montagnes russes que le synchrotron s'affiche désormais sur les murs de Grenoble.


Artiste canadien, établi à Brooklyn, Aaron Li-Hill est un spécialiste du mouvement. En effet, les œuvres de Li-Hill utilisent une juxtaposition d’images de façon à suggérer l’illusion du mouvement. Un procédé qui n’est pas sans nous rappeler la méthode du Stop-motion utilisée au cinéma. Une technique de tournage dans laquelle les objets sont photographiées dans des positions successives produisant ainsi l’apparence du mouvement.

Artiste pluridisciplinaire, il est reconnu autant pour ses œuvres sur toiles, ses affiches que pour ses peintures murales, dans le monde entier. Li-Hill est aussi passionné par la Science, et en particulier la science des particules et des accélérateurs. Son oeuvre grenobloise est une allégorie de l'histoire de l'innovation de Grenoble, de la découverte de la houille blanche au synchrotron de Grenoble.

Découvrez dans cette vidéo les explications de l'artiste sur cette oeuvre grenobloise.

Photos: ESRF/Pierre Jayet