Full saisonplanete2

Communauté

Une Saison...

Retour sur l’atelier Paroles de roches, pierres et fossiles à la maison de l’environnement de Chamrousse

Publié par Laura Schlenker, le 5 août 2021   1.4k

Xl img 7597

Photographie : Ecriture en pleine nature, Laura Schlenker

Suite aux ateliers menés au muséum de Grenoble (lire cet article) , j’ai animé un atelier d'écriture créative "Paroles de roches, pierres et fossiles"  dans le cadre du projet Minéraux et Fictions de la Fabrique Média à la maison de l’environnement de Chamrousse le 3 août 2021.

Photographie :  La maison de l'environnement de Chamrousse, Laura Schlenker

Aïda-Lou, Zeckie, Florence, Kistumy et Audrey ont exploré avec moi le lien ancestral qui nous relie aux minéraux.

 J’ai proposé aux participantes de l’atelier de s’inspirer des roches du massif de Belledonne présentées dans la maison de l’environnement de Chamrousse et trouvées à proximité de l’arboretum afin de produire des textes courts, grâce à des contraintes d’écriture.


La consigne d’écriture finale était la suivante : "Entrez dans la peau de votre roche et racontez-nous votre voyage jusqu’à la maison de l’environnement en commençant par l’incipit “Cette nuit, j’ai rêvé de…”  

 Vous retrouverez l’ensemble de leurs textes dans ce dossier.


Avant d’arriver à la phase d'écriture, j’ai accompagné les participantes dans une balade autour de la maison de l’environnement. Elles devaient observer les minéraux dans la nature et en sélectionner un : pierres de la chapelle, montagne, cailloux posés sur les ruches ou roches énormes, le choix était difficile ! Certaines ont eu le temps de croquer leur roche : 

Croquis d'une Axinite provenant du Lac Robert dessiné par Zékie

Elles ont eu également à récolter des mots présents dans l’exposition de la maison de l’environnement. C’était l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la géologie de Chamrousse. 

Nous avons partagé les textes lors d’une lecture à voix haute face aux montagnes environnantes. Les textes composés sont riches, drôle, frais et inspirés.  
À la fin de l’atelier, nous avons fait un bilan sur l’expérience vécue en construisant ensemble un cairn éphémère devant la maison de l’environnement.

J’ai demandé à chacune de poser une pierre sur le cairn et de dire un mot sur comment elle se sentait à la fin de l’atelier. Une des jeunes filles présentes à dit qu’elle se sentait "aimer".
De quoi faire réfléchir ceux qui doute encore des bienfaits de l’écriture créative.

Si vous n'êtes pas convaincu, écoutez-donc les roches du massif de Belledonne qui s'expriment dans les textes de ce dossier. J’ai hâte de poursuivre l’expérience dans d’autres territoires, et d’inviter les publics à récolter des mots, à cueillir des cailloux et à écouter les pierres.