Une première sortie réussie pour La Casemate Nomade à Fontaine !

Publié par Ophélie Bertossi, le 27 avril 2018   650

Xl sans titre  1

Pour sa première sortie La Casemate Nomade s’est installée à la MJC Nelson Mandela à Fontaine du 16 au 20 avril 2018 … Mais pour quoi faire ? Qu’est ce que les jeunes de la MJC ont pu découvrir et apprendre grâce au déploiement de ce centre de sciences mobile ?

Retour d’expérience phase test

Du lundi 16 au vendredi 20 avril a eu lieu la première sortie du dispositif “La Casemate Nomade” à la MJC Nelson Mandela, à Fontaine. 8 participants motivés, agés de 11 à 17 ans ont pu suivre un stage d’une semaine. 4 ateliers leur ont été proposés pour finalement  créer … une BD augmentée. Vous connaissez tous les Bandes Dessinées, ces livres que nous avons tous eu entre les mains pendant notre jeunesse, notre adolescence et même encore aujourd’hui en tant qu’adulte. L’atelier animé par La Casemate, et inspiré par le Fab Lab de Crest, propose d’augmenter le concept. Au lieu de lire les textes des bulles pour faire “parler” des personnages et animer l’histoire, ce sont des sons qui vont sortir de la planche.

Une participante qui manipule Makey Makey

Mais alors comment faire ?

Le premier jour, les participants ont été sensibilisés à Makey Makey, un kit d’invention qui permet de connecter des objets de tous les jours à des programmes par ordinateur, et à Scratch, un logiciel de programmation. Cette première étape leur a permis d’imaginer ce qu’il était possible de réaliser avec ces outils avec comme objectif final la réalisation de leur propre BD (augmentée). Ils ont aussi commencé à dessiner des personnages sur une feuille de papier et l’ont animé à l’aide de sons qu’ils ont enregistré sur Scratch.

Dessin d'un des participants relié à son ordinateur grâce à Makey Makey

Le lendemain, ils ont travaillé en équipe pour co-construire le scénario de leur planche de BD. Il fallait alors trouver l'accroche, la trame et trouver une chute surprenante, sélectionner les personnages et choisir un titre. Les jeunes ont été emballé et ont tout de suite pensé aux différents échanges entre les personnages et autres sons qu’ils pourraient faire pour animer leur création. Les petits personnages prédécoupés les ont inspirés pour imaginer leur scénario.

Réalisation du scénario par les participants

Le troisième jour d’atelier, les participants ont découvert Illustrator, un logiciel de “dessin”. Ainsi, ils ont pu créer les éléments de leur choix pour agrémenter leur BD : un cactus pour décorer l’entrée d’un saloon ou encore une grosse patate ! Ils les ont ensuite réalisés en plexi avec la découpeuse laser. 


Les participantes ont pris un grand plaisir à créer … leurs personnages et éléments de décor :

“J’ai adoré manier illustrator, c’était super cool”
“J’ai beaucoup aimé que mes dessins deviennent en quelque sorte réels”
Le cactus découpé dans du plexi à la laser

Le dernier jour a été consacré à la réalisation de la BD augmentée par les deux équipes. Les jeunes avaient encore de nombreuses tâches à réaliser dans un temps imparti … un challenge qu’ils auront relevé avec succès. Il fallait encore coller les personnages sur les planches de BD, enregistrer les sons prévus, placer les éléments conducteurs sur la planche de BD, tracer les cases et faire les branchements électriques. Pas de tout repos ! Cependant, les jeunes étaient plein d'énergie et d'enthousiasme et c’est finalement tous ensemble, animateurs et adolescents, que les deux BD ont été réalisées dans les temps … ou presque. Le résultat final fait la fierté de leurs créateurs qui ont présenté les réalisations à leurs parents et camarades en fin de semaine.

Deux participants qui testent les sons de leur BD augmentée

A vous de juger ! Qu’en pensez-vous ? Si vous aussi vous voulez réaliser une BD augmentée n’hésitez pas à contacter La Casemate Nomade ou partager votre expérience dans les commentaires !