Atelier de la CST 8 : Documenter et valoriser un projet pour le grand public

Publié par Destination Culture - Université Grenoble Alpes, le 9 décembre 2019   310

Xl image00007 couv2

Quels sont les enjeux liés à la documentation et la valorisation des projets de recherche ou de culture scientifique auprès du public ? Sur quels outils s'appuyer pour réaliser ce travail de documentation ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons accueilli pour ce nouvel  atelier de la CST nos collègues  de La Casemate : Pascal Moutet, chef de projet web / responsable du Media Lab et Marion Sabourdy, chargée des nouveaux médias ! Ces derniers ont partagé avec les participants leurs expériences de documentation, à travers l'exemple de deux projets soutenus par l'IDEX Université Grenoble Alpes auxquels ils ont contribué : la Scientific Game Jam et la Saga Galaxie.

La documentation : kézaco ?

D’après Wikipedia, la documentation a pour but de « rendre accessible l’information à l’utilisateur ayant un besoin de connaissances ». Elle implique « une collecte d’infos, un traitement / classement de ces infos et leur diffusion ».

Si la documentation des projets de recherche ou de culture scientifique pour le public n'est pas forcément ancrée dans nos pratiques (notamment car cette tâche peut paraître chronophage et fastidieuse), elle peut pourtant répondre à de réels enjeux :

  • Valoriser son projet, son travail / contribuer au rayonnement de sa structure ;
  • Atteindre / faire participer / obtenir des retours des publics ;
  • Aider à obtenir des financements : de plus en plus d'appels à projets incluent un volet public outreach, qui incite notamment à la dissémination des connaissances vers la société ;
  • Et aussi, alléger la traditionnelle phase de rédaction des bilans de fin d'année ou de fin de projet !

Pascal Moutet introduit l'atelier en interrogeant les participants
sur leur définition de la documentation - © S. Aupetit

Retours d'expériences sur la documentation de deux projets de culture scientifique

Mais vers quels outils / médias se tourner pour réaliser ce travail de documentation ? Pascal Moutet et Marion Sabourdy nous ont partagé leurs retours d'expériences sur deux projets auxquels ils ont contribué et qui ont été soutenus par le volet "Rayonnement social et culturel" de l'IDEX Université Grenoble Alpes.

Scientific Game Jam

La Scientific Game Jam est un hackthon de création de jeux vidéos à partir de thématiques scientifiques. Cet événement rassemble des scientifiques (chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants), game designer, graphistes, programmeurs... qui doivent s’atteler à créer en équipe un jeu vidéo en 48h chrono !

Le projet a été initié en 2014 et implique de nombreux partenaires : La Casemate, l'Université Grenoble Alpes, Grenoble INP,  le CNRS, le CEA, l'INRIA, Grenoble Ecole de Management et d'autres sites en France (CRI de Paris, Université de Bordeaux).

La prochaine édition de la Scientific Game Jam aura lieu du 7 au 9 février 2020.
Plus d'infos :
www.grenoblegamelab.com

Pour documenter la dernière édition en mars 2019, 8 personnes ont été mobilisées : 2 chargés de projets, 1 stagiaire et 5 étudiants bénévoles. L'objectif était de rendre compte de l'événement, en explicitant la démarche des participants pour la conception de leurs jeux. Comment les scientifiques ont-ils expliqué leurs recherches au début du week-end ? Comment les équipes se sont-elles appropriées les sujets ? Comment ont-elles construit leurs scénarios de jeu ?

Parmi les formats de documentation exploités :

Pour plus de détails, rendez-vous sur cet article rédigé par Marion Sabourdy : Scientific Game Jam 2019 : retour sur la captation par le Media Lab.


Saga Galaxie

La @Galaxie_Saga est un projet mené au printemps 2019, qui consistait en un cycle de 10 ateliers basés chacun sur un média différent et dont l'objectif était de construire collectivement un univers de science-fiction autour de l’énergie noire. Ce projet a été porté par Sciences Po Grenoble (avec le master Transmedia) et opéré par La Casemate, en collaboration avec La Fabrique Média.

Là encore, plusieurs formats et médias ont été utilisés pour documenter les ateliers : live-tweet, story, vidéos... Mais aussi des articles (1 pour chaque atelier) réunis dans un dossier Echosciences, ou encore un site web qui résume l’histoire et donne à voir les productions des participants.

Enfin, une « fiche action » destinée à un usage interne a également été créée, car la documentation ne concerne pas seulement le public ! Cette fiche, à disposition des partenaires du projet, a notamment permis de dresser le bilan de l'action. Des extraits pourront être utilisés pour le bilan IDEX final, et elle pourra par ailleurs servir de base pour faire évoluer le projet dans le futur.

Extrait de la fiche action réalisée par La Casemate à l'issue du projet
Saga Galaxie, destinée à un usage interne.

Documenter son projet : zoom sur la plateforme territoriale Echosciences !

Echosciences est un réseau social dédié aux acteurs et amateurs de culture scientifique sur les territoires.

Lancé en mars 2012, Echosciences-Grenoble est à la fois un espace d’information, d’échanges et de ressources qui vise à mieux faire connaître les pratiques et actions de médiation culturelle des sciences et des innovations, et un réseau social permettant de connecter localement chercheurs, artistes, enseignants, designers, étudiants, journalistes, amateurs de sciences, blogueurs, animateurs socioculturels... [Source]

Pour découvrir toutes les fonctionnalités de la plateforme, un kit de démarrage est disponible ici : Mes premiers pas sur Echosciences

Dans une démarche de documentation, Echosciences peut permettre : de raconter son projet dans des articles (qui peuvent inclure des photos, vidéos, liens...), annoncer un événement ouvert au public dans l'agenda, agréger tous les contenus Echosciences relatifs au projet dans un dossier...

Un exemple concret : entre 2016 et 2017, un chercheur (Mathieu Barthélémy) et une doctorante (Anne Vialatte) de l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble ont raconté trois expéditions qu'ils ont menées en Norvège à la recherche d'aurores boréales, sous la forme d'un carnet de bord. Ils ont rédigé de courts articles tout au long de leurs missions, qu'ils ont rassemblés dans ce dossier : Chroniques des chasseurs d'aurores.

Vous hésitez encore à vous lancer ? Alors voici "les petits +" de la plateforme qui pourraient finir de vous convaincre :

  • Son ergonomie : la prise en main est (vraiment) intuitive, il suffit de quelques clics pour créer un compte et commencer à publier des contenus ;
  • La mise en forme standardisée : plus besoin de passer des heures sur la mise en page de vos articles / annonces pour obtenir un rendu esthétique et agréable à lire  ! ;
  • Sa visibilité : avec en moyenne 1500 visiteurs / jour sur le site, la plateforme a déjà conquis de fidèles lecteurs !

En bref : qu'est-ce qui fait une bonne documentation ?

Tout d'abord, le fait qu'elle soit réfléchie ! La documentation doit s'inscrire dans un projet de valorisation / médiation global, qui nécessite en amont de répondre à un certain nombre de questions ! Parmi elles :

  • Quel message souhaitez-vous faire passer ?
  • Quel est votre public cible ?
  • Quels sont les outils à votre disposition (via votre structure ou en dehors) et avec lesquels vous vous sentez à l'aise ?
  • Est-ce que que quelqu'un peut vous accompagner dans votre démarche de documentation ? (par exemple la personne en charge de la communication au sein de votre structure)

Dans l'idéal, elle doit être régulière : il y a un réel intérêt à documenter votre projet au fil de l'eau, et pas seulement à la fin lorsque les résultats sont aboutis ! Cela permet de mettre en lumière la démarche de votre projet et de rendre compte de vos succès, mais aussi des ratés, qui font partie de la démarche scientifique ! Une astuce peut-être de se fixer des objectifs concrets tous les moins (par exemple, rédiger un court article qui fait état de l'avancée du projet et des étapes à venir).

N'hésitez pas à varier les formats : photos, vidéos, live, illustrations... Et pour votre documentation numérique, cultivez une logique transmedias : un tweet peut être inclus dans un article Echosciences, des stories Instagram peuvent être combinées pour créer une capsule vidéo plus longue, etc... N'oubliez pas le côté ludique, vos contenus doivent être agréables à consulter !

Enfin, pensez aux licences ouvertes : pour favoriser la réutilisation, le remix et générer des dynamiques collectives !

Pour aller + loin

Vous pouvez télécharger la fiche pratique "Documenter un projet de recherche ou de CST pour le public", à garder à portée de main pour retenir l'essentiel.


Le support de présentation est accessible ici

Pour être tenu au courant des prochains "ateliers de la CST", n'hésitez pas à consulter régulièrement le site de la Direction de la culture et de la culture scientifique de l'Université Grenoble Alpes et à nous suivre sur les réseaux sociaux à travers le hashtag #AtelierCSTUGA !

Vous pouvez également retrouver les résumés et fiches pratiques des précédents ateliers sur le dossier Echosciences dédié.