Une Fête de la science dignement honorée au Musée de la chimie !

Publié par Caroline Guérin, le 18 octobre 2017   1k

Xl mus e de la chimie   f te de la science 2017   echosciences

Entre esprit critique et expérimentations : retour sur la Fête de la science 2017, vue du côté du Musée de la Chimie !

Scolaires, chimie et idées reçues, de la théorie...

Musée de la chimie - Fête de la Science 2017 - 1

Cette année encore, le public était au rendez-vous et nous avons accueilli des scolaires tous les matins de la semaine.  Ce sont les écoles primaires de Jarrie qui ont été les premières à s’inscrire pour ne pas rater l’événement ! Du CE2 au CM2, les élèves se sont alors pris au jeu du quiz sur les idées reçues qui émaillent leur quotidien. Par petits groupes de 5 à 6, ils ont dû se prononcer sur des affirmations maintes et maintes fois entendues dans leur entourage. Chacun a donc pu s’exprimer sur la question : est-ce vrai ou faux ? Comment puis-je prouver à mes camarades que cette affirmation est vraie ? Parfois l’expérience personnelle prime sur la vérification scientifique et la croyance alors prend le dessus. Enfin, pas toujours ! Certains élèves ont su faire preuve d’argumentation sérieuse pour démontrer leur jugement. D’ailleurs, les scores obtenus lors du quiz (de 6 à 9/10) prouvent que le jeune public n’est pas si dupe qu’on ne le pense… Je vous le dis, aucun d’entre eux ne pense que la soupe de légumes suffit pour assurer leur croissance !

... à l'expérience !

Musée de la chimie - Fête de la Science 2017 - 2

Dans un second temps, les élèves étaient accueillis au laboratoire du musée pour tenter de vérifier par l’expérience quelques lieux communs. C’est alors avec Karine Godot de l’association Sciences et Malice qu’ils ont découvert que le sel ne fait pas fondre la glace mais qu’il abaisse le point de congélation de l’eau bien en-dessous du 0°C. Enfin, il était aussi intéressant de vérifier grâce à des tests scientifiques que l’eau n’a pas un pouvoir mouillant aussi évident qu’on ne se l’imagine !

Les élèves et leur professeur ont été unanimes : le quiz, organisé comme une chasse aux trésors et les thèmes abordés étaient tout à fait en phase avec leurs attentes… et ce sont eux qui le disent sur notre livre d'or : « Merci pour ces expériences et toutes les choses que nous avons apprises. La classe de CM2 du Louvarou ». 

Redécouvrir et compléter

Musée de la chimie - Fête de la Science 2017 - 3

Le grand public, quant à lui, était accueilli durant les après-midi : grands-parents et petits-enfants en majorité, des étudiants en chimie, des familles et des visiteurs individuels ont ainsi pu profiter de cette semaine d’animation et de gratuité pour découvrir le Musée de la Chimie. Voici ce qu’ils en ont pensé : « Trois visiteurs [ndlr : anciens chimistes]. Où l’on découvre que notre génération (aujourd’hui âgée de 72 à 95 ans !) a intérêt à redécouvrir ou compléter ses connaissances « de base » ! Pour nous, ce furent 2 heures d’échanges et de visite passionnantes. Encore merci ! »


Parler de zététique pour comprendre l'expérimentation scientifique

Enfin, les Amis du Musée de la Chimie proposaient une conférence pour faire découvrir la zététique, l’art du doute, en illustrant leurs propos sur un sujet d’actualité : l’évaluation des thérapies. En effet, de nombreuses thérapies sont aujourd’hui à notre disposition et il était donc question de comprendre comment est évaluée leur efficacité.

Florent Martin de l’Observatoire zététique a donc fait le point sur les pièges à éviter et les méthodes permettant de juger objectivement une thérapie, en s’appuyant sur un exemple concret : l’homéopathie. Cette conférence a permis de bien distinguer l’expérience personnelle et l’expérience scientifique, d’expliquer le protocole des essais cliniques, l’effet placebo, etc. Cette démonstration n’a pas laissé indifférentes les quelques quarante personnes qui constituaient l’auditoire et qui ont poursuivi la discussion autour d’un buffet convivial.