EXPERIMENTA 2020 : art et sciences pour nous éclairer !

Publié par Bouchra Benteta, le 20 février 2020   480

Xl exp2020 a

Eclaireur,euse « s’est d’abord dit de qui éclaire l’intelligence d’un lecteur »*. Sentiment ressenti au Salon d’Expérimenta 2020. En ces temps de questionnement sur le numérique, l’intelligence artificielle et l’environnement, une manifestation telle que la Biennale Arts-Sciences n’a jamais été autant nécessaire. Déployée sur l’agglomération grenobloise et ouverte  à tous les publics,  elle confirme la richesse des collaborations entre artistes et scientifiques. 

Dans son ouvrage la Vallée des rubis, Joseph Kessel dit des grands voyages qu’ils « ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues... ». J’assume : quand on arrive au salon Expérimenta, le catalogue et la carte en main, avant même de découvrir les installations, la curiosité est en éveil devant les noms, les formes, les mots.  Deux machines qui se parlent, des œufs qui conversent à l’infini, une machine qui traduit votre humeur, une particule de pollution qui devient encre, l’évolution de trois tulipes selon les fluctuations du bitcoin, des éclaboussures d’eau magiques, une Terre au 5 règnes qui fait rêver, une salle aux images comme scène théâtrale… tant et tant d’objets artistiques qui disent beaucoup du monde d’aujourd’hui et de demain.

Les réactions sont multiples devant la variété des imaginaires proposés au travers d’installations, de performances, de déambulations théâtrales. C’est beau, poétique, intriguant, déconcertant, parfois drôle… mais aussi pédagogique. Juste avoir la possibilité d’effleurer ce qu’est la physique quantique, s’émerveiller des phénomènes d’optiques, éprouver les limites d’un assistant personnel doté d’intelligence artificielle, vivre une expérience algorithmique ou de réalité virtuelle. On plonge avec envie dans les imaginaires présentés. Même si chaque visite peut être accompagnée d’explication technique et scientifique, c’est l’émotion qui prime.  Plus tard, on se prend envie d’en savoir plus, de nourrir notre culture scientifique.

La partie Forum d’Experimenta est à ce titre pertinente. Chaque session fait connaitre les notions, offre la possibilité d’échanger avec les intervenants. Les points de vue  tempèrent nos enchantements, questionnent nos perceptions, autour de la surveillance, de l’usage de nos données, de l’éthique. Le champ des possibles pour la science semble illimité. Une aubaine pour des artistes inspirés et pour nous. La 8e édition du salon Arts Sciences Technologies EXPERIMENTA l’a démontré.  Vivement 2022 !

 

 

*Dictionnaire Historique de la langue française – Alain Rey.