Trucs et astuces sur le numérique piochés lors du Festival Transfo à Grenoble

Publié par Muséum De Grenoble, le 7 février 2019   390

Xl num rique

Le "Muséum numérique" était présent sur quelques ateliers du @FestivalTransfo du 25 au 30 janvier dernier à Grenoble.

Je partage ici quelques informations et conseils sur le numérique.

Visuel principal : JM UCCIANI – Dessinateur – tous droits réservés

#Trello et Slack

Trello et Slack sont deux outils pour mieux communiquer et gérer des projets dans une équipe.

Ces deux outils sont payants, cependant il existe des versions gratuites mais limitées.

L’association entre Trello et Slack est bénéfique pour communiquer et échanger. 

  • Slack est une messagerie qui remplace les mails dans les équipes de travail.

Conseils : Il faut avoir l’application tout le temps ouverte sur son bureau de PC pour voir les notifications. Pour que ça fonctionne, il faut que tout le monde s’y mette en même temps et être formé en amont afin de bien organiser la communication.

  • Trello est un outil intuitif de gestion de projet

Conseils : C’est bien de faire une réunion d’équipe avant le projet pour définir les cartes et le chef de projet. On peut créer plusieurs équipes depuis un même compte.

Même quand le projet est terminé, il est toujours visible sauf s’il est archivé.

#OpenData

Aujourd’hui 70 jeux de données sont disponibles sur le site http://data.metropolegrenoble.fr/.

 L’open data (ou « ouverture des données ») vise à rendre accessible les données publiques non nominatives.

Vous pouvez utiliser ces données, en demander d’autres, les télécharger et créer de nouveaux services utiles !

Concrètement voici les jeux de données que l’on peut trouver sur cette plateforme : Le patrimoine grenoblois, les lignes de transport du réseau TAG, les effectifs scolaires de Grenoble de 2015 à 2016, les communes de la Métropole, la topographie du sol, les arbres de Grenoble, les bornes wifi gratuites de Grenoble, l’accessibilité des voiries aménagées, les emplacements Cité Lib, …

Et voici un exemple d’utilisation des données : Anna et Edouard ont créé une application qui permet de s’engager simplement dans une démarche de réduction des déchets en relevant le challenge «Zéro Déchet ».

#RéférencementNaturel

Quelques conseils/infos pour améliorer le référencement naturel d’un site web :

  • Aujourd’hui, la qualité sémantique n’est plus la norme (même si c’est important).
  • Google ne fait plus ressortir le même résultat pour la même recherche suivant la personne qui fait la recherche.
  • Penser plutôt « A qui je m’adresse et qu’est-ce que l'utilisateur recherche sur mon site ? ».
  • Proposer une bonne expérience utilisateur : ergonomie, confort visuel, design, confort de lecture, rapidité de recherche, bon éditorial, contenu de qualité, pertinent, original (pas de copier-coller), pour les photos, mettre une légende bien construite avec crédits photos.
  • Critère de sécurité = site en « https »
  • C’est bien que d’autres sites et réseaux sociaux pointent vers notre site via des liens et c’est bien de faire des liens de notre site vers d’autres sites (mais attention de ne pas faire de liens miroirs ou triangulaires).
  • C’est bien également de faire des liens à l’intérieur de notre site, entre différentes pages de manière pertinente.
  • Bien d’avoir des noms propres dans les articles.
  • Intéressant de faire des titres avec des questions que peuvent poser les personnes sur Google.

#Veille sur le web

Pour une veille réussie, il faut cerner ses besoins (sur quelques sujets), limiter les thèmes pour ne pas se disperser, trouver des sources fiables et pertinentes et choisir les bons outils pour être efficace.

La veille peut se faire via :

-la presse spécialisée,

-les conférences/Meetups (plateformes locales où des personnes se retrouvent sur des variétés de sujets),

-les newsletters et alertes de Google (envoi de mail sur des mots clés, utile pour de l’actualité, des événements)

-les flux RSS : permet d’organiser sa veille par thématiques, (aller voir Netvibes).

-Twitter: beaucoup d’experts, retours d’expériences, facilité de contact, de partage, de réseautage, live-tweet, aspect humain à prendre en compte. TweetDeck est un bon outil pour filtrer suivant des # ou suivant nos membres de nos listes et programmer nos messages.

Et ne pas sous-estimer les autres réseaux sociaux (LinkedIn,...).

#RéseauxSociaux

#LiveTweet

 Le live-tweet est un moyen de partager une manifestation à un public qui n’est pas présent et donc toucher plus de monde et développer l’influence de l’évènement.

Il faut donc un compte Twitter, avec une équipe interne et externe.

A la fin du live-tweet, on peut garder les tweets et faire ainsi un petit article bilan à diffuser dans la newsletter par exemple.

Conseil de préparation:

  • Se préparer en équipe et se poser la question, « Qu’est-ce que j’attends de cette couverture numérique ? »
  • Répertorier les différents influenceurs qui vont participer à relayer (par exemple les comptes Twitter des conférenciers, groupe étudiants, ... l’objectif est de faire masse).
  • Rechercher les # liés à l’événement. Bluenode est une application gratuite puis payante pour voir un # ou un compte, les suivre et faire apparaître sur une carte tous les flux. A activer quelques jours avant l’événement. 
  • Et si on crée un #, il faut le rendre facilement mémorisable, court, unique,  lié à l’événement mais éviter de reprendre le nom du compte, et si l’événement revient, on peut garder le # mais avec une date (ex : #JEP2019) et surtout, il faut bien communiquer/ rendre visible ce # en amont de l’événement.
  • Établir une charte éditoriale (comment on communique, sur quel ton, rester neutre ou prendre opinion, ... ?). On peut nous poser une question gênante donc il faut s’y préparer. 
  • Se préparer suivant chaque étape de l’événement.

Pendant le live-tweet : 

Il faut notifier les comptes à la fin du tweet, citer environs 5# pertinents, mettre des crochets pour signifier les sujets (par exemple [Agenda], [Pour les enfants]) et mettre des emojis sérieux comme par exemple un réveil pour l’horaire, une épingle pour le lieu, ….

Ne pas trop tweeter dans tous les sens pour ne pas diluer l’information non plus.

C’est bien d’avoir un côté exclusif et d’avoir un photographe pendant l’évènement (parler des coulisses, avoir un point de vue particulier pour prendre une photo, etc).

Dernier conseil pour gérer un Troll : bien lire le message, prendre le temps avant de répondre, dire à la personne de continuer la conversation en « MP » (message privé), saluer et remercier la personne et apporter les éléments tangibles. Il est important de répondre à tous les commentaires pour montrer qu’il y a une équipe derrière.

Voilà, j'espère que cet article vous a plu et qu'il vous servira.

Et pour ceux qui se demande " Le muséum numérique, c'est quoi ? ", rien de tel qu'un petit schéma :