L’abandon animal, quelles répercussions ? - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 5 avril 2022   220

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

La chronique du 31 mars, par Maëlys Deschaux, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l'Écho des Médias avec Maëlys Deschaux, assistante de communication en alternance à La Casemate. Vous allez nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Maëlys !

Bonjour Nicolas !

Maëlys, aujourd’hui, vous allez nous parler de l’abandon animal.

Tout à fait, j’ai trouvé intéressant aujourd’hui de parler de l’abandon animal et plus précisément des conséquences sur eux. À vrai dire, depuis plusieurs années, le taux d’abandon des animaux augmente. Toutes les heures, 11 animaux sont abandonnés. C’est donc près de 100 000 cas d’abandons chaque année.

Effectivement, j’ai cru comprendre que nous étions le pays qui présentait un triste record d’abandons à l’échelle nationale... quelles sont les conséquences que l’abandon engendre sur l’animal ?

Lorsque votre animal est abandonné, il réagira de la même manière qu’un humain. Ça semble évident, mais c’est utile de le rappeler. Les répercussions de l’abandon chez l’animal sont brutales : elles sont de l’ordre psychologique et physique. Il y a deux conséquences majeures : l’animal perd en premier ses repères et donc les êtres auxquels il s’est attaché. Et une fois abandonné, il subit l’environnement.

Qu’est-ce qu’il subit exactement ?

Plus précisément, il subit un environnement qui lui est inconnu et sauvage. Il ressent donc beaucoup de stress.

En fait, étant donné qu’il est lui-même domestiqué, il sera compliqué pour lui de s’adapter du jour au lendemain à un environnement sauvage. En effet, il ne pourra pas apprendre à chasser rapidement et donc il ne se nourrira plus et sera désaltéré. Il risque aussi de se blesser et de se faire attaquer par d’autres animaux. Et d’être aussi infecté par des insectes comme les puces par exemple. Toutes ces conditions entraînent un syndrome dépressif qui se caractérise par des troubles du sommeil et des troubles alimentaires. Le tout peut alors entraîner l'apparition "d’hépatites”, c'est-à-dire des inflammations du foie.

Il faut savoir que si certains maux peuvent être guéris, d'autres sont plus difficiles à soigner et se répercutent sur le long terme. L’abandon peut par exemple provoquer des sécrétions d’hormones qui abîment les organes de façon définitive. Cette expérience crée un réel traumatisme chez les animaux. Et pour surmonter cette douloureuse expérience, le processus est long. Donc il faudra se montrer très patient et attentif avec l’animal afin qu’il fasse de nouveau confiance à l’homme.

Et comment lutter contre l’abandon ?

Les abandons sont très fréquents lors des périodes de vacances. Mais il existe quelques solutions pour éviter ça. Par exemple, vous pouvez placer votre animal en pension, demander une garde à domicile avec un pet-sitter ou bien une garde échangée entre propriétaires.

Que faire si pour une raison quelconque, on ne peut plus le garder ?

Alors quand on adopte un animal, c’est un engagement sur plusieurs années. Il fait partie de votre famille. Mais si effectivement vous ne pouvez plus le garder pour une quelconque raison, il faut passer par une association ou un refuge comme le mentionne Françoise Mariani de l’association hors des murs. Autrement, l’abandon est considéré comme un acte passible de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.

Prenons soin de nos animaux ! Merci Maëlys pour cet article à lire sur Echoscience Grenoble “L’abandon animal, quelles répercussions ?”. Avant de nous quitter, un événement à nous partager ?

Oui ! Jeudi 7 avril, on a une Soirée Cult’ sur le thème de l’intelligence artificielle. Donc si vous pensez être incollable sur les robots et l’IA dans la culture pop, vous pouvez venir à La Casemate affronter d’autres participants lors de quiz et blind tests.

C’est noté ! A bientôt Maëlys !

Merci Nicolas, à bientôt !

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)